L’église au Congo assiste les femmes après une éruption volcanique

Translate Page
Des femmes veuves attendent la distribution de la nourriture au camp des déplacés de Bojuvu 1 dans le territoire de Nyirango au Sud Kivu. De nombreuses femmes et des veuves souffrent pendant cette période après que leurs champs aient été calcinés par le feu du volcan. L’Eglise a apporté une assistance aux femmes veuves et orphelins. Photo par Jolie Mulebinge, UM News. 
Des femmes veuves attendent la distribution de la nourriture au camp des déplacés de Bojuvu 1 dans le territoire de Nyirango au Sud Kivu. De nombreuses femmes et des veuves souffrent pendant cette période après que leurs champs aient été calcinés par le feu du volcan. L’Eglise a apporté une assistance aux femmes veuves et orphelins. Photo par Jolie Mulebinge, UM News.

Points clès:

 • Plus de 200 ménages ont bénéficié de l’assistance envoyée par l’Agence Méthodiste Unie des Femmes à Goma.

 • Des nombreuses femmes et des veuves souffrent pendant cette période après que leurs champs aient été calcinés par le feu du volcan.

 • Le Volcan Nyiragongo est entré en éruption le 22 mai 2021 mettant quelque 350.000 personnes en besoin urgent d’aide humanitaire à Goma, en République démocratique du Congo (RDC).


L’assistance humanitaire de l'Église Méthodiste Unie est parvenue à la ville de Goma en République démocratique du Congo, qui a connu l'éruption du volcan Nyiragongo en mai 2021.

En août dernier, plus de 200 personnes du District Ecclésiastique de Goma dans la Conférence Annuelle du Kivu ont bénéficié des vivres achetés grâce aux fonds envoyés par United Methodist Women.

"Parmi les bénéficiaires, nous avons les veuves, orphelins et enfants abandonnés dont les parents sont portés disparus lors de l'éruption volcanique du 22 mai 2021," a fait savoir le Révérend Kasongo Numbize, Surintendant du District Ecclésiastique de Goma.

Il indique que 9 5000 USD ont servi à l’achat de 20 000 kilogrammes de riz et farine de maïs ainsi que plus de 1000 litres d’huile végétale qui ont été distribués aux bénéficiaires.

“Chaque ménage a reçu 25 kilogrammes de farine de maïs, 25 kilogrammes de riz et 2,5 litres d’huile végétale.”

La ville de Goma dans la province du Nord-Kivu a connu l’éruption du volcan Nyiragongo le samedi 22 mai 2021. Cette catastrophe naturelle vient s’ajouter à la situation de l’état de siège décrété quelques jours avant par le Président de la République. L'armée est désormais chargée de l'administration de deux provinces dans l'est de la RD Congo, le Nord-Kivu et l'Ituri, deux régions où les populations sont victimes des exactions des groupes armés parmi lesquels les ADF-NALU, un groupe des terroristes islamistes.

"Une telle mesure est une nouveauté dans notre pays qui n'a jamais pu mettre un terme aux violences effroyables que subissent les populations depuis le milieu des années 1990," a déclaré Kasongo Numbize.

Awezaï Rutare a déclaré que des nombreuses femmes veuves souffrent pendant cette période après que leurs champs aient été calcinés par le volcan.

"Ces veuves, orphelins et enfants abandonnés passent des moments difficiles pendant cette période vu que leurs champs et jardins sont calcinés par la lave du volcan’’ a fait savoir Rutare. "La plupart de ces veuves ne sont plus en mesure de se nourrir par manque de moyens financiers ni des chants surtout par rapport à la situation de leur milieu où il y a des laves partout donc il n’y a pas encore moyen de cultiver les chants," a déclaré Rutare, Chef du groupement de Bujovu dans le territoire de Nyiragongo.

Atosha Cibalonza, l’une des bénéficiaires, a indiqué que l’aide de l’agence des femmes de l’église méthodiste unie est arrivée au bon moment.

