Le Tribunal Ecclésiastique refuse de se saisir de l’affaire de l’Evêque

Translate Page
L'Evêque Minerva Carcaño parle du témoignage social de l'Église Méthodiste Unie lors du briefing de la Pre-Conférence Générale 2020 à Nashville, Tennessee. L'Evêque est suspendue avec salaire depuis mars. Dans un mémorandum publié le 26 octobre, le Conseil Judiciaire a refusé d'examiner le cas de l'évêque à ce stade du processus de plainte. Photo d'archives par Mike DuBose, UM News. 
L'Evêque Minerva Carcaño parle du témoignage social de l'Église Méthodiste Unie lors du briefing de la Pre-Conférence Générale 2020 à Nashville, Tennessee. L'Evêque est suspendue avec salaire depuis mars. Dans un mémorandum publié le 26 octobre, le Conseil Judiciaire a refusé d'examiner le cas de l'évêque à ce stade du processus de plainte. Photo d'archives par Mike DuBose, UM News.

Points clés :

  • L’Evêque Méthodiste Unie Minerva Carcaño a été suspendu pour plainte depuis mars.
  • Bien qu’elle n’ait pas nommé l’évêque, la plus haute cour de l’Église Méthodiste Unie a refusé de se saisir de l’affaire à ce stade du processus de plainte judiciaire.
  • Une opinion dissidente signée par quatre membres du Conseil Judiciaire a déclaré que les droits de l’évêque avaient été violés et qu’elle avait le droit d’être réintégrée.

Le plus haut tribunal de l’Église Méthodiste Unie a refusé de statuer sur une plainte judiciaire contre un évêque alors que le processus judiciaire de l’Église est en cours.

Les dirigeants de la juridiction occidentale  qu’ils avaient mis l’évêque de la Conférence Californie-Nevada Minerva Carcaño en congé de ses fonctions épiscopales alors que deux plaintes contre elle étaient en cours d’examen. Depuis, elle a été suspendue avec salaire et avantages sociaux.

Bien qu’il n’ait pas nommé l’évêque, le Conseil Judiciaire a déclaré dans le mémorandum1450 qu’un évêque a le droit de faire appel devant la Haute Cour « seulement après » avoir reçu une décision défavorable lors d’un procès de l’église, suivie d’une décision défavorable au Comité juridictionnel des appels.

Le mémorandum indiquait que ni le Livre de discipline, ni le livre de droit de la dénomination, ni aucune des décisions antérieures du tribunal ecclésiastique « n’autorisent le Conseil judicaire à recevoir un appel interlocutoire d’un évêque ». Un appel interlocutoire est un terme juridique pour un appel qui a lieu alors que d’autres aspects d’une affaire sont encore en cours. 

Toutefois, quatre des neuf participants aux délibérations du Conseil Judiciaire n’étaient pas d’accord avec la majorité. Membres du Conseil Judiciaire le Rev. Kabamba Kiboko, le Révérend Dennis Blackwell, Beth Capen et Lidia N. Gulele ont déposé une opinion dissidente commune, affirmant que le Conseil Judiciaire a compétence dans l’affaire et que l’évêque devrait être rétabli dans ses fonctions. 

« L’équité de la procédure est un principe fondamental de l’Église qui doit être présent à chaque étape d’une procédure de plainte », a déclaré la dissidence conjointe. « Dans ce cas, le processus équitable a été violé. Les droits de l’évêque ont été violés. Par conséquent, nous ne sommes pas d’accord avec l’opinion majoritaire et croyons que l’évêque a droit à une réintégrationimmédiate dans sa mission épiscopale.

Dans une note de bas de page, la décision de la majorité a également noté que la juridiction occidentale n’avait pas encore satisfait à l’exigence d’équité de la procédure consistant à mettre sur pied un comité de révision administrative. Le livre de discipline au paragraphe 539 dit que chaque juridiction « doit établir » un tel comité pour s’assurer que les procédures disciplinaires sont suivies chaque fois qu’un évêque fait face à une action involontaire telle qu’un congé d’absence.

Le Révérend Timothy Bruster, premier suppléant du clergé, a participé à cette décision. Le révérend  Luan-Vu Tran, qui a déjà servi sous Carcaño lorsqu’elle était évêque de la Conférence Californie-Pacifique, s’est récusé et n’a participé à aucune des procédures liées à cette décision.

Kent Fulton, premier remplaçant laïc de Deanell Tacha, a également participé à cette décision.

En plus de se joindre à leurs collègues dans la dissidence commune, Capen et Gulele ont déposé une dissidence commune distincte. La suspension continue de Carcaño viole le Livre de discipline, a déclaré la dissidence.

Le livre de discipline au paragraphe 413.3(a) permet au collège d’évêques d’une juridiction, en consultation avec le comité juridictionnel sur l’épiscopat, de suspendre un évêque « lorsqu’il le juge approprié pour protéger le bien-être du plaignant, l’Église et/ou l’évêque ». Cependant, Capen et Gulele ont noté que la discipline dit que la suspension ne doit pas dépasser 60 jours.

