L'Eglise aide les familles déplacées par le conflit communautaire au Congo

Translate Page

Points-clés : 

  • L’aide constituée de la nourriture va permettre à quelque 155 ménages de se nourrir pendant un mois.
  • Plus de 7000 personnes déplacées ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier.
  • L'Évêque Méthodiste Uni, Daniel Lunge a lancé un message de paix, d’amour et de pardon.

A Lodja dans le centre de la République démocratique du Congo, 20 villages se sont vidés de leurs habitants fouillant un conflit communautaire, empêchant ainsi des nombreux paysans à avoir accès aux champs en cette période de récolte. Des déplacés qui se comptent par millier vivent dans des conditions très difficiles.

En réponse à cette situation, UMCOR, l’Agence Méthodiste Unie d’assistance humanitaire, et Connexio, un réseau de diaconie de l’église méthodiste en Suisse, ont récemment fourni près de 10 000 dollars américains, permettant d’acheter un mois de nourriture et d’autres produits de première nécessité pour plus de 155 ménages vulnérables.

Le Bishop Daniel Lunge assisté des volontaires UMCOR dont Armand Osango et Placide remettaient le sac de riz à Papa Jean Okito l'une des victimes. L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. Photo par François Omanyondo, UM News. 
Le Bishop Daniel Lunge assisté des volontaires UMCOR dont Armand Osango et Placide remettaient le sac de riz à Papa Jean Okito l'une des victimes. L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. Photo par François Omanyondo, UM News.

Selon les organisations de la Société Civile du Sankuru, un conflit forestier ayant opposé le secteur de Vunge et celui de Nambelo Lohembe en territoire de Lodja dans la province du Sankuru ont été à l’origine de ces affrontements meurtriers.

André Onema Djongekama, Président de cette structure citoyenne a indiqué que “lors de ces affrontements plus de 63 personnes sont mortes parmi lesquelles 12 enfants tués par balles avec des fusils de fabrication artisanale pour certains et d’autres jetés dans le feu des maisons incendiées ainsi que 26 femmes violées et 31 autres enlevées.”

Le conflit a provoqué le déplacement de plus de 7000 déplacés des femmes, des enfants et des vieillards qui ont fui leurs foyers et vivent désormais dans des familles d’accueil dans la ville de Lodja. “Ces populations sont extrêmement vulnérables et ont besoin de nourriture, de fournitures médicales et d’un accès à l’eau potable et à l’assainissement” a fait savoir Djongekama.

Michel Tshikalongo est l’une des victimes qui a bénéficié de l’assistance. Il a perdu deux de ses enfants calcinés par le feu de sa maison incendiée.

“Ma femme et moi traversons des moments difficiles et précaires” fait savoir Tshikalongo “Heureusement que l’église Méthodiste Unie à travers L’Evêque Daniel Lunge et ses partenaires, nous venons d’être bénéficiaires de ce que nous pouvons manger même pour un mois. Mais la suite, nous ne savons pas ce que le futur nous réserve. D’où l’occasion pour nous de demander aux autres bonnes volontés de nous venir en aide.”

Bishop Daniel Lunge remet l'enveloppe d'assistance humanitaire à Mme. Christine Eseka Lokolo lors du lancement officiel de l'assistance humanitaire aux victimes du conflit entre Vunge et Nambelo Lohembe. Photo par François Omanyondo, UM News. 
Bishop Daniel Lunge remet l'enveloppe d'assistance humanitaire à Mme. Christine Eseka Lokolo lors du lancement officiel de l'assistance humanitaire aux victimes du conflit entre Vunge et Nambelo Lohembe. Photo par François Omanyondo, UM News.

L'Évêque Méthodiste Unie de la Région Episcopale du Congo Central, Mgr. Daniel Lunge a lancé fin mars dernier la cérémonie de distribution de nourriture a lancé un message de paix, d’amour et de pardon.

“Nous savons que vous avez beaucoup perdu, vos maisons, vos champs, vos biens, voir même vos proches, vos enfants, vos mamans, vos Papas etc. cette aide humanitaire que vous allez recevoir ce jour, vient de nos Frères Méthodistes. Je sais que ça ne va pas répondre à tous vos besoins pour le moment mais ça peut vous aider tant soit peu en attendant que vous vous réorganisiez."

Emile Odimba, responsable du Bureau de Gestion de Catastrophes basé à Kinshasa, a indiqué que cette assistance humanitaire d’urgence aux personnes déplacées a ciblé plus de 155 ménages. 

“Chaque ménage a reçu 25 kilogrammes de riz, 3 tasses de sucre, 4 tasses de haricots, [1] 4 blocs Savons, 5 litres d’huile de palme et une enveloppe[2]  contenant un peu d’argent” a indiqué Emile Odimba.

Hongande Osombo Émilienne dont le mari avait été tué lors de ce conflit communautaire, vit, elle aussi, dans des conditions difficiles. Elle-même a survécu a un coup des balles. “J’ai fui avec mes trois enfants à Lodja là où nous n’avons pas de famille. Nous passons nuit dans une église car nous n’avons pas là où nous pouvons aller” indique-t-elle. “Les enfants sont exposés aux maladies, nous n’avons pas à manger ni les habits.”

Osombo a fait savoir que l’assistance de l’Eglise Méthodiste Unie était arrivée à point nommée.

