Résumé du 11 Mai : Adresse épiscopale, débat sur la règle 44

Translate Page

La journée qui a suivi le ton donné par la célébration du culte l'ouverture nous rappelle que la Conférence Générale est une réunion harassante. Alors que les délégués s’attèlent à échanger sur les points à l’ordre du jour, le débat sur l'une des règles de procédure s'étendra au troisième jour de cette assemblée quadriennale malgré l'adresse épiscopale qui a exhorté les Méthodistes Unis à « faire confiance à Dieu et à aller de l’avant. »

Au cours de l'adresse épiscopale du 11 Mai, l’Evêque Gregory Palmer a recommandé une conduite à tenir durant la Conférence Générale 2016 de l’Eglise Méthodiste Unie. Cette conduite s’appuie sur l'humilité, l'humilité et l'humilité.

« Tout le monde ici est un enfant de Dieu. Tout comportement contraire à cette vérité porte atteinte à l'Evangile et est un choix de vivre en deçà de notre privilège, », a-t-il affirmé.

Palmer, évêque de la Région de West Ohio, a déclaré que son discours était l'occasion de donner le ton pour le rassemblement.

De nombreuses questions à l’ordre du jour de la plus grande assemblée législative de la dénomination, nécessiteront le vote des délégués sur des sujets difficiles tels que la sexualité humaine, le désinvestissement et le budget de la dénomination.

« Notre capacité à nous tourner les uns contre les autres est en train de détruire l'âme de cette Eglise et ne sert pas à accomplir sa mission, » a-t-il déclaré.

Selon l’Evêque Palmer, plusieurs Méthodistes Unis ont peur pour la survie de l'Eglise en tant qu’institution.

«Notre thème et l’énoncé de notre mission sont un cri de ralliement pour sortir, agir ensemble et se concentrer sur ce qui préoccupe Dieu », a-t-il ajouté.

La Règle 44 à nouveau différée

Alors que l’Evêque Palmer faisait allusion aux questions difficiles sur lesquelles la Conférence Générale doit statuer, la méthode de vote à utiliser par les délégués s’est révéler plus difficile.

Pour une deuxième fois, le vote sur la très controversée Règle 44 a été reportée d'une journée. Il s’agit d’une proposition de discernement en groupe.

Le retard, cette fois-ci, permettra au Comité des règles de procédure de proposer des recommandations au sujet de plusieurs amendements à soumettre à l’Assemblée.

Le Comité des règles de procédure était prêt à se réunir dans la soirée du 11 Mai afin de soumettre ses recommandations aux délégués dans le cadre de son rapport du 12 mai.

Si les délégués adoptent la Règle 44, ils devront encore voter une deuxième fois s'ils veulent l'utiliser pour légiférer en 2016 ou attendre une prochaine Conférence Générale.

Tard dans la journée du 10 mai, les délégués ont adopté les 43 autres règles recommandées par la Commission qui planifie la rencontre législative de l'Église Méthodiste Unie. Le vote était de 518 en faveur et 258 contre.

Les délégués de couleur

Environ 200 délégués de couleur et des sympathisants se sont réunis le 10 mai pour un temps d’orientation avant le démarrage de la Conférence Générale. La rencontre était parrainée par la Commission sur la Religion et la Race.

A cette rencontre, Les participants ont reçu un livret intitulé « Comment être un délégué interculturel compétent lors de la Conférence Générale 2016. » Un document conçu pour aider les délégués à établir des relations à travers la diversité des peuples et des cultures représentées à cet évènement qui se tient tous les quatre ans.

Une Veillée contre le SIDA

Dans la soirée du 11 mai, à l'extérieur du centre de conférence de l’Oregon, une veillée de prière a eu lieu à la mémoire des 35 millions de personnes qui sont décédées à cause du Sida.

La veillée était organisée par le Fonds Mondial de l’Eglise Méthodiste Unie de lutte contre le Sida. Créé par la Conférence Générale de 2004, le Fonds Mondial contre le sida a recueilli plus de 3,5 millions de dollars, au profit de 284 projets dans 44 pays.

Butler est un éditeur/producteur multimédia pour United Methodist Communications. Contact Média [email protected].

L'Eglise
Les Évêques Méthodistes unis se rendent au service d'ouverture de la Conférence Générale spéciale de 2019 à St. Louis. Le Conseil Judiciaire, le Tribunal Supérieur de l'Église Méthodiste Unie, a publié un mémorandum qui clarifie une décision antérieure sur les élections des évêques. Photo d'archives par Mike DuBose, UM News.

Le tribunal ecclésiastique modifie sa décision sur les élections des évêques

Le Tribunal Suprême de l'Église Méthodiste Unie a fixé au 1er janvier 2023 la date à laquelle les évêques américains confrontés à la retraite obligatoire devront quitter leurs fonctions et leurs successeurs nouvellement élus entrer en fonction.
La Conférence Générale
Le Révérend Gary Graves donne des instructions aux délégués lors de la Conférence Générale Méthodiste Unie 2019 à Saint-Louis. Les organisateurs de la Conférence Générale forment deux équipes chargées d’examiner les visas et la logistique dans l’espoir d’éviter tout nouveau retard de la principale Assemblée législative de la dénomination après son report à 2024. Graves est le Secrétaire de la Conférence Générale. Photo d’archives de Mike DuBose, UM News.

Des efforts visent à mettre fin aux retards de la Conférence Générale

Les organisateurs de la plus importante Assemblée législative de l’Église Méthodiste Unie cherchent à résoudre les principaux problèmes qui les ont amenés à reporter une troisième fois la Conférence Générale. Ces problèmes sont les visas et la logistique.
Le Haut-Conseil Judiciaire
Membres du Conseil Judiciaire 2016-2020. (De gauche à Droite) Premier rang : Deanell Reece Tacha, N. Oswald Tweh Sr. et le Révérend Luan-Vu Tran. Rangée arrière : Lydia Romão Gulele, feu Ruben T. Reyes, le Révérend Øyvind Helliesen, le Révérend Dennis Blackwell, et le Révérend J. Kabamba Kiboko. (Pas sur la photo, Beth Capen) Le Conseil judiciaire a publié d'autres décisions le 16 mars. Photo de Kathleen Barry, United Methodist Communications.

La cour de l’église examine les questions relatives à la Conférence Annuelle

Le Conseil Judiciaire prévoit également de reprendre les questions des Évêques après le troisième report de la Conférence Générale. Entre-temps, la Cour Méthodiste Unie continue à travailler sur son rôle d'automne.