Les Evêques africains appellent à l'unité et condamnent les groupes de pression

Translate Page

Points clés :

  • Les Evêques ont publié une déclaration le 8 septembre dénonçant l'Initiative Africaine (Africa Initiative) et l’Association de la l’Alliance Wesleyennne (Wesleyan Covenant Association), qui, selon eux, "influencent à tort le peuple de Dieu dans nos régions". 
  • Cette déclaration a été publiée à l'issue de la retraite des Evêques africains, qui s'est tenue du 5 au 8 septembre à Africa University. 
  • Tous les Evêques actifs du continent, à l'exception de l'Evêque de la région du Nigeria, John Wesley Yohanna, ont signé la déclaration.

Des Evêques africains ont appelé à l'unité de l'Église Méthodiste Unie tout en condamnant les groupes de pression traditionalistes qui cherchent à faire éclater la dénomination. 

Les Evêques ont publié une déclaration le 8 septembre dénonçant l’Initiative Africaine et l’Association de l’Alliance Wesleyenne, qui, selon eux, "influencent à tort le peuple de Dieu dans nos régions". 

La déclaration a été publiée à la fin de la retraite des collèges d'Evêques africains, qui s'est tenue du 5 au 8 septembre à Africa University. Les Evêques de la dénomination sont organisés par collèges, ou groupes, en fonction de leurs régions ; l'Afrique compte trois de ces collèges. 

L'évêque retraité Ntambo Nkulu Ntanda (à droite), qui a dirigé la Région Episcopale du Nord Katanga, participe à une présentation sur le culte pendant que l'évêque Daniel Wandabula de la Région Episcopale d'Afrique de l'Est observe la retraite du Collège des Evêques d'Afrique qui s'est tenue du 5 au 8 septembre à Africa university à Mutare, au Zimbabwe. Les évêques ont publié une déclaration disant qu'ils "ne toléreront pas que quiconque donne de fausses informations sur l'Église Méthodiste Unie." Photo par Eveline Chikwanah, UM News. 
L'évêque retraité Ntambo Nkulu Ntanda (à droite), qui a dirigé la Région Episcopale du Nord Katanga, participe à une présentation sur le culte pendant que l'évêque Daniel Wandabula de la Région Episcopale d'Afrique de l'Est observe la retraite du Collège des Evêques d'Afrique qui s'est tenue du 5 au 8 septembre à Africa university à Mutare, au Zimbabwe. Les évêques ont publié une déclaration disant qu'ils "ne toléreront pas que quiconque donne de fausses informations sur l'Église Méthodiste Unie." Photo par Eveline Chikwanah, UM News.

Selon la déclaration des évêques, l'Initiative Africaine travaille avec la Wesleyan Covenant Association pour détruire l'Église en Afrique en soutenant l’Eglise Méthodiste Mondiale (Global Methodist Church), une dénomination qui n'est pas encore reconnue par la Conférence Générale.

"Nous nous dissocierons de toute activité de l'Initiative Africaine et n'autoriserons aucune activité de l'Initiative Africaine dans nos régions", ont déclaré les Evêques, notant que "l'Initiative Africaine a perdu son objectif initial d'aider l'Église Méthodiste Unie en Afrique."

Les Evêques ont également abordé la question de la désinformation qui se répand dans l'église. 

"Nous ne tolérerons pas que quiconque donne de fausses informations sur l'Église Méthodiste Unie", indique le communiqué. 

Tous les Evêques actifs du continent, à l'exception de l'évêque de la Région du Nigeria, John Wesley Yohanna, ont signé la déclaration.

M. Yohann a envoyé une brève déclaration par courriel à UM News, indiquant que, bien qu'il respecte le point de vue de ses collègues évêques africains, il continue à soutenir l'Initiative Africaine et la WCA.

"L'Initiative Africaine et l'Alliance Wesleyenne (association) poussent à l'obéissance à la Bible et au Livre de discipline. Pourquoi ne devrions-nous pas nous associer à eux ?" a déclaré Yohanna, qui n'a pas assisté à la réunion. Yohanna est membre de la Commission Méthodiste Unie pour la Communication, qui supervise UM News.

UM News a également contacté les dirigeants de la WCA et de l’Initiative Africaine et n'a pas obtenu de réponse immédiate.  

L'Evêque Eben K. Nhiwatiwa, Président des Collèges d'Evêques Africains, a déclaré que l'église est florissante sur le continent et qu'il n'est pas nécessaire de se séparer de la dénomination.

"L'unité est notre point de référence constant. Les évêques disent qu'il n'est pas nécessaire de se séparer de l'Église Méthodiste Unie et de rejoindre une autre dénomination", a déclaré Nhiwatiwa, qui dirige la région épiscopale du Zimbabwe.

Il a déclaré que l'Église Méthodiste Mondiale n'a rien de nouveau à offrir aux Africains. 

"Nous ne voyons rien de nouveau parce que nous sommes traditionalistes du début à la fin ici en Afrique. Si vous voulez voir des gens qui sont conservateurs, venez en Afrique.

"S'il se passe quoi que ce soit qui nous mette mal à l'aise à l'avenir, nous allons nous asseoir et voir comment canaliser nos efforts dans l'église."

Après des décennies d'intensification des désaccords sur le statut des personnes LGBTQ dans l'Église, la Conférence Générale devait voter sur un plan de séparation confessionnelle en mai 2020.

