L'amour des enfants apporte un don de 800 000 dollars au Zimbabwe

Translate Page
L'évêque L. Jonathan Holston, chef épiscopal de la Conférence méthodiste unie de Caroline du Sud, prend la parole lors de la présentation d'un don de 800 029 $ fait par la conférence au Fairfield Children's Home de Mutare, au Zimbabwe. Photo reproduite avec l'aimable autorisation du bureau des affaires publiques de l'Université d'Afrique.
L'évêque L. Jonathan Holston, chef épiscopal de la Conférence méthodiste unie de Caroline du Sud, prend la parole lors de la présentation d'un don de 800 029 $ fait par la conférence au Fairfield Children's Home de Mutare, au Zimbabwe. Photo reproduite avec l'aimable autorisation du bureau des affaires publiques de l'Université d'Afrique.

Points clés :

  • Lors d'une visite au foyer pour enfants de Fairfield en 2001, une équipe missionnaire de Caroline du Sud a promis de revenir. En octobre 2022, leur chef d'équipe s'est joint à la célébration du 30e anniversaire de l'Université d'Afrique.
  • L'évêque L. Jonathan Holston a déclaré qu'il voulait que les visiteurs "voient de leurs propres yeux comment l'argent qu'ils donnent fait la différence".
  • L'argent qui ira à Fairfield sera utilisé pour soutenir les enfants et le ministère de la mission. Un fonds de bourses d'études pour l'université d'Afrique sera également créé.

En 2001, le révérend John Holler et une équipe missionnaire de Caroline du Sud ont parcouru des milliers de kilomètres pour travailler au foyer pour enfants de Fairfield.

Ils sont tombés amoureux des orphelins et de la mission Old Mutare de l'Église méthodiste unie qui s'occupait d'eux. Holler a promis de revenir.

Le 21 octobre, Holler est revenu sur le campus. Il a également apporté un cadeau de 800 029 $.

"Pendant 20 ans, c'était une promesse non tenue", a-t-il déclaré. "C'est incroyable de revenir dans cet endroit".

Un couple considère les jumeaux du Zimbabwe comme une bénédiction

Charles et Carol Moore considèrent les jumeaux de 5 ans qui vivent dans le foyer pour enfants Fairfield de la mission Old Mutare comme deux des nombreuses bénédictions de Dieu dans leur vie.

Les deux garçons, Blessed et Blessing, se sont assis sur les genoux de Charles lors d'un service spécial au cours duquel la Conférence de Caroline du Sud a présenté un don de 800 029 dollars à Fairfield ... 

Lire la suite

Plus de 80 méthodistes unis ont fait le voyage depuis les États-Unis pour célébrer le 30e anniversaire de l'Université Africa, liée aux méthodistes unis, et l'inauguration du révérend Peter Mageto en tant que cinquième vice-chancelier de l'université.

La visite de la mission Old Mutare était également prévue.

L'Université africaine est appelée "l'école des rêves", a déclaré l'évêque L. Jonathan Holston, chef épiscopal de la Conférence de Caroline du Sud. La mission Old Mutare se trouve de l'autre côté de la route, dans la "vallée de l'espoir".

Comme l'Université africaine a vu le jour à Old Mutare, a poursuivi M. Holston, "nous n'avons pas d'autre choix que d'embrasser la mission d'Old Mutare." L'université a été construite sur un terrain appartenant à l'origine à la mission et donné par l'église du Zimbabwe. 

Un grand nombre des donateurs et des visiteurs du voyage, organisé par le Bureau de développement de l'Université d'Afrique, venaient de la Conférence de Caroline du Sud. M. Holston a déclaré qu'il voulait que les gens "voient de leurs propres yeux comment l'argent qu'ils donnent fait la différence."

Le don à Fairfield est issu d'une campagne de collecte de fonds pour le foyer pour enfants Epworth en Caroline du Sud, dont Holler, qui a récemment pris sa retraite, était le président-directeur général. Holston a accepté l'idée de la collecte de fonds, mais a demandé à Holler d'ajouter une composante de mission à l'étranger et de donner une dîme de 10 % de ce qui serait collecté. Ils ont tous deux pensé que Fairfield serait le bénéficiaire idéal.

Holler voulait faire la différence pour les enfants. Il rêvait de créer un institut pour le bien-être des enfants et des familles en Caroline du Sud.

"J'ai commencé à penser à l'Église méthodiste unie avec notre structure organisationnelle et comment elle est parfois sous-utilisée", a déclaré Holler. "Je suis allé voir l'évêque avec l'idée d'essayer de voir si, en tant qu'église, nous pouvions vraiment faire une différence dans toute la question de la garde d'enfants."

Le Révérend John Holler (debout) parle à l'évêque L. Jonathan Holston au sujet du lien et de l'engagement qu'ils partagent avec le Fairfield Children's Home. Le révérend Holler a mené une campagne qui a permis de récolter 8 millions de dollars pour le foyer pour enfants Epworth de Caroline du Sud. Lui et l'évêque Holston ont convenu de verser une dîme de 10 % de cette somme à l'orphelinat méthodiste du Zimbabwe. Photo reproduite avec l'aimable autorisation du Bureau des affaires publiques de l'Université d'Afrique.
Le Révérend John Holler (debout) parle à l'évêque L. Jonathan Holston au sujet du lien et de l'engagement qu'ils partagent avec le Fairfield Children's Home. Le révérend Holler a mené une campagne qui a permis de récolter 8 millions de dollars pour le foyer pour enfants Epworth de Caroline du Sud. Lui et l'évêque Holston ont convenu de verser une dîme de 10 % de cette somme à l'orphelinat méthodiste du Zimbabwe. Photo reproduite avec l'aimable autorisation du Bureau des affaires publiques de l'Université d'Afrique.

