Des délégués définissent une vision pour l’avenir de l’Église

Other Manual Translations: English Português

Un groupe de délégués à la Conférence Générale a demandé de l’aide aux Méthodistes unis du monde concernant des nouvelles orientations pour une meilleure Eglise.
 
Grâce à cette réponse, les délégués voient maintenant cette future Eglise à l’horizon et ils ont tracé un chemin pour y parvenir.

Le groupe international a dévoilé sa carte de vision, « Sortir du Chaos, la création » :  Imaginer une meilleure façon d’être des Méthodistes Unis, »  le 19 février en anglais, en espagnol et en français. Le groupe prévoit également de traduire ce document de 10 pages en tagalog et en allemand.

« Nous nous engageons à être une Église ensemble, malgré nos différences (Éphésiens 4,4) » selon la carte de vision. « Nous avons chacun une place à la table de Dieu. »

Ce document s’adresse à une confession où beaucoup ne veulent pas rester ensemble. Après des décennies de débat sur le statut des personnes LGBTQ, la prochaine Conférence Générale est confrontée à de multiples propositions de scission selon des lignes théologiques.

Cette législation comprend le Protocole de Réconciliation et de Grâce par la Séparation, un accord largement approuvée et négocié dans le cadre duquel une coalition traditionaliste  prévoit déjà de former une nouvelle confession. Un groupe de libération a également des projets pour une nouvelle confession.

La carte de vision — élaborée par les Méthodistes Unis sur les quatre continents où la dénomination est présente — ne fait aucune mention du protocole ou des groupes séparatistes. Toutefois, ce document affirme une position sur l’inclusion des LGBTQ.

« Nous ne décidons pas qui s’assied à la table de Dieu », dit le document. « Par conséquent, nous nous repentons du mal fait aux personnes LGBTQIA+ par l’Église Méthodiste Unie et nous souhaitons approfondir la conversation sur la sexualité humaine, au-delà d’une simple focalisation sur les personnes LGBTQIA+ ».

Ce document demande à l’Église Méthodiste Unie d’être également inclusive à d’autres égards. Ce document demande particulièrement à la dénomination d’être plus globale en décolonisant les relations missionnaires de la dénomination et en rejetant le centrisme américain.  Plus précisément, ce document invite l’Église à être antiraciste.

L’équipe de rédaction du document provient principalement des conférences centrales — les régions Méthodistes Unies d’Afrique, d’Europe et des Philippines.

Pour élaborer cette carte de vision, l’équipe a pris en compte les réactions de deux séries de webinaires en 2020, des sessions d’écoute ainsi que les résultats d’enquêtes.

L’enquête a attiré 102 répondants des cinq juridictions américaines et des quatre conférences centrales, a déclaré la Révérende Cristine Carnate-Atrero, co-présidente de l’équipe de rédaction et pasteur aux Philippines.

« La carte de vision est une image qui décrit l’ensemble ou la totalité des lamentations, aspirations et visions des répondants, » a déclaré Mme Carnate-Atrero, qui se fait appeler Tintin et qui est une déléguée suppléante de la Conférence centre-ouest des Philippines.
  
« Nous espérons que l’Église au sens large, en particulier les autres délégués de la Conférence Générale, de la Conférence Centrale et des juridictions, considéreront cette carte de vision comme la voix des personnes des différentes parties de la connexion qui ont regagné leur voix, » a-t-elle ajouté.

Le groupe « Sortir du Chaos, la Création » s’est réuni lorsque la pandémie de la COVID-19 a forcé le report de la Conférence Générale de Mai 2020 au 29 août - 7 septembre de cette année à Minneapolis. Les membres du groupe ont qualifié le retard inattendu de l’assemblée législative de la dénomination de « moment kairos » — du mot grec pour décrire un moment opportun.

Leur objectif était de profiter de cette pause pour réfléchir à la vision de l’église et pour attirer davantage de Méthodistes Unis dans la conversation sur l’avenir de l’église.

Le groupe a déclaré qu’il ne s’était pas réuni au départ pour plaider en faveur d’un programme législatif spécifique. Cependant, la carte de vision offre un soutien à deux propositions présentées à la Conférence Générale.

Plus précisément, ce document encourage l’Eglise à étudier « Envoyé dans l’amour : Une compréhension Méthodiste Unie de l’Église, » un document proposé par le Comité de Foi et Constitution de l’Eglise qui discute de ce qui fait la spécificité du Méthodisme Uni.

