Des fidèles offrent trois églises en RD Congo


Points clés : 

  • Des familles Méthodistes Unies ont financé la construction de trois églises locales dans la Conférence Annuelle du Congo Central.
  • De nombreux bâtiments construits par les premiers missionnaires américains étaient devenus vétustes.
  • L’Évêque Daniel Lunge du Congo Central estime que l’Église du Congo doit apprendre à se prendre en charge.

L’Évêque Méthodiste Uni Daniel Lunge de la Région Épiscopale du Congo Central a inauguré, récemment, trois bâtiments d’églises offerts par des fidèles. Ces églises locales sont situées dans les villages d’Otohe, Ofuku et Ongongo dans la province du Sankuru en République démocratique du Congo.

L’une des églises se trouve à Otohe, village du Docteur Wembonyama Kitima et son épouse Rose. 

« Nous avons voulu construire une église parce que Dieu a béni nos activités en Suède. Nous voulons aussi soutenir la vision d’évangélisation en profondeur que prônée l’Evêque Lunge et honorer l’évêque à la retraite Onema Fama originaire de ce village, » a dit Wembonyama.

L’Evêque Daniel Lunge bénit l’église locale d’Ongongo. La construction de cette église locale a été financée par Marc Mukoie et sa sœur Marie-Jeanne. Photo de François Omanyondo, UM News. 
L’Evêque Daniel Lunge bénit l’église locale d’Ongongo. La construction de cette église locale a été financée par Marc Mukoie et sa sœur Marie-Jeanne. Photo de François Omanyondo, UM News.

Avant de se rendre en Suède, Wembonyama a travaillé pour les structures médicales de l’Église Méthodiste Unie dans la Conférence Annuelle du Congo Central. Son père y était infirmier dans les années 1972. 

Wembonyama a aussi financé la construction de la maison du pasteur de cette église.

La Révérende Marie Akenda, pasteure Méthodiste Unie à la retraite, a financé la construction de l’église locale d’Ofuku.

« Mon époux et moi avons résolu de construire cette maison pour le Seigneur en reconnaissance pour ses bienfaits dans notre famille, » a dit Akenda. Elle a servi comme pasteure pendant 31 ans.

Dans le village d’Ongongo, Marc Mukoie et sa sœur Marie-Jeanne ont décidé de financer la construction de l’église locale pour respecter la parole donnée à leur père. 

« De son vivant, notre père Albert Mukoie nous avait exhortés à soutenir les veuves, les orphelins et surtout les œuvres du Seigneur si nous voulions réussir dans la vie, » a-t-il affirmé. 

La construction de ces bâtiments a été saluée par les fidèles et les habitants de ces villages.

 « Notre fils Wembonyama vient de construire une église bien équipée qui va nous permettre d’adorer Dieu dans de meilleures conditions, » soutient Jean Saka, chef du village d’Otohe. Il a ensuite indiqué que son village avait besoin d’écoles et d’hôpitaux mieux construits.

Donatien Otshudi, leader laïc de l’église locale d’Ofuku, a salué cette initiative qui rehausse la présence de l’Église. « Notre village est composé en majorité de Méthodistes Unis. Mais depuis la création de notre circuit, nous priions sous les rameaux. » 

« C’est un rêve qui est devenu une réalité, » a déclaré Catherine Akatchi, Cheffe de groupement d’Ongongo, le jour de l’inauguration de l’église locale de ce village et d’ajouter « c’est un exemple à suivre pour les autres Méthodistes qui sont partis ailleurs. »

« L’Église Méthodiste Unie au Congo Central a plus de 110 ans d’existence. Nous ne pouvons plus continuer à compter sur l’aide extérieure, » a dit l’Evêque Lunge. « Nous devons travailler pour notre prise en charge. » 

François Omanyondo est le Communicateur de la Conférence annuelle du Congo Central.

Contact Médias : [email protected] 


Vous aimez ce que vous lisez ? Soutenez le ministère de UM News ! Votre soutien permet de garantir que les dernières nouvelles de la dénomination, les histoires dynamiques et les articles informatifs continueront à connecter notre communauté mondiale. Faites un don déductible des impôts à ResourceUMC.org/GiveUMCom.

Dirigeants de l’Église
Des membres de l'Initiative pour l'Afrique, des Évêques Méthodistes Unis et des invités posent pour une photo pendant le Sommet de prière et de leadership du groupe de plaidoyer, qui s'est tenu du 13 au 18 mai à Nairobi, au Kenya. Le thème du rassemblement était "Envisager le prochain méthodisme en Afrique". Photo par E Julu Swen, UM News.

L'Initiative pour l'Afrique réfléchit à l'avenir du méthodisme

Les membres du groupe de plaidoyer de l'Initiative Africaine se sont réunis pour discuter de l'avenir de l'Église Méthodiste Unie et des implications du récent lancement d'une nouvelle dénomination méthodiste traditionaliste.
Préoccupations sociales
L’Evêque Daniel Lunge remet une enveloppe contenant une bourse d'assistance à Papa Jean Okito une des personnes déplacées. L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. Photo par François Omanyondo, UM News.

L'Eglise aide les familles déplacées par le conflit communautaire au Congo

L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. L’aide constituée de la nourriture va permettre à quelque 155 ménages de se nourrir pendant un mois.
L'Eglise
L’Église Méthodiste Mondiale, une dénomination dissidente de tendance théologique conservatrice, a fixé le 1er mai comme date officielle de son lancement. Toutefois, il faudra du temps pour que les éventuelles séparations avec l’Église Méthodiste Unie aient lieu. Église originale de Adam Morse, avec l'aimable autorisation de Unsplash.com; graphique de Laurens Glass, UM News.

Que se passe-t-il lorsqu’une nouvelle dénomination est lancée ?

L’Église Méthodiste Mondiale, une dénomination dissidente de tendance théologique conservatrice, a fixé le 1er mai comme date officielle de son lancement. Toutefois, il faudra du temps pour que les éventuelles séparations avec l’Église Méthodiste Unie aient lieu.