"C’est ça pour moi la vraie église et la vraie évangélisation car, depuis que ce problème a commencé, nous n’avons pas encore eu de l’assistance de personne. Nous disons merci à l’e*Eglise Méthodiste Unie pour cet amour.”

Maman Émilienne Osombo assisté du volontaire Rémy Alomba reçoit les vivres et le non vivres.  A côté c'est Mr. Émile Odimba détenant la liste des bénéficiaires lors du lancement officiel de la distribution d'aide humanitaire aux victimes. Photo par François Omanyondo, UM News. 
Maman Émilienne Osombo assisté du volontaire Rémy Alomba reçoit les vivres et le non vivres. A côté c'est Mr. Émile Odimba détenant la liste des bénéficiaires lors du lancement officiel de la distribution d'aide humanitaire aux victimes. Photo par François Omanyondo, UM News.

Emile Ohamamboya, Administrateur du Territoire de Lodja, qui a assisté à la cérémonie de distribution a remercié l’Eglise Méthodiste Unie pour l’assistance apportée à ces personnes déplacées.

“Aux noms de cette population victimes des actes d’ignominie qui viennent de recevoir cette aide et au mien propre, je tiens d’abord à vous remercier pour ce geste d’amour que vous venez de poser en faveur de ces victimes abandonnées à leur triste sort” a dit Ohamamboya et d’ajouter:

“Laissez-moi vous assurer Monseigneur que depuis que ces faits ont eu lieu, vous et vos partenaires UMCOR et CONNEXIO SUISSE vous êtes les premiers à venir en aide à ces vulnérables et vous avez agi de manière spontanée.” 

Ohamamboya a indiqué que le nombre des personnes déplacées est plus élevé et que d'autres familles vivent dans des conditions.

Odimba qu’il y avait beaucoup de vulnérables qui avaient besoin d’aide mais le nombre était bien déterminé par le projet. “Nous étions débordés par des victimes qui avaient vraiment besoin de l’assistance mais malheureusement nous étions limités par les moyens financiers ce qui nous a mis dans l'impossibilité d'assister tout le monde” a regretté Odimba. 

“C’est Dieu qui nous a créés à son image. Il a créé le ciel et la terre avec tout ce qui existe. Personne d’entre nous n’avait choisi d’avance son lieu de naissance” a dit l'évêque Daniel Lunge. 

“Nous sommes tous les descendants des Ankutshu, Anamongo notre ancêtre commun. Nous sommes tous des sankurois, des congolais, des africains et enfin des enfants de Dieu. Pardonnons-nous mutuellement comme le Seigneur nous a pardonné nos péchés,” insiste l’Evêque Méthodiste Uni.

François Omanyondo est le Communicateur de la Conférence annuelle du Congo Central.

Contact presse : Julie Dwyer, rédactrice des nouvelles, [email protected] ou 615-742-5469. Pour lire d'autres Nouvelles Méthodistes Unies, abonnez-vous aux Digests Quotidiens ou Hebdomadaires Gratuits.

Vous aimez ce que vous lisez ? Soutenez le ministère de UM News ! Votre soutien permet de garantir que les dernières nouvelles confessionnelles, les histoires dynamiques et les articles informatifs continueront à connecter notre communauté mondiale. Faites un don déductible des impôts à ResourceUMC.org/GiveUMCom.


Une bonne manière de faire en sorte que les lecteurs à l'international comprennent ce contenu, c'est exprimer ceci en kilogrammes

l'enveloppe de combien d'argent ?

Théologie
Le révérend Peter Mageto prend la parole lors de son service d’installation en tant que cinquième Vice-chancelier de Africa University à Mutare, au Zimbabwe. Mageto, qui est né au Kenya, est le premier non-Zimbabwéen à diriger l’institution liée à l’Église Méthodiste Unie. Photo gracieuseté du Bureau des affaires publiques de Africa University.

« L’Université africaine est entre de bonnes mains »

L'institution Méthodiste Unie installe le révérend Peter Mageto comme cinquième vice-chancelier lors de la célébration du 30e anniversaire.
Théologie
Michael Ugwueke, président et chef de la direction de Methodist Le Bonheur Healthcare, prononce le discours d’ouverture lors de la célébration du 30ème anniversaire de Africa University liée à l’Église Méthodiste Unie à Mutare, au Zimbabwe. Photo gracieuseté du Bureau des affaires publiques de Africa University.

Africa University fête ses 30 ans

Au cours des festivités du 22 octobre, les invités ont loué les réalisations de l'université Méthodiste Unie au cours des trois dernières décennies et ont partagé leurs espoirs pour l'avenir.
Evangélisation
Le Révérend Ngongo Asaka sourit après avoir reçu un nouveau vélo et une Bible comme outils d'évangélisation à Tunda, au Congo. Asaka était parmi les 52 pasteurs d'églises Méthodistes Unies Rurales de la région qui ont reçu les cadeaux de Crosspoint, une Église Méthodiste Unie de Niceville, Fla. Photo par Chadrack Londe, UM News.

De nouveaux vélos et des bibles pour aider les pasteurs à diffuser l'Évangile

Un don de Crosspoint Church, une Congrégation Méthodiste Unie à plusieurs campus du nord-ouest de la Floride, a permis d'acheter des bicyclettes et des bibles pour plus de 50 pasteurs du district de Tunda au Congo.