Leur dissidence a également cité le paragraphe 523 du Livre de discipline, qui dit : « Tout évêque a le droit de faire appel au Conseil Judiciaire. »

La dissidence a déclaré que l’évêque avait droit à une audience équitable avant d’être suspendu « et en particulier lorsque lasuspension s’étendait au-delà du maximum de 60 jours autorisé par la discipline ». 

Le Conseil Judiciaire a cherché à préserver la confidentialité du processus de traitement des plaintes tout au long du présent appel. Le tribunal ecclésiastique n’a pas inscrit l’affaire à son rôle. Avant de commencer ses délibérations, le tribunal ecclésiastique a tenu une rare audience à huis clos. Les audiences du Conseil Judiciaire sont habituellement ouvertes au public.

Ni la décision majoritaire ni les opinions dissidentes n’ont donné de détails sur les plaintes contre Carcaño. 

Cependant, la suspension de Carcaño a fait l’objet d’un rejet très public. MARCHA (Methodists Associated Representing the Cause of Hispanic/Latino Americans) Méthodistes Associés Représentant la Cause des Hispano/Latino-Américains, le caucus hispanique et latino de la dénomination, a exhorté le Western Jurisdiction College of Bishops à lever la suspension pendant que le processus de plainte se poursuit.

Depuis la suspension de Carcaño, l’évêque à la retraite Sally Dyck a été évêque intérimaire de la Conférence Californie-Nevada . Dyck a récemment annoncé qu’elle prévoyait de quitter son poste d’évêque par intérim au plus tard le 31 décembre.

Au cours de la semaine à venir,  de la dénomination Les juridictions organiseront chacune des élections pour les nouveaux évêques et envisageront de réaffecter les évêques déjà actifs. Les évêques devraient entrer en fonction ou commencer de nouvelles affectations le 1er janvier. Ce que cela signifie pour Carcaño reste à voir.

À tout moment du processus de plainte, le Livre de discipline encourage les personnes concernées à travailler à « une résolution juste ».

La discipline définit une résolution juste comme « une résolution qui se concentre sur la réparation de tout préjudice causé aux personnes et aux communautés, la réalisation d’une véritable responsabilisation en corrigeant les choses dans la mesure du possible et en apportant la guérison à toutes les parties ». 

Hahn est rédactrice en cheffe adjointe pour UM NewsContactez-la au (615) 742-5470 ou [email protected]Pour lire plus de nouvelles de l’Église Méthodiste Unie, abonnez-vous aux résumés quotidiens ou du vendredi gratuits.

Vous aimez ce que vous lisez ? Soutenez le ministère de UM News ! Votre soutien garantit que les dernièresnouvelles confessionnelles, les histoires dynamiques et les articles informatifs continueront de connecter notrecommunauté mondiale. Faites un don déductible d’impôt à ResourceUMC.org/ GiveUMCom.

Témoignages
Le Vice-chancelier de Africa University, Rukudzo J. Murapa, dirige les célébrants en chantant « Joyeux anniversaire » à l’école lors de ses observations du 10ème  anniversaire à Mutare, au Zimbabwe, en 2002. Murapa, deuxième vice-chancelier de l’Africa University, est décédé le 27 octobre. Il avait 82 ans. Photo d’archive par Mike DuBose, UM News.

L’ancien vice-chancelier de Africa University meurt à 82 ans

Rukudzo J. Murapa, pour sa vision, son réseautage et son leadership, notamment en aidant à établir l’Institut de paix, de leadership et de gouvernance de l’Université Méthodiste Unie.
Le Conseil des Evêques
Photo par Mike DuBose, UM News

L'Evêque Spain, Conseiller Infatigable, meurt à 96 ans

L'évêque Bob Spain, qui a été aumônier de la United Methodist Publishing House jusque dans les années 90, est connu pour son ministère fidèle et énergique.
Le Conseil des Evêques
Greater Nhiwatiwa (en robe violette), épouse de l'évêque Eben K. Nhiwatiwa (à gauche), explique l'histoire et la signification de la montagne de prière Chin'ando aux évêques participant à la retraite du Collège Africain des évêques qui s'est tenue du 5 au 8 septembre à Africa University de Mutare, au Zimbabwe. À la fin de la retraite, les évêques ont publié une déclaration appelant à l'unité de l'Église Méthodiste Unie tout en condamnant les groupes de pression traditionalistes qui cherchent à briser la dénomination. Photo par Eveline Chikwanah, UM News.

Les Evêques africains appellent à l'unité et condamnent les groupes de pression

Les Evêques ont publié une déclaration le 8 septembre dénonçant l'Initiative Africaine (Africa Initiative) et l’Association de la l’Alliance Wesleyennne (Wesleyan Covenant Association), qui, selon eux, "influencent à tort le peuple de Dieu dans nos régions".