L’Eglise de Côte d’Ivoire aidera à construire des écoles en République Centrafricaine

Translate Page

L’Église Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire prévoit d’aider à la construction d’écoles en République centrafricaine.  

L’Evêque de Côte d’Ivoire Benjamin Boni et l’ambassadeur de République Centrafricaine en Côte d’Ivoire Lydie Flore Magba ont signé un accord de coopération technique et économique dans le domaine de l’éducation le 8 octobre au temple Jubilé de Cocody à Abidjan.

« Lorsque l’Eglise investit dans l’éducation, elle envoie le message que la vie que Jésus donne ne concerne pas seulement le royaume à venir mais aussi le présent, » a déclaré Boni.

Il a salué les efforts faits par le gouvernement centrafricain pour améliorer la vie de son peuple.

Cette collaboration vise à reproduire le modèle des écoles Méthodistes Unies de Côte d’Ivoire en construisant, entre autres, 12 complexes scolaires dans 12 villes allant du préscolaire au secondaire, chacun disposant d’un centre de santé, d’une cantine et d’un lieu de culte.

 « Nous voulons permettre à chaque enfant d’être pris en charge sur tous les plans » a déclaré Lazare Kouassi, Directeur Général des Ecoles Méthodistes Unies de Côte d’Ivoire.

Le projet devrait durer cinq ans et son coût est estimé à près de 165 millions de dollars américains. Le gouvernement a déjà mis à disposition 124 hectares de terrain. Le gouvernement prendra en charge la scolarisation de 60% des enfants et financera un tiers du coût total. Le reste proviendra de partenaires extérieurs.

L’Église de Côte d’Ivoire aidera à concevoir les programmes d’études, à partager les meilleures pratiques et à gérer les écoles, conformément au protocole d’accord.

Le système éducatif de l’Église Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire est organisé autour d’une structure appelée Direction Générale des Ecoles Méthodistes Unies. Elle compte 97 écoles, dont 36 écoles maternelles, 53 écoles primaires et 8 écoles secondaires.

Pour l’année scolaire 2019-2020, elle a accueilli 23.257 élèves dont 51,11 % de filles. Ses établissements font partie des établissements d’excellence que compte la Côte d’Ivoire. La DGEM existe depuis 1926.

C’est au cours d’une mission en Côte d’Ivoire que Biro Rameaux, conseiller aux affaires économiques du président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, a suggéré que la Direction Générale des Ecoles Méthodistes Unies pourrait être un modèle pour « son pays en reconstruction, » a déclaré Kouassi.

« Suite à son rapport, le président de la République en a fait une priorité en confiant le suivi et la mise en œuvre à son ambassadeur, » a déclaré Hippolyte Tramo, citoyen centrafricain et professeur de mathématiques à la Direction Générale des Ecoles Méthodistes Unies depuis une dizaine d’années.

Les crises sociopolitiques et économiques successives dans cette ancienne colonie française ont perturbé le système éducatif centrafricain, entraînant un nombre insuffisant d’enseignants qualifiés, une faible fréquentation scolaire et la destruction d’équipements et d’infrastructures scolaires, selon les données fournies dans le protocole d’accord. Le document note que des enquêtes en 2010 ont montré que 30% des enfants entre 6 et 11 ans n’avaient jamais eu accès à l’école.

« Si l’Eglise a décidé de m’accompagner dans ma mission, je ne peux que rendre gloire à Dieu, » a déclaré Magba. « La signature de cet accord est un plus divin dans ma mission. » Elle a déclaré que c’était le premier accord dans le cadre des relations internationales qu’elle signait depuis sa venue en Côte d’Ivoire en novembre 2019.

L’Église Méthodiste Unie en République Centrafricaine est une initiative missionnaire dans la zone épiscopale de l’Est du Congo. Elle est soutenue par le Conseil Général des Ministères Globaux. La présence de la dénomination dans le pays remonte à 2006. Il existe 20 communautés Méthodistes Unies (églises locales) dans le pays, selon le Révérend Marcel Sachou, missionnaire de Global Ministries en République centrafricaine et membre de l’Église Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire.

Boni a exprimé le souhait de voir le projet d’éducation devenir une réalité.

« Nous nous ferons l’instrument de Dieu pour aider le peuple frère de la République Centrafricaine qui, depuis quelques années, passe par la vallée de l’épreuve, » a déclaré Boni. « Pour nous. C’est une joie infinie de partager avec les autres ce que Dieu fait avec nous. »

Broune est le directeur des rédactions francophones pour UM News et est basé à Abidjan, Côte d'Ivoire.

Contact média : [email protected].
Mission
La photo de famille devant l’Hôpital Mémorial Bishop Jean Alfred Ndoricimpa. Un financement du GBGM a permis de restaurer cet hôpital qui fournira des soins vitaux à plus de 300 000 personnes dans une région mal desservie du Burundi. Photo de Ladislas Niyiragira, UM News.

L’Eglise rénove un hôpital au Burundi

L’Hôpital Mémorial Bishop Jean Alfred Ndoricimpa fournira des soins vitaux dans une région mal desservie du Burundi. La Ministre de la Santé du Burundi s’est jointe à l’Evêque Daniel Wandabula pour son inauguration.
Dirigeants de l’Église
Des membres de l'Initiative pour l'Afrique, des Évêques Méthodistes Unis et des invités posent pour une photo pendant le Sommet de prière et de leadership du groupe de plaidoyer, qui s'est tenu du 13 au 18 mai à Nairobi, au Kenya. Le thème du rassemblement était "Envisager le prochain méthodisme en Afrique". Photo par E Julu Swen, UM News.

L'Initiative pour l'Afrique réfléchit à l'avenir du méthodisme

Les membres du groupe de plaidoyer de l'Initiative Africaine se sont réunis pour discuter de l'avenir de l'Église Méthodiste Unie et des implications du récent lancement d'une nouvelle dénomination méthodiste traditionaliste.
Préoccupations sociales
L’Evêque Daniel Lunge remet une enveloppe contenant une bourse d'assistance à Papa Jean Okito une des personnes déplacées. L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. Photo par François Omanyondo, UM News.

L'Eglise aide les familles déplacées par le conflit communautaire au Congo

L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. L’aide constituée de la nourriture va permettre à quelque 155 ménages de se nourrir pendant un mois.