La carte de vision soutient également l’adoption d’une législation sur la régionalisation — telle que l’Alliance de Noël et la proposition de la Table Connexionnelle de faire des États-Unis une conférence régionale  — « afin que le ministère puisse être développé de manière contextuelle et que les questions qui divisent une région ne prennent pas un poids excessif dans notre connexion globale. »

En outre, le document soutient l’élimination des juridictions américaines d’ici 2028, une démarche qui nécessiterait des amendements de la constitution de la confession.

« Une fois notre vision claire, nous avons réalisé que certaines pétitions de la Conférence Générale indiquent effectivement à l’Eglise Méthodiste Unie la direction que nous pensons être souhaitable, » a déclaré Christine Schneider, l’autre co-présidente de l’équipe de rédaction et déléguée suppléante de la Conférence Suisse-France-Afrique du Nord.

De manière plus générale, Schneider a déclaré qu’elle espérait que le document encourage les « bonnes manières à table » chaque fois que les Méthodistes Unis se réunissent. À cet effet, le document contient quelques indications sur la manière de se comporter à une table partagée, notamment le rappel que « Dieu est l’hôte de cette table. »

Lors d’une Conférence Générale typique, les délégations s’assoient à des tables séparées, toujours divisées en fonction de la géographie et souvent de la langue.  Ceux qui ne sont pas élus comme délégués ne sont pas à la table, mais à une distance remarquable, pour éviter toute interférence dans le vote.

Cependant, les délégués ont une table plus ouverte en tête lorsqu’ils écrivent sur l’avenir de l’Église— la table de communion qui rassemble les chrétiens dans la foi en Christ.

Cette table devrait être un modèle pour l’interaction Méthodiste Unie, a déclaré la Révérende Betty Kazadi Musau, un autre membre de l’équipe de rédaction. Elle est déléguée de la Conférence du Nord-Katanga au Congo, membre du conseil d’administration d’United Methodist Communications et défenseur des femmes autochtones.

« Parce que la table eucharistique accueille tout le monde pour négocier, pour s’écouter mutuellement, physiquement et avec le cœur, nous pouvons travailler ensemble en tant qu’enfants de Dieu, » a-t-elle déclaré.

La Révérende Anne-Marie Detjen, principale rédactrice du document et déléguée de l’Allemagne, a affirmé qu’elle espérait également que cette carte puisse aider à donner une orientation. Elle a comparé la carte au GPS qu’elle utilise lorsqu’elle se déplace en voiture.

« J’allume mon GPS parce qu’il m’aide aussi à mieux évaluer le chemin, » a-t-elle souligné. « Notre carte de vision peut être comprise de la même manière : elle nous aide à rester confiants en route, et à savoir si nous sommes toujours sur la bonne voie. »

Hahn est rédactrice en chef adjoint pour UM News. Contact Médias : [email protected].
L'Eglise locale
Coupure du Ruban devant la porte principale du Temple Jean-Claude Kakudji par le Bishop Kasap Owan Tshibang Alex, ce dimanche 11 Juillet 2021 au Quartier Kamasaka à 8 Km du Centre-ville de Lubumashi. Construit par un fidèle de l’église locale de Joli Site, ce temple a été baptisé du nom du donateur, Jean-Claude Kakudji. Le bâtiment a la capacité d’accueillir plus de 500 fidèles. Photo par John Kaumba Makalu, UM News.

Un fidèle méthodiste uni finance la construction d’une église locale au Congo

Un fidèle Méthodiste Uni du temple mémorial Joli Cite au Congo a construit une église locale en matériaux durable pouvant accueillir plus de 500 fidèles dans la Conférence annuelle du Sud-Congo à Lubumbashi.
L'Eglise
Les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies déclarent que la variante delta du coronavirus est très contagieuse, "Deux fois plus contagieuse que les variantes précédentes". Graphique reproduit avec l'aimable autorisation des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies.

Le virus perturbe la planification de la Conférence générale

Après deux reports, les organisateurs continuent de travailler pour tenir l'assemblée législative de l'Église Méthodiste Unie l'année prochaine. Cependant, la variante delta présente de nouveaux défis.
L'Eglise
L’Evêque Méthodiste Cynthia Fierro Harvey préside une rencontre en ligne du Conseil des Evêques de la dénomination. Face à la pression financière et à une possible scission confessionnelle, le conseil a demandé le report des élections des nouveaux évêques américains et a insisté pour que les cinq nouveaux évêques africains ne soient ajoutés que si les ressources le permettent. Capture d’écran d’UM News via Zoom.

Le Conseil des Evêques décide qu’aucun nouvel évêque américain ne soit nommé avant 4 ans

Sous pression financière, les évêques Méthodistes Unis recommandent le report des élections épiscopales américaines et le ralentissement de l'ajout de nouveaux évêques en Afrique.