Le report des élections bouleverse les plans de retraite des évêques

Other Manual Translations: English português

Le report de la Conférence Générale, causé par la pandémie à coronavirus, a entraîné le réajustement des plans de retraite des évêques.

Un tiers des 66 évêques encore en activité de l’Église Méthodiste Unie avaient prévu de prendre leurs retraites cette année ou l'année prochaine après l’élection de leurs successeurs. Mais la Conférence Générale ayant été reportée au 29 août jusqu’au 7 septembre 2021, la plupart de ces 22 évêques continuent d’exercer leur fonction actuelle.

Les deux exceptions sont l’Evêque Bruce Ough, qui dirige les Conférences du Minnesota et des Dakotas, et l’Evêque Sally Dyck, qui dirige la Conférence du Nord de l’Illinois. À partir de janvier 2021, ils assumeront, tous deux, de nouvelles fonctions au sein du Conseil des Évêques : Ough en tant que secrétaire exécutif et Dyck en tant que responsable œcuménique.

La Conférence Générale, le principal organe de décision de la dénomination, fixera le nombre d’évêques jusqu’en 2024. Cela signifie qu’il n’y aura pas d'élections tant que les Méthodistes Unis ne sauront pas combien d'évêques ils pourront élire.

Les cinq conférences juridictionnelles – assemblées américaines simultanées initialement prévues en juillet - sont maintenant fixées du 10 au 12 novembre 2021.

Les sept conférences centrales - régions ecclésiastiques d'Afrique, d'Europe et des Philippines - ont également modifié la date de leurs réunions et de leurs élections. Les conférences centrales suivent généralement les réunions juridictionnelles américaines sur une période de plusieurs mois.

La plupart sont encore en train de fixer de nouvelles dates. La Conférence Centrale de l’Europe du Nord et l’Eurasie se tiendra du 6 au 10 avril 2022 à Tallinn, en Estonie.

Le Livre de Discipline, le livre de politique générale de la dénomination, requiert que les Conférences Centrales se réunissent dans l'année qui suit la Conférence Générale.

Pour l'instant, la dénomination ne doit faire face qu’à deux postes vacants dans un avenir proche. Étant donné qu’Ough et Dyck servent tous deux dans la juridiction du Centre-Nord, ils élaborent avec leurs collègues évêques de cette juridiction un plan visant à assurer la supervision épiscopale en 2021. Ce plan sera soumis au Conseil des Évêques au plus tard le 30 juin. Le Conseil a le dernier mot quant à l’intérim de tout évêque.

La juridiction du Centre-Nord a également nommé un groupe de travail sur la supervision épiscopale qui cherche à réduire le nombre d'évêques de la juridiction de neuf à huit, à partir de 2022.

La pandémie a créé une situation sans précédent qui nécessitera une certaine flexibilité - ou du moins une pause - dans la gestion habituelle des affaires de l’Église.

Le Livre de Discipline stipule que les évêques américains doivent prendre leur retraite le 31 août suivant la conférence juridictionnelle s’ils ont 68 ans avant le 1er juillet de cette année-là. L’objectif est d'éviter que les évêques n'atteignent l’âge de la retraite obligatoire du clergé, soit 72 ans, au milieu de leur mandat de quatre ans. 

Dans la Conférence Centrale de l’Europe du Nord et de l’Eurasie, les évêques ont des mandats limités. Aux Philippines, les évêques doivent se présenter à une réélection tous les quatre ans pour rester en fonction.

Il va sans dire que les leaders des églises - y compris les candidats aux postes d'évêques - sont maintenant dans une période d’attente.

Les 20 évêques suivants ont reporté leur démission au moins jusqu’en 2021.

