L’église aide les femmes à accoucher dans de meilleures conditions


L’Église Méthodiste Unie au Congo a construit de nouvelles maternités pour aider les femmes à accoucher dans des bonnes conditions à Diengenga et Dingele, deux structures médicales se trouvant dans la Conférence Annuelle du Congo Central.

La maternité Diangenga est localisée dans le district ecclésiastique Méthodiste Uni de Lodja Nord et celle de Dingele dans le district de Katako-Kombe. Une autre maternité similaire est en cours de construction dans le district ecclésiastique de Minga.

Ces structures médicales, construites et équipées dans le cadre du programme Global Health de General Board of Global Ministries, constituent une réponse immédiate aux difficultés rencontrées par des milliers des femmes enceintes lors de l’accouchement dans plusieurs localités environnantes. L’appui vise à améliorer la qualité des soins de santé.

Avant la construction de ces structures sanitaires, plusieurs femmes donnaient naissance dans des conditions difficiles. « L’inexistence de la maternité obligeait beaucoup des femmes à faire des accouchements à domiciles ou clandestins parfois sans l’intervention d’un infirmier ou un médecin spécialisé » a déclaré le Docteur Albert Kele Diowo, Responsable du Centre de Santé Diangenga dans le district ecclésiastique de Lodja Nord.

Diowo ajoute que beaucoup de cas de mortalité maternelle et néonatale était enregistré. « Quatre femmes sur dix meurent chaque jour à cause des accouchements clandestins et à domiciles » fait-il savoir.

Selon Gabriel Dikete Otshudi, responsable du département de la santé dans la Région Episcopale du Congo Central, le choix des lieux pour la construction de ces structures médicales a été fait sur la base du pourcentage élevé des décès maternels.

« Pour remédier à cette situation en vue d’une prise en charge efficace, nous avons ciblé ces endroits pour la construction de ces maternités. Il s’agit des aires de santé où les accouchements à domicile ou clandestins sont fréquents et causent beaucoup de décès chez les femmes enceintes » a fait savoir Otshudi.
Une vue extérieure de la maternité de Diengenga dans la Conférence Annuelle du Congo Central. L'Eglise Méthodiste Unie a construit et équipé des maternités pour permettre aux femmes d'accoucher dans des meilleures conditions. Photo de François Omanyondo Djonga, UMNS.
Une vue extérieure de la maternité de Diengenga dans la Conférence Annuelle du Congo Central. L'Eglise Méthodiste Unie a construit et équipé des maternités pour permettre aux femmes d'accoucher dans des meilleures conditions. Photo de François Omanyondo Djonga, UMNS.
La maternité de Diengenga dispose de dix chambres pour les malades et de trois bureaux administratifs. Elle permet à plus de 10 489 personnes d’accéder à des soins de qualité dans la zone de santé de Lodja. Celle de Dingele couvre une population de 8 756 personnes et dispose de 8 chambres. « Ici, à la maternité de Dingele, nous construisons une maison pour accueillir les personnes qui assurent la garde des malades » fait savoir Dikete Otshudi.

Selon le Docteur Blaise Ndjate, Médecin Chef de Zone de santé de Lodja, la construction de ces maternités a permis aux femmes enceintes d’éviter plusieurs des risques auxquels elles étaient exposées.
 
« Les femmes accouchaient parfois à la maison. Celles qui venaient au centre de santé pour mettre au monde étaient installées dans le même local que les autres malades après l’accouchement. Les nouveaux nés étaient exposés à plusieurs maladies, » se souvient le Docteur Kele Diowo, Responsable du Centre de Santé de Diengenga.

Docteur John Omalokoho de la zone de santé de Katako-Kombe se dit convaincu que ces maternités vont contribuer à la réduction sensible des cas fréquents de mortalité maternelle et néonatale.

La construction de ces structures médicales a été bien accueillie par les populations habitant dans ces régions. Régine Ehadi a accouché d’un petit garçon à la maternité de Diengenga. « Nous remercions l’Église Méthodiste Unie d’avoir pensé à nous les femmes en construisant cette maternité. Maintenant nous accouchons dans de bonnes conditions » se réjouit-elle.

Ce même point de vue a été exprimé par Marie Kombe. Fidèle Méthodiste Unie de l’église locale de Dingele « Je viens d’accoucher sans difficulté mon petit bébé. Je remercie le GBGM/Global Health pour la construction de cette maternité » indique Kombe qui a accouché à Dingele.

L’Eglise Méthodiste Unie dans la Région Episcopale du Congo Central envisage continuer avec la construction de bâtiments dans d’autres districts ecclésiastiques.

Selon Gabriel Otshudi Dikete, les problèmes liés au manque des structures médicales appropriées sont fréquents dans la Région Episcopale du Congo Central.

« Global Health a mis à la disposition des fonds nécessaires devant servir à l’élargissement, la réhabilitation et l’équipement du Centre de Santé de Kananga 2 dans le district ecclésiastique de Kananga. » indique le Docteur Gabriel Otshudi Dikete.

François est communicateur pour la Conférence Annuelle du Congo Central.
Contact média : [email protected]
Mission
Les personnels du Centre, Denise Mondji et Hélène Okito lors de la sortie du Centre de trois enfants après leur traitement. Plus de 654 enfants ont été pris en charge dans le centre de traitement nutritionelle de Diengenga construit grâce au financement de Global Health de l’église méthodiste unie. Photo par François Omanyondo.

L’église construit un Centre de prise en charge des enfants malnutris au Congo

Après avoir soutenu les communautés locales dans l’agriculture et l’élevage en 2019, l’église méthodiste unie a financé la construction d’un centre de réhabilitation nutritionnelle dans la région du Kasaï pour assurer la prise en charge permanente des enfants souffrants de malnutrition. Une rébellion de près de quatre ans dans la région a plongé plus de 3 millions de personne dans l’insécurité alimentaire, selon une enquête du Programme Alimentaire Mondiale en 2018.
Mission
Le Révérend Félicien Katambwe Luedi, Pasteur Associé de l’église locale Centrale à Kananga pendant le culte avec des familles réunies dans la cour de l'église se trouvant au quartier plateau dans la commune de Kananga. Photo de Serge Mukendi, UMNS.

Les pasteurs de la RDC maintiennent la foi des fidèles grâce aux visites à domicile

Malgré la fermeture des temples, les pasteurs Méthodistes Unis permettent aux fidèles de maintenir la foi en Jésus-Christ.
Evangélisation
L’Evêque Kasap Owan de la Région Episcopale du Sud Congo/Zambie (au centre) et des membres de son cabinet prient pour le véhicule offert par Coalice Mwamba, un Méthodiste Uni, au Département d’Evangélisation de la Région Episcopale. Photo de John Kaumba, UM News.

Un Méthodiste Uni offre un véhicule pour l’évangélisation en RD Congo

Ce véhicule permettra à l’Eglise de promouvoir l’évangélisation dans le Sud de la République Démocratique du Congo.