La Migration

Mission
Madame Ortance Tshikonga 38 ans et l'un des volontaires qui l’a aidé à transporter ses vivres et non vivres après la réception. Tshikonga  est veuve et Mère de quatre enfants. Plus de 415 familles constituées de plus de 2 490 personnes expulsées de l’Angola, ont bénéficié de la nourriture et vêtements, une assistance de l’Eglise Méthodiste Unie. Photo du Pasteur Serge Mukendi, UM News.

L’Eglise au Congo aide les familles expulsées de l’Angola

L’Eglise Méthodiste Unie a apporté une assistance, de 45 tonnes de nourriture et des vêtements, à plus de 415 familles constituées de plus de 2 490 personnes expulsées de l’Angola.
Préoccupations sociales
La Révérende Susanne Nießner-Brose (à droite) écoute attentivement une Soudanaise de 27 ans qui a demandé à être appelée Fatima raconter son histoire de fuite du Soudan pour chercher la liberté religieuse en Europe. Elle a demandé l’asile en 2017 à l’Église Méthodiste Unie du Rédempteur à Brême, en Allemagne, où Nießner-Brose est pasteure, et a ensuite été acceptée comme réfugiée. Photo d’archives de Mike DuBose, UM News.

L’Europe, un lieu moins accueillant pour les réfugiés

Alors que la crise migratoire se poursuit, l’Europe « devient une forteresse » où des personnes désespérées sont refoulés, affirme un pasteur Méthodiste Uni en Allemagne.
Loading