Juridiction du Nord-Est

Évêque Sudarshana Devadhar – Conférence de la Nouvelle Angleterre

Évêque Jeremiah Park - Conférence du Susquehanna

Juridiction du Centre-Sud

Évêque W. Earl Bledsoe - Conférences du Nouveau-Mexique et du Nord-ouest du Texas

Évêque Michael McKee - Conférence du Nord du Texas

Évêque J. Michael Lowry - Conférence du Centre du Texas

Juridiction du Sud-est

Évêque Lawson Bryan - Conférence du Sud de la Géorgie

Évêque Paul Leeland - Conférence de l’Ouest de la Caroline du Nord

Évêque James Swanson - Conférence du Mississippi

Évêque Mary Virginia Taylor - Conférence de l’Holston

Évêque Hope Morgan Ward - Conférence de la Caroline du Nord

Juridiction de l’Ouest

Évêque Grant Hagiya - Conférence de la Californie et du Pacifique

Évêque Bob Hoshibata - Conférence du Sud-ouest du Désert

Conférence Centrale d’Afrique

Évêque Eben Nhiwatiwa - Région du Zimbabwe

Évêque José Quipungo - Région de l’Est de l’Angola

Conférence Centrale du Congo

Évêque Gabriel Unda - Région de l’Est du Congo

Conférence Centrale de l’Afrique de l’Ouest

Évêque Benjamin Boni - Région épiscopale de la Côte d’Ivoire

Conférence Centrale de l’Europe du Centre et du Sud

Évêque Patrick Streiff – Région de Europe du Centre et du Sud

Conférence Centrale de l’Europe du Nord et de l’Eurasie

Évêque Christian Alsted - Région Nordique et Baltique

Conférence Centrale des Philippines

Évêque Ciriaco Francisco - Région de Manille (centre des Philippines)

Évêque Rodolfo « Rudy » Juan - Région de Davao (sud des Philippines)

Hahn est journaliste multimédia pour United Methodist News. Contact Médias : [email protected]

L'Eglise
La Conférence Générale de l’Église Méthodiste Unie devait initialement se réunir l’année dernière à Minneapolis. Avec la COVID-19 qui est toujours une menace, des questions subsistent quant à savoir si la Conférence Générale pourrait se dérouler comme prévu du 29 août au 7 septembre 2021, que ce soit à Minneapolis ou en ligne. Photo de Krivit Photography, avec l’aimable autorisation de Meet Minneapolis ; image d’ordinateur portable de Kathryn Price, United Methodist Communications ; graphique de Laurens Glass, UM News.

Une Conférence Générale virtuelle pourrait se heurter à des obstacles

La présidente de la Commission de la Conférence Générale a récemment exposé les défis auxquels sont confrontés les organisateurs de l'Assemblée législative de l'Eglise Méthodiste Unie.
L'Eglise
Le Révérend Kah-Jin Jeffrey Kuan, délégué de la Conférence de Californie-Nevada à la Conférence Générale, s’exprime lors de la dernière journée de la Conférence Générale Spéciale de 2019 à St. Louis. La Commission sur la Conférence Générale s’est réunie en ligne en décembre pour discuter de la planification de la Conférence Générale reportée par la COVID-19. Photo d’archives de Paul Jeffrey, UM News.

Des questions sur la Conférence Générale reportée

La Commission d'organisation du principal organe législatif de l’Église Méthodiste Unie ont décidé de ne pas rouvrir le processus de pétition, mais ont fixé un calendrier pour traiter le report.
L'Eglise
L’Evêque Méthodiste Cynthia Fierro Harvey préside une rencontre en ligne du Conseil des Evêques de la dénomination. Face à la pression financière et à une possible scission confessionnelle, le conseil a demandé le report des élections des nouveaux évêques américains et a insisté pour que les cinq nouveaux évêques africains ne soient ajoutés que si les ressources le permettent. Capture d’écran d’UM News via Zoom.

Le Conseil des Evêques décide qu’aucun nouvel évêque américain ne soit nommé avant 4 ans

Sous pression financière, les évêques Méthodistes Unis recommandent le report des élections épiscopales américaines et le ralentissement de l'ajout de nouveaux évêques en Afrique.