Les Evêques Méthodistes Unis se réuniront par vidéoconférence.

Translate Page

« Nous vivons un époque sans précédent dans la vie de l'Église Méthodiste Unie. Cette époque exige de nous, évêques de l'Église, un leadership plus transformateur, évangélique et prophétique, » a expliqué l’Évêque Ken Carter, président sortant du Conseil des évêques de l’Eglise Méthodiste Unie.

Une déclaration qui justifie la tenue, par vidéoconférence, de la prochaine rencontre des évêques de l’Eglise Méthodiste Unie du monde. Cette rencontre virtuelle aura lieu les 29, 30 avril et 1er mai 2020.

Les sessions du mercredi 29 avril et du vendredi 1er mai seront retransmises en direct sur le site Internet du Conseil des Évêques (www.unitedmethodistbishops.org)  et sur sa page Facebook (www.facebook.com/umcbishops/) à partir de 13 heures GMT, chaque jour.

Il s’agira, surtout, pour le leadership de l’Eglise d’installer son nouveau comité de direction et de discuter des stratégies de supervision épiscopale liées aux perturbations et aux reports dus à la pandémie mondiale du COVID-19.

Les évêques entendront également les rapports sur l'immigration, les relations œcuméniques, le racisme, l’assistance humanitaire et les activités missionnaires dans le monde.

Le nouveau comité de direction du Conseil des Évêques

L'évêque Carter de la Région de Floride, qui dirige le Conseil des évêques depuis 2018, présidera cette rencontre. Il y prononcera son dernier discours en tant que président et remettra ses attributs à l’Évêque Cynthia Fierro Harvey de la Région de Louisiane.

L’Évêque Harvey, présidente-désignée, a été élue présidente lors de la rencontre des évêques de novembre 2019.

Les autres nouveaux responsables du Conseil des Évêques sont l’Évêque Tom Bickerton de la Région de New York, qui en sera le président désigné, et l’Évêque Tracy Smith Malone de la région de l'Ohio de l'Est, qui fera office de secrétaire.

L'évêque Bruce Ough du Dakota et du Minnesota, et l'évêque Sally Dyck de la Région de Chicago, remplaceront l’Évêque Marcus Matthews et de l’Évêque B. Michael Watson, respectivement, en tant que secrétaire exécutif et responsable œcuménique de ce conseil le 1er septembre.

Le Conseil des Évêques a proposé le report de la Conférence Générale de 2020 et les Conférences Juridictionnelles et Centrales pour la fin de l'année 2021.

Lire le communiqué de presse du Conseil des Evêques

Broune est le directeur des rédactions francophones pour UM News. Il est basé à Abidjan, en Côte d’Ivoire. 

Contact media : [email protected].

Le Conseil des Evêques
Au cours de sa première adresse épiscopale en tant que président du Conseil des évêques, l’évêque Thomas J. Bickerton a exhorté les Méthodistes Unis à commencer à pivoter vers ce qu’ils espèrent que l’Église Méthodiste Unie sera à l’avenir. Cette adresse a été diffusée en direct le jour de l’ouverture de la réunion virtuelle du Conseil des évêques, qui se réunira à nouveau en session ouverte le 26 août. Image d’écran offerte par le Conseil des évêques via Zoom par UM News.

Le président du Conseil des Évêques appelle à mettre fin aux mensonges et à se tourner vers l’avenir

L’Évêque Thomas J. Bickerton a profité de sa première adresse épiscopale en tant que président du Conseil des évêques pour appeler les partisans d’une dénomination dissidente à cesser de dénaturer l’Église Méthodiste Unie.
Le Conseil des Evêques
L’Évêque Cynthia Fierro Harvey de la Conférence de Louisiane, à droite, passe le marteau de la présidence du Conseil des Évêques à son successeur, l’Évêque Thomas J. Bickerton de la Conférence de New York. Le Conseil des Évêques a conclu sa réunion de printemps le 29 avril par le passage du manteau. Les évêques ont pris acte du lancement prévu d’une dénomination dissidente le 1er mai, tout en discutant de la poursuite du ministère de l’Église Méthodiste Unie. Capture d’écran via Zoom du Conseil des évêques, par UM News.

Les Méthodistes Unis sont invités à relancer leur Église

Tout en reconnaissant la naissance d’une dénomination dissidente, Thomas Bickerton, le nouveau président du Conseil des Évêques, a partagé ses espoirs pour une Église Méthodiste Unie revivifiée. Parmi ceux qui partent pour la nouvelle dénomination figure un évêque.
Le Conseil des Evêques
Dans le sens des aiguilles d’une montre, de gauche à droite, l’Évêque à la retraite Forrest C. Stith, l’Évêque LaTrelle Easterling, l’Évêque à la retraite Elías Galván, Ashley Boggan Dreff et Erin Hawkins participent à une conversation sur le contexte historique de l’action de l’Église Méthodiste Unie contre le racisme. Ashley Boggan Dreff a souligné que de nombreuses divisions antérieures au sein du Méthodisme avaient pour cause principale la race. Capture d’écran du Conseil des Évêques via Zoom par UM News.

Les évêques sont invités à œuvrer en faveur d’une église « à grande échelle. »

Dans son dernier discours en tant que présidente du Conseil des Évêques, l’Évêque Cynthia Fierro Harvey a appelé à la plus grande unité possible, alors même qu’une nouvelle dénomination prévoit de voir le jour. Les évêques ont également pris connaissance de l’histoire des précédentes séparations dans la dénomination.