Message de Nouvel An de l’Evêque Benjamin Boni

Evêque Benjamin Boni, de la Conférence Annuelle de Côte d’Ivoire. Photo de Isaac Broune, UMNS.
Evêque Benjamin Boni, de la Conférence Annuelle de Côte d’Ivoire.
Photo de Isaac Broune, UMNS.
Que ne donnerions-nous à Dieu afin de lui témoigner notre infinie gratitude, pour le don de la vie !  Au seuil de l’année nouvelle 2020, l’Église Méthodiste Unie Côte d’Ivoire, a le grand privilège, ici et maintenant, d’adresser à toute la Nation Ivoirienne le message qui suit :

Chers compatriotes, chers frères et sœurs habitants de la Côte d’Ivoire,

La vie est précieuse et inaliénable. 

Christ, Seigneur de la vie a dit : "…Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.” (Jean 10 :10)

Message de Nouvel An de l’Evêque Gabriel Unda

Evêque Gabriel Unda, de la Conférence Annuelle du Congo-Est. Photo du Conseil des Évêques. 
Voir le message ici
Aussi devons-nous la préserver, la protéger, la promouvoir dans la solidarité, l’amour et l’unité afin de garantir l’avenir des générations futures.

Notre pays la Côte d’Ivoire vient de vivre deux décennies 2000-2019 d’incertitudes, de conflits armés et de profondes déchirures socio-politiques. Les plaies encore béantes, les blessures physiques, morales et spirituelles ne sont pas encore guéries. Des initiatives prises aussi bien par les gouvernements successifs que par la société civile n’ont pas permis d’instaurer un climat de paix durable dans notre pays.

Les récents évènements et l’actualité de notre pays continuent d’assombrir le tableau déjà terni. Les prochaines échéances électorales semblent menacées : les partis politiques se dressent les uns contre les autres, la population vit dans la psychose et la hantise d’un lendemain incertain.

L’avènement de 2020, devra augurer d’une nouvelle décennie de restauration de la nation, décennie de paix, de la véritable paix qui vient de Dieu.

A cet égard, il faut créer les conditions d’une réconciliation véritable et d’une paix durable. Comment y parvenir ?

L’Eglise Méthodiste Unie demande humblement aux plus hautes autorités de notre pays, de prendre les dispositions au cours de cette année 2020 :

• pour le retour des exilés avec garantie de leur sécurité, 
• pour la libération de tous les prisonniers politiques partout où ils sont.

C’est aussi le lieu de prendre l’initiative d’une grande rencontre nationale d’engagement pour la Paix et la Réconciliation, de tous les fils et filles de notre pays sans exclusive : Gouvernants, autorités civiles et militaires, autorités judiciaires, élus à tous les niveaux, chefs coutumiers, autorités religieuses, société civile, syndicats, femmes, jeunes, travailleurs, étudiants. Cette grande rencontre nationale d’engagement pour la Paix et la Réconciliation sera le vrai dialogue ouvert en vue d’établir le cadre propice apaisé pour les élections générales de 2020.

Nous exhortons toutes les autorités, tous les ivoiriens et tous les amis de la Côte d’Ivoire à renoncer à toute velléité de vengeance car les Saintes écritures déclarent “Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.” (Romains 12 :17-18)

2020 s’annonce comme une année décisive pour la destinée de notre pays. Ensemble, écrivons la nouvelle page de notre histoire commune.
 
Ensemble, entrons avec amour, foi et espérance dans la décennie de paix, de vérité et de justice. 

Saisissons cette grâce exceptionnelle de Dieu qui nous est offerte aujourd’hui.

Bonne et Heureuse année 2020 ! 

En avant avec Jésus-Christ l’Espérance du Monde ! Amen ! 
Préoccupations sociales
Helene Bataku (en robe orange), membre de l'église Méthodiste Unie Mwambangu à Fizi, a appris à lire et à écrire dans un nouveau centre de formation professionnelle dirigé par l'église Méthodiste Unie de Fizi, au Congo. Elle a déclaré que ce centre offrait aux femmes de nouvelles opportunités et une chance de rattraper leurs pairs. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News.

L'Église aide à former les femmes et les jeunes marginalisés

L'Église Méthodiste Unie de l'Est du Congo a collaboré avec le gouvernement congolais pour ouvrir un centre de formation professionnelle pour les femmes et les jeunes. L'évêque Gabriel Yemba Unda a déclaré qu'il avait recherché ce partenariat pour aider les fidèles de sa région épiscopale - dont beaucoup sont des femmes qui ne savent ni lire ni écrire ou sont victimes de violences sexuelles - à se donner une vie meilleure.
L'Eglise locale
Une membre de l’Organisation des Femmes Méthodistes Unies apprend à fabriquer des serviettes hygiéniques en tissu lors de la réunion annuelle du groupe à Camphor Mission, au Liberia. Les femmes ont lancé un nouveau programme pour fabriquer localement des serviettes hygiéniques réutilisables, afin que les filles des zones rurales n'aient pas à manquer l'école pendant leur cycle menstruel. Photo de Michael Boegley, département des communications de l'Église Méthodiste Unie du Libéria.

Un projet des femmes Méthodistes Unies aide les filles des zones rurales à rester à l'école.

Les femmes Méthodistes Unies du Liberia visent à maintenir les filles des zones rurales à l'école pendant leur cycle menstruel grâce au lancement d'un nouveau programme de fabrication locale de serviettes hygiéniques réutilisables.
Mission
The Rev. Henry Luckson Chareka (left) congratulates guest of honor Mwazvita Patricia Katsidzira-Madondo, during the launch of United Methodist Barrington Christian School in Harare, Zimbabwe. Joyce Chikuni (center), board chairperson of the school, watches. The school will be the first private United Methodist institution in the urban part of Harare and the first to be run by United Methodist women. Photo by Kudzai Chingwe, UM News.

Les femmes Méthodistes Unies envisagent de créer une école privée à Harare

L'organisation des femmes de la Conférence Ouest du Zimbabwe s'est lancée dans ce qu'elle espère être un projet qui changera des vies : la création de la Barrington Christian School, la première école privée Méthodiste Unie dans la partie urbaine de Harare et la première à être gérée par des femmes Méthodistes Unies.