L’Eglise invite les populations au respect des mesures d’hygiène en RD Congo


L’Eglise Méthodiste Unie de la mission de Kananga II dans la Conférence annuelle du Kasaï (République démocratique du Congo) sensibilise les populations locales au respect des mesures d’hygiènes en vue de freiner la pandémie du COVID-19.

Les hôpitaux Méthodistes Unis de la région ont permis aux populations d’acquérir la culture du respect des mesures barrières. 

Des dispositifs de lavage des mains ont été placés dans les structures sanitaires.

« Les kits de lavage des mains ont été disposés en quantité suffisante dans les endroits stratégiques du centre » fait savoir le Docteur Tshimanga Liévin, Médecin Directeur du Centre de Santé de référence de Kananga II.

Ce pays enregistrait à la date du 4 juin 3,644 cas confirmés de coronavirus dont 78 décès et 495 guérisons.
 
Face à la croissance inquiétante du nombre de cas, l’Evêque Méthodiste Uni Daniel Lunghe Onashuyaka, de la Région Episcopale du Congo Central a appelé les communautés locales au respect des mesures recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé et le ministère de la Santé Congolais pour prévenir la propagation du virus. Ce message a été diffusé en boucle dans les radios locales.

« J’invite tous les fidèles Méthodistes Unis à respecter scrupuleusement les mesures d’hygiène. Les écoles et les universités sont fermées et les cultes suspendus jusqu’à nouvel ordre. Que l’Éternel Dieu protège chacun de nous, » a-t-il affirmé à la radio.

À Kananga, l’Eglise utilise aussi les mobilisateurs communautaires pour sensibiliser les populations locales sur le danger du coronavirus.

Plus de quinze mobilisateurs liés aux hôpitaux Méthodistes utilisent des mégaphones pour faire passer les messages dans les rues de Kananga.
 
Marcel Bujitu parcourt plus de 4 kilomètres deux fois par semaine pour sensibiliser les communautés locales sur le coronavirus à l’aide de mégaphones.
 
« Nous passons de village en village le soir parce que les populations sont plus réceptifs vers 19-20 heures. Ce qui fait notre joie, c’est le fait de voir les communautés locales appliquer les mesures d’hygiène après notre passage, » se réjouit Marcel.

L’approche développée dans la mission de l’Eglise Méthodiste Unie à Kananga II a apporté des bons résultats.

« Avant la pandémie du Covid-19, le dispositif de lavage des mains n’était utilisé que par le corps médical. Aujourd’hui, tous les malades et les personnes qui fréquentent notre centre se lavent les mains avec du savon sans trop de peine, » soutient Tshimanga.

Louise Wandja est une jeune femme âgée de 27 ans qui se fait soigner régulièrement au centre de santé de référence de la mission Méthodiste Unie de Kananga II.
 
« Je salue l’initiative développée par l’Eglise Méthodiste Unie. Se laver les mains devient pour moi une habitude » témoigne-t-elle.

Alain Kombo rejoint Louise.
 
« Avec l’intensification des activités de sensibilisation, nous constatons qu’autour de nous, les populations prennent conscience. Même si cette pandémie n’est pas encore arrivée dans la ville de Kananga, tout le monde a peur et se lave les mains » affirme-t-il.

Mukendi est le communicateur de la Conférence annuelle du Kasai.

Contact média : [email protected]

 

Evangélisation
L’Evêque Kasap Owan de la Région Episcopale du Sud Congo/Zambie (au centre) et des membres de son cabinet prient pour le véhicule offert par Coalice Mwamba, un Méthodiste Uni, au Département d’Evangélisation de la Région Episcopale. Photo de John Kaumba, UM News.

Un Méthodiste Uni offre un véhicule pour l’évangélisation en RD Congo

Ce véhicule permettra à l’Eglise de promouvoir l’évangélisation dans le Sud de la République Démocratique du Congo.
Mission
Akou Logbo a la tête baissée pendant que l’Evêque Benjamin Boni prie pour les victimes des inondations à Abidjan, en Côte d'Ivoire, et de la pandémie de la COVID-19. Elle fait partie des 300 veuves dont les activités ont été impactées par l’isolement lié à la COVID-19. Elles ont reçu des dons en vivres et non-vivres d’une valeur de 30 000 dollars, financés par UMCOR, l’agence d’assistance humanitaire de l’Eglise. Photo de Isaac Broune, UM News.

L’Eglise aide les victimes des inondations et de la COVID-19

Les Méthodistes Unis en Côte d'Ivoire, avec le soutien de UMCOR, réagissent après que des inondations aient déclenché un glissement de terrain meurtrier près d’Abidjan.
Mission
Pendant l’épidémie d’Ebola, l’Evêque de la Région de l’Est du Congo, Gabriel Yemba Unda, se lave les mains pendant la conférence annuelle du Kivu en Juin 2019. Il est aidé par le Révérend Jean-Paul Omole, Surintendant du district de Goma. Photo de Chadrack Londe, UM News.

Les églises célèbrent la fin de l’épidémie d’Ebola de 2018-2020

Les églises Méthodistes Unies ont joué un rôle important en aidant à partager les informations sur la santé et la prévention, ainsi qu’en s’efforçant de prévenir la stigmatisation à laquelle sont souvent confrontés les survivants du virus Ebola.