"Nos remerciements à notre organisation des femmes pour avoir pensé à nous et ces enfants, car il arrivait parfois que nous fissions même trois jours sans rien mangé parce que nous n'avons plus de chants pour que nous puissions manger facilement," indique-t-elle.

Zawadi  Mapendo dont le mari a été tué par les rebelles il y a 5 ans dit d'être satisfaite par le don de l’église, "Je manque des mots pour exprimer ma joie devant vous, car je n'avais rien à manger, mais grâce à l’église, je viens de recevoir encore quelques jours supplémentaire de provision," témoigne-t-elle.

Une satisfaction aussi pour Furaha Rumba la vieille femme des 89 ans.

"Depuis que je suis dans ce camp de Bujovu 1, je n'ai jamais eu d’assistance, on vient souvent faire la distribution ici, ce sont des jeunes qui en profitent par ce qu'ils ont leurs forces, mais nous vielles on ne pensait pas à nous. Merci aux méthodistes unis pour ce geste et que Dieu vous bénisse," a déclaré Furaha.

L’aide de l’agence des femmes méthodistes unies a aidé aussi les enfants disparus lors de l’éruption du volcan Nyiragongo. Au milieu du chaos provoqué par des dizaines de milliers de personnes fuyant les zones environnantes de l’éruption, des centaines d'enfants ont été portés disparus à Goma et dans les environs de la ville.

Environ 1.300 enfants ont été séparés de leurs familles, selon les acteurs de la protection de l'enfance dans la province du Nord-Kivu.

Âgé de 14 ans et vivant avec handicap, Jonathan Kahindo dit avoir été séparé de ses parents dans la panique générale. Ne connaissant pas encore le sort de ses parents, il s’est retrouvé à vivre dans la rue avant de se retrouver encadré par les fidèles de l’église.

"Merci beaucoup pour la nourriture et que Dieu bénisse tous ceux qui ont travaillé pour que l’aide nous arrive," a dit Jonathan en faisant couler des larmes de joie.

“Je suis très content de me retrouver au milieu des amis et de l’encadrement que nous bénéficions à travers l'église méthodistes unies pendant ce moment difficile. Je prie que Dieu bénisse toutes les personnes qui nous donnent à manger et tous ceux qui ont contribué pour notre vie. Que Dieu vous bénisse," a conclu Mardochée Basukura.

Jolie Mulebinge est communicatrice de l’Agence Méthodiste Unie des femmes dans la Conférence Annuelle du Kivu. Pour lire d'autres nouvelles méthodistes, abonnez-vous gratuitement au Daily ou au Friday Digests.

Préoccupations sociales
L’Evêque Daniel Lunge remet une enveloppe contenant une bourse d'assistance à Papa Jean Okito une des personnes déplacées. L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. Photo par François Omanyondo, UM News.

L'Eglise aide les familles déplacées par le conflit communautaire au Congo

L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. L’aide constituée de la nourriture va permettre à quelque 155 ménages de se nourrir pendant un mois.
L'Eglise locale
Vue extérieure de l’église locale d’Otohe construite par le Docteur Wembonyama Kitima et son épouse Rose. Photo de François Omanyondo, UM News.

Des fidèles offrent trois églises en RD Congo

Deux fidèles Méthodistes Unis, dont un pasteur, ont entièrement financé la construction de trois églises locales dans la Conférence Annuelle du Congo Central. La plupart des bâtiments construits au 20e siècle par les premiers missionnaires américains étaient devenus vétustes.
Mission
L’Évêque Méthodiste Uni Daniel Lunge préside la cérémonie de remise du matériel de cuisine offert par l’église Lake Daeton au Foyer social Maman Tola en présence des jeunes filles-mères pensionnaires de ce centre et quelques habitants de la mission de Diengenga. Photo de François Omanyondo, UM News.

L’église Lake Daeton équipe un centre pour filles-mères abandonnées en RDC

L’aide constituée de matériels de cuisine va aider les jeunes filles-mères abandonnées à apprendre divers métiers pour leur autonomie financière. Depuis 1990, le Foyer social Maman Tola encadre des jeunes filles-mères sur plusieurs plans.