La subvention « Sheltering in Love » soulage la faim

Other Manual Translations: English

De nombreuses personnes âgées et d’autres personnes vulnérables dans la Région épiscopale du Nigeria ne se coucheront plus le ventre vide grâce à l'aide alimentaire distribuée par les Méthodistes Unis.

L’Eglise du Nigeria a reçu une subvention « Sheltering in Love » du Fonds de réponse COVID-19 de UMCOR, l’agence humanitaire de l’Eglise Méthodiste Unie. Grâce à ce fonds et au soutien supplémentaire de son agence mère, Global Ministries, quelque 2,3 millions de dollars ont été distribués par le biais de 230 subventions « Sheltering in Love ». Le programme a été créé pour aider les Méthodistes Unis et les partenaires confessionnels à soutenir les communautés locales pendant la pandémie.

Plus de 350 personnes ont bénéficié de l’aide alimentaire COVID-19 dans les quatre conférences de la Région épiscopale du Nigeria, qui est dirigée par l’Evêque John Wesley Yohanna.

Le Dr Godfrey Ogbu, médecin principal de l’hôpital Méthodiste Uni et chef de l’équipe de distribution, a déclaré que la subvention avait été utilisée pour acheter de la nourriture - notamment du riz, des haricots, de l’assaisonnement Maggi et du sel - ainsi que du savon et du détergent.

« Nous avons choisi d’aider ces personnes parce qu’elles sont vulnérables, » a déclaré Ogbu. « La COVID-19 est souvent grave chez les personnes vulnérables de plus de 70 ans ou chez celles qui ont des problèmes de santé. Ces personnes vulnérables sont censées rester à la maison pour être en sécurité. Ce kit qui leur est donné les encouragera à rester chez elles. » 

Selon les données d’une enquête téléphonique de la Banque Mondiale portant sur 15000 ménages au Nigeria et analysées par les chercheurs du Programme Brookings Global Economy and Development, plus de 70 % des personnes interrogées dans les zones rurales et urbaines du Nigeria étaient confrontées à l’insécurité alimentaire pendant la pandémie.

Augustin Jeji, Directeur des Ministères Connexionnels pour la Conférence du Nigeria central, a déclaré que cette aide était vitale.

« Il y a beaucoup de gens qui cherchent une telle aide, mais très peu l’ont reçue, » a-t-il déclaré.

Il s’est dit reconnaissant à l’UMCOR et au leadership de l’évêque pour l’amélioration de la vie des membres de l’église. « Puissions-nous continuer à le faire afin de construire le corps du Christ. »

Auta Magaji, l’un des bénéficiaires, a été impressionné par ce don.

« Je pensais que j’étais seul, mais je ne savais pas que Dieu se souvenait de moi à travers des personnes qui ne sont même pas dans notre pays. Ils ne sont pas ici, mais leur esprit nous a touchés. Nous avons vu et goûté leur bonté. Vous êtes loin, mais (nous sommes) ensemble dans un même esprit en Christ, » a-t-il dit.

Titi Maigoro, une femme musulmane, a également bénéficié de ce soutien.

« Je suis très heureuse pour ces denrées alimentaires reçues. Ce sera très utile. Je vais manger quelque chose de bon aujourd’hui. Je suis sans abri et je n’ai pas d’enfants. Je suis trop âgée pour aller dans des fermes et chercher de la nourriture, » a-t-elle déclaré. « Merci beaucoup d’avoir mis un sourire sur mon visage aujourd’hui. »

Peter Danyaro, 51 ans, qui est aveugle, a déclaré que ce soutien était très nécessaire et apprécié.  « Mon ventre est plein aujourd’hui... Que Dieu bénisse les personnes qui m’ont aidé. »

Fidelis est un communicateur pour la Conférence du Centre du Nigeria.

Contact Média: [email protected]

L'Eglise
John Yambasu Jr. (à gauche) et d’autres personnes en deuil portent le cercueil contenant la dépouille de l’Evêque John K. Yambasu de la Région Episcopale de la Sierra Leone, qui a été enterré le 6 septembre après un culte du souvenir et de rites de passage à Freetown. L'évêque est décédé dans un accident de la circulation le 16 août. Photo de Phileas Jusu, UM News.

Le conducteur dans l’accident qui a tué l’Evêque Yambasu a été arrêté

Le conducteur de la SUV qui a percuté et tué l’évêque John K. Yambasu, de la Région épiscopale de la Sierra Leone, a été accusé de sept chefs d'accusation, dont l'excès de vitesse.
Mission
Les personnels du Centre, Denise Mondji et Hélène Okito lors de la sortie du Centre de trois enfants après leur traitement. Plus de 654 enfants ont été pris en charge dans le centre de traitement nutritionelle de Diengenga construit grâce au financement de Global Health de l’église méthodiste unie. Photo par François Omanyondo.

L’église construit un Centre de prise en charge des enfants malnutris au Congo

Après avoir soutenu les communautés locales dans l’agriculture et l’élevage en 2019, l’église méthodiste unie a financé la construction d’un centre de réhabilitation nutritionnelle dans la région du Kasaï pour assurer la prise en charge permanente des enfants souffrants de malnutrition. Une rébellion de près de quatre ans dans la région a plongé plus de 3 millions de personne dans l’insécurité alimentaire, selon une enquête du Programme Alimentaire Mondiale en 2018.
Mission
Le Révérend Félicien Katambwe Luedi, Pasteur Associé de l’église locale Centrale à Kananga pendant le culte avec des familles réunies dans la cour de l'église se trouvant au quartier plateau dans la commune de Kananga. Photo de Serge Mukendi, UMNS.

Les pasteurs de la RDC maintiennent la foi des fidèles grâce aux visites à domicile

Malgré la fermeture des temples, les pasteurs Méthodistes Unis permettent aux fidèles de maintenir la foi en Jésus-Christ.