L'objectif de Holler était de récolter 10 millions de dollars. Deux ans après le début de la campagne, la pandémie de COVID-19 a frappé. L'objectif n'a pas été atteint, mais grâce au travail sur Internet et à des méthodes innovantes, notamment la collecte des écoles bibliques de vacances, 8 millions de dollars ont pu être collectés.

Un pasteur établit un lien personnel avec des orphelins

Le révérend Owen Ross, directeur du développement des églises de la Conférence du Nord du Texas, a un lien personnel avec le Fairfield Children's Home.

En tant que séminariste, il a passé un semestre à l'Université d'Afrique. Il cherchait une école méthodiste unie en dehors des États-Unis car il se sentait appelé à être un missionnaire international ... 

Lire la suite

L'argent qui ira à Fairfield sera utilisé pour soutenir les enfants et le ministère de la mission. Un fonds de bourses d'études pour l'université d'Afrique sera également créé.

L'argent sera versé dans un fonds de dotation et la Fairfield Outreach and Sponsors Association examinera les projets.

"Nous travaillons à l'obtention de bourses d'études pour que tous les enfants de Fairfield puissent fréquenter l'Université d'Afrique", a déclaré M. Holler. "En fait, l'un des meilleurs diplômés de la dernière promotion de l'UA était un enfant de Fairfield".

Lors de sa visite en 2001, on a demandé à Holler de prêcher dans une église rurale. Ce fut un moment décisif pour lui.

L'église n'avait pas eu de personne pour lui servir la communion depuis longtemps, a-t-il dit.

"Alors que je servais la communion, je n'oublierai jamais les personnes qui venaient recevoir l'hostie", se souvient Holler. "Il y avait une faim."

Après la communion, ils se sont rassemblés dans une prairie et ont chanté en anglais "Jesus, Jesus, we love Jesus".

"Je savais au fond de mon cœur que nous sommes unis sous Dieu, que nous sommes tous des enfants de Dieu et que nous sommes tous en route vers la sainteté", a déclaré Holler au groupe réuni sous la tente le 21 octobre.

"Je vous présente ce cadeau", a-t-il ajouté. "Il est étonnant de revenir pour être avec vous afin de célébrer ensemble dans le monde miraculeux de Dieu".

Gilbert est un écrivain indépendant à Nashville, Tennessee.

Contact presse :  Julie Dwyer, rédactrice des nouvelles, [email protected] ou 615-742-5469. Pour lire d'autres nouvelles méthodistes unies, abonnez-vous aux Digests quotidiens ou hebdomadaires gratuits.

Vous aimez ce que vous lisez ? Soutenez le ministère de UM News ! Votre soutien permet de garantir que les dernières nouvelles confessionnelles, les histoires dynamiques et les articles informatifs continueront à connecter notre communauté mondiale. Faites un don déductible des impôts à ResourceUMC.org/GiveUMCom.

Préoccupations sociales
Sophie Dockpa qui est l’une des évangélistes de l’Église Méthodiste Unie John Wesley lors de la cérémonie de remise de l’assistance des fidèles aux orphelins. L’Église Méthodiste Unie John Wesley encadre et paie les frais de scolarité des orphelins. Photo Chancelvye Petula, UM News.

Une Église locale encadre les orphelins en Centrafrique

L’église locale Méthodiste Unie John Wesley encadre et paie les frais de scolarité des orphelins. Beaucoup de crises militaro-politiques qui secouent le pays a fait que beaucoup d’enfants perdent leurs parents.
Mission
Lors de la cérémonie inaugurale, l’Évêque Daniel Lunge entrain de bénir le forage d'eau potable construit au centre-ville de Lodja à côté de l'Église Méthodiste Unie Locale Lokenye.  Pour lutter contre les maladies d’origines hydriques fréquentes dans la région, l’Église Méthodiste Unie a réalisé dix-huit forages d’eau potable dans la Conférence Annuelle du Congo Central. Photo par François Omanyondo, UM News.

L’Église réalise des forages de puits pour lutter contre les maladies hydriques au Congo

Dans le cadre du partenariat entre la Région Épiscopale du Congo Central et la Conférence de Peninsula-Delaware, l’Église Méthodiste Unie a réalisé dix-huit forages de puits d’eau dans la province du Sankuru en Conférence Annuelle du Congo Central, permettant à environ 500 000 personnes d’avoir accès potable luttant ainsi contre les maladies hydriques fréquentes dans cette région.
Mission
Le Révérend Robert Shuyaka (en toge à droite), Surintendant de Lodja Sud, en train d’expliquer aux fidèles Méthodistes Unis et Catholiques l'importance de venir en aide aux prisonniers. A côté de lui, le Révérend François Singa entrain d’interpréter de l’interpréter en Lingala lors d’un culte organisé par les deux églises à Lodja. Photo par François Omanyondo, UM News.

L’Église Méthodiste Unie offre un repas aux prisonniers

Une partie des offrandes récoltées au cours d’une campagne de prière pour la paix à l’Est de la RDC a permis d’acheter de la nourriture pour quelques 167 prisonniers de Lodja en RDC.