Éduquer les leaders d'église sans accès à l'Internet

Other Manual Translations: English 한국어

Les responsables des églises Méthodistes Unies dans les régions éloignées des Philippines peuvent maintenant accéder au matériel éducatif de l'église sans connexion Internet grâce à un nouveau programme de cyber-campus.

Grâce à un appareil portable « UMC Cyber Campus Offline », les laïcs et le clergé peuvent télécharger des ressources éducatives numériques. Ce gadget est conçu pour les Méthodistes Unis ayant un accès limité à Internet et qui vivent loin des écoles, des séminaires et des universités de l'Eglise.

L’Agence de l’Eglise Méthodiste Unie chargée de l'enseignement supérieur et du ministère (GBHEM), qui pilote les efforts pour éduquer les étudiants dans les régions éloignées depuis 2014 avec son projet E-Reader, a lancé le nouveau programme UMC Cyber Campus hors ligne aux Philippines en novembre. L'initiative est une expansion de l'éducation numérique de l'Eglise dans la région.

L'appareil hors ligne contient des ressources numériques sauvegardées. Il peut être utilisé sans frais de données pour la distribution de contenu multimédia à environ 50 étudiants et professeurs en même temps dans un rayon de 45 mètres.

« L'objectif de UMC Cyber Campus hors ligne est de réduire le fossé entre ceux qui ont accès à Internet et ceux qui n'y ont pas accès, » a déclaré la Révérende HiRho Park, directrice exécutive du développement professionnel et du programme de UMC Cyber Campus pour l'enseignement supérieur et le ministère. « Le dispositif hotspot peut être utilisé dans une communauté d'une région éloignée pour télécharger, ouvrir (et) accéder aux documents fournis par le UMC Cyber Campus. »

L'appareil peut également être utilisé pendant les pannes d'Internet.  

Selon Wired.com, les Nations Unies estiment qu'à la fin de 2019, 3,8 milliards de personnes n'étaient pas connectées à Internet. Cela inclut les régions des Philippines.
L’Evêque Pedro M. Torrio Jr (au centre) officie la Sainte Cène pendant le culte du baccalauréat, le 25 janvier 2019, à la Wesley Divinity School de l'Université Wesleyenne à Cabanatuan City, aux Philippines. De gauche à droite, le pasteur Francis Fajardo, le pasteur Sergio E. Arevalo Jr, Torio, Johnson Mones et Willy Ramos. Photo avec l'aimable autorisation du Révérend Sergio E. Arevalo Jr.
L’Evêque Pedro M. Torrio Jr (au centre) officie la Sainte Cène pendant le culte du baccalauréat, le 25 janvier 2019, à la Wesley Divinity School de l'Université Wesleyenne à Cabanatuan City, aux Philippines. De gauche à droite, le pasteur Francis Fajardo, le pasteur Sergio E. Arevalo Jr, Torio, Johnson Mones et Willy Ramos. Photo avec l'aimable autorisation du Révérend Sergio E. Arevalo Jr.
« Il y a encore de nombreuses régions aux Philippines qui ne sont pas accessibles par Internet ou par Wi-Fi, » a déclaré le Révérend Sergio E. Arevalo Jr, président du Sénat universitaire de la Conférence centrale des Philippines. « Ils ont peut-être une connexion Internet, mais la vitesse n'est pas assez élevée pour télécharger les fichiers nécessaires et diffuser des vidéos en continu. ... Les Philippines ont l'une des vitesses de connexion Internet les plus lentes de toute l'Asie Pacifique. »

Arevalo, président du Conseil du ministère ordonné pour la Conférence de Middle Philippines, a déclaré que le contenu fourni par les cyber-campus de l'Eglise est utile pour la formation continue et l'élévation du niveau académique et spirituel du clergé et des laïcs, notant que les responsables de l'église peuvent utiliser le matériel à leur propre rythme.

Il a dit que l'ajout au dispositif de points d'accès est bénéfique pour rassembler et partager des matériels éducatifs dans les régions éloignées. 

L'évêque Pedro M. Torio Jr. de la région de Baguio a reçu le premier dispositif UMC Cyber Campus Offline en novembre. Il s'est dit enthousiaste quant à ses perspectives.