Mais après un troisième report de l'assemblée législative suprême de la dénomination, les organisateurs de l'Église Méthodiste Mondiale ont décidé de la lancer le 1er mai. La Wesleyan Covenant Association, un groupe de pression théologiquement conservateur non officiel de l'Église Méthodiste Unie, a été la principale force organisatrice de la nouvelle dénomination. L'Initiative Africaine est un groupe de pression traditionaliste non officiel représentant les laïcs et le clergé en Afrique. 

Huit Evêques, dont l'évêque retraité Ntambo Nkulu Ntanda du Nord-Katanga, ont participé à la retraite. Plusieurs Evêques n'ont pas pu assister à la réunion mais ont signé la déclaration : Les évêques Benjamin Boni (Côte d'Ivoire), Gabriel Unda (Congo Est), Joaquina Nhanala (Mozambique), Gaspar João Domingos (Angola Occidental) et l'Evêque intérimaire Warner Brown (Sierra Leone).

La déclaration semble être un changement pour certains évêques qui ont une histoire avec l'Initiative Africaine. Les Evêques Kasap, Quire et Yohanna ont assisté à la réunion de l'Initiative Africaine en mai à Nairobi, au Kenya, alors que le groupe réfléchissait à l'avenir du Méthodisme en Afrique. Les Evêques ont indiqué à l'époque que leur présence à la réunion n'était pas sanctionnée par les évêques africains en tant que groupe, mais qu'ils y assistaient en sachant qu'ils informeraient leurs collègues.

La retraite des évêques, qui avait pour thème "Apprentissage et Culte", comprenait des présentations sur les principes d'un leadership efficace par Pamela Machakanja, Vice-Chancelière adjointe par intérim de Africa University, et sur le culte chrétien efficace par le Révérend Beauty R. Maenzanise du Conseil Méthodiste uni de l'Enseignement Supérieur et du Ministère.

Le rassemblement a culminé par une visite de la Chin’ando prayer mountain à Old Mutare, qui a été développé par les femmes Méthodistes Unies de la Région Episcopale du Zimbabwe.

Au cours de la réunion, les évêques ont partagé leurs joies et leurs espoirs pour l'avenir et ont également noté certains des défis auxquels l'église en Afrique est confrontée.

"Parfois, nous n'avons pas assez de ressources. C'est un problème courant en Afrique, mais notre peuple travaille très dur pour construire des églises, des écoles, des abris pour les mères en attente, même pendant les fermetures du COVID-19", a déclaré Nhiwatiwa.

Il a exhorté les responsables d'église à faire preuve d'audace et de courage dans leur leadership.

"Nous essayons de donner une direction, c'est ce qu'est le leadership. Vous ne pouvez pas être un leader si vous voulez juste être dans une zone de confort."

Ces pensées ont été reprises à la fin de la déclaration des évêques. 

"Nous continuerons à être les bergers de tout le peuple de Dieu sur notre cher continent."

Chikwanah est communicatrice de la Conférence de l'Est du Zimbabwe.

Contact presse : Julie Dwyer, rédactrice des nouvelles, [email protected] ou 615-742-5469. Pour lire d'autres nouvelles méthodistes unies, abonnez-vous aux Digests quotidiens ou hebdomadaires gratuits.

Vous aimez ce que vous lisez ? Soutenez le ministère de UM News ! Votre soutien permet de garantir que les dernières nouvelles confessionnelles, les histoires dynamiques et les articles informatifs continueront à connecter notre communauté mondiale. Faites un don déductible des impôts à ResourceUMC.org/GiveUMCom.

Théologie
Le révérend Peter Mageto prend la parole lors de son service d’installation en tant que cinquième Vice-chancelier de Africa University à Mutare, au Zimbabwe. Mageto, qui est né au Kenya, est le premier non-Zimbabwéen à diriger l’institution liée à l’Église Méthodiste Unie. Photo gracieuseté du Bureau des affaires publiques de Africa University.

« L’Université africaine est entre de bonnes mains »

L'institution Méthodiste Unie installe le révérend Peter Mageto comme cinquième vice-chancelier lors de la célébration du 30e anniversaire.
Le Haut-Conseil Judiciaire
L'Evêque Minerva Carcaño parle du témoignage social de l'Église Méthodiste Unie lors du briefing de la Pre-Conférence Générale 2020 à Nashville, Tennessee. L'Evêque est suspendue avec salaire depuis mars. Dans un mémorandum publié le 26 octobre, le Conseil Judiciaire a refusé d'examiner le cas de l'évêque à ce stade du processus de plainte. Photo d'archives par Mike DuBose, UM News.

Le Tribunal Ecclésiastique refuse de se saisir de l’affaire de l’Evêque

L’Evêque Minerva Carcaño est suspendu de ses fonctions épiscopales depuis mars. Sans nommer l'évêque, le plus haut tribunal de l'Église Méthodiste Unie a statué qu'il n'avait pas compétence pour porter plainte contre un évêque à ce stade de la procédure judiciaire.
Témoignages
Le Vice-chancelier de Africa University, Rukudzo J. Murapa, dirige les célébrants en chantant « Joyeux anniversaire » à l’école lors de ses observations du 10ème  anniversaire à Mutare, au Zimbabwe, en 2002. Murapa, deuxième vice-chancelier de l’Africa University, est décédé le 27 octobre. Il avait 82 ans. Photo d’archive par Mike DuBose, UM News.

L’ancien vice-chancelier de Africa University meurt à 82 ans

Rukudzo J. Murapa, pour sa vision, son réseautage et son leadership, notamment en aidant à établir l’Institut de paix, de leadership et de gouvernance de l’Université Méthodiste Unie.