Migration

Préoccupations sociales
La Révérende Susanne Nießner-Brose (à droite) écoute attentivement une Soudanaise de 27 ans qui a demandé à être appelée Fatima raconter son histoire de fuite du Soudan pour chercher la liberté religieuse en Europe. Elle a demandé l’asile en 2017 à l’Église Méthodiste Unie du Rédempteur à Brême, en Allemagne, où Nießner-Brose est pasteure, et a ensuite été acceptée comme réfugiée. Photo d’archives de Mike DuBose, UM News.

L’Europe, un lieu moins accueillant pour les réfugiés

Alors que la crise migratoire se poursuit, l’Europe « devient une forteresse » où des personnes désespérées sont refoulés, affirme un pasteur Méthodiste Uni en Allemagne.
Loading