L'évêque Pedro M. Torio Jr. de la région de Baguio aux Philippines montre le premier dispositif de cyber-campus hors ligne de l'Église Méthodiste Unie, qu'il a reçu pour sa région en novembre. Ce gadget est conçu pour les Méthodistes Unis qui ont un accès limité à Internet et qui vivent loin des écoles, des séminaires et des universités de l'Église. Photo du Révérend HiRho Park, GBHEM.
L'évêque Pedro M. Torio Jr. de la région de Baguio aux Philippines montre le premier dispositif de cyber-campus hors ligne de l'Église Méthodiste Unie, qu'il a reçu pour sa région en novembre. Ce gadget est conçu pour les Méthodistes Unis qui ont un accès limité à Internet et qui vivent loin des écoles, des séminaires et des universités de l'Église. Photo du Révérend HiRho Park, GBHEM.
« Ce sera très utile pour les personnes aux Philippines qui n'ont pas accès à Internet mais qui souhaitent avoir accès aux livres nécessaires à leurs études dans leur domaine de spécialisation, » a-t-il dit. « J'ai vu beaucoup de matériel auquel on peut avoir accès pour l'enseignement. Les possibilités (d'utilisation) sont illimitées. »

Torio est le président de la Commission pour le Fonds d'éducation théologique de la Conférence centrale et est affecté à la Division du ministère ordonné de la Conférence centrale des Philippines. Il a également dirigé le Sénat de l'Université dans l'élaboration des premières normes d'accréditation pour les institutions d'enseignement théologique Méthodistes Unies aux Philippines.

Il a dit qu'il y a de nombreuses façons d'utiliser le dispositif hors ligne de UMC Cyber Campus.

« (Les étudiants) peuvent avoir accès à la bibliothèque théologique ouverte, » a-t-il dit. « Il y a beaucoup de bonnes revues dans différentes discipline, et ils peuvent avoir accès à des livres (et) des conférences vidéo. L'accès est une chose très importante pour les étudiants philippins, tout comme les séminaires. Et les professeurs aux Philippines ont maintenant un dispositif de point d'accès communautaire qu'ils peuvent utiliser pour développer leurs propres visuels d'enseignement, leurs documents PDF, leurs essais, leurs livres. Et même s'il n'y a pas d'accès à Internet, ils peuvent partager tout ce matériel pédagogique avec au moins 50 étudiants autour d'eux. »

Torio a dit qu'il espère que le UMC Cyber Campus hors ligne sera utilisé dans sa conférence, ainsi que d'autres conférences centrales (régions ecclésiastiques des Philippines, d'Afrique et d'Europe).

« J'espère que je pourrai partager cela avec pratiquement tous les collèges liés à la région épiscopale de Baguio et à toute la Conférence centrale des Philippines et qu'ils investiront dans ce gadget, » a-t-il dit.

Park a déclaré que le UMC Cyber Campus hors ligne portable est une opportunité d'élargir l'horizon de l'éducation numérique et d'aider à fournir un contenu de qualité à tous les membres de l'Eglise mondiale.

« Pour les chrétiens, l'évangélisation est une tâche de toute la vie, » a dit M. Park. « En tant qu'Eglise mondiale, nous devons nous souvenir de ceux qui n'ont pas le bénéfice de la technologie moderne. Maintenant, nous pouvons atteindre ceux qui sont dans des régions éloignées avec des ressources numériques. »  

Kim est directeur des rédactions coréennes et asiatiques de United Methodist News à Nashville. 
Contact médias : [email protected]
 
Evangélisation
Josiane Bahi, 33 ans, tient dans ses bras sa petite-fille Grâce Debra de 1 an, dans le camp de réfugiés ivoiriens d'Ampain (Ghana), où Josiane Bahi, une Méthodiste Unie, réside depuis 2012. Sa petite-fille faisait partie des plus de 540 enfants qui ont reçu un présent de l'Église Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire le jour de Noël. Photo de Isaac Broune, UM News.

Les enfants d’un camp de réfugiés reçoivent une surprise de Noël

Une délégation de l'Église Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire a distribué plus de 540 jouets dans un camp de réfugiés au Ghana le jour de Noël.
Mission
L’Association des Femmes Méthodistes Unies du Cameroun a offert des denrées alimentaires et des articles ménagers aux personnes déplacées internes, principalement des femmes et des enfants, vivant en brousse dans la région du Sud-Ouest du pays. Photo de Collette Ndobe, UM News.

Les femmes de l’Église Méthodiste Unie du Cameroun viennent en aide aux déplacés internes

Alors que la violence force les femmes et les enfants à chercher refuge dans la brousse, l'Association des femmes Méthodistes Unies du Cameroun s'efforce d'aider les personnes déplacées dans leur propre pays.
Kito Bonane, vice-présidente de l’union des femmes Méthodistes Unies du Kivu apprend les fondamentaux de l’informatique pendant la formation de Bukavu, Congo. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UMNS.

Les pasteurs et les leaders laïcs de Kivu désormais connectés

Le renforcement des capacités dans les TIC est un défi auquel nous devons faire face.