Commentaire: L’évangélisation de Wesley: « Sauvez le plus d’âmes possibles »

Other Manual Translations: English
“Many Voices, One Faith” is a forum for sharing theological perspectives on topics of interest in The United Methodist Church. We are a global community rooted in the Wesleyan tradition, yet diverse in views and experiences. This forum is designed to put the voices of the church in conversation with one another and build understanding of what it means to be United Methodist today.
  Photo of the Rev. Jean Claude Masuka Maleka by Mike DuBose, UMNS. 
Photo du Révérend Jean Claude Masuka Maleka par Mike DuBose, UMNS. 

L'évangélisation fait partie de notre patrimoine wesleyen. Il est essentiel pour l’Église Méthodiste Unie de continuer à croire en sa grande tradition, qui est principalement au service de la formation du caractère, du développement de la foi, de l’engagement missionnaire et de l’évangélisation. Il est essentiel de vivre ces croyances fondamentales et même de les pratiquer. En tant que Méthodistes, nos priorités sont de témoigner du Christ et d’inviter les gens à entrer en relation avec Dieu.

Aujourd'hui, au 21ème siècle, les congrégations commettent une erreur en pensant que l'évangélisation est un programme de l'église. Le partage de la foi n'est pas un programme de l'église. Au contraire, l'église, lorsqu'elle est authentique, est un ministère de partage de la foi.

Le rôle de l’évangélisation est de raconter la bonne nouvelle du règne de Dieu en Jésus Christ. Par conséquent, nous n'évangélisons personne d'autre que Christ. L'évangélisation annonce le Christ. Nous pouvons « évangéliser » parmi un groupe de personnes, mais nous n'évangélisons personne. En d'autres termes, nous ne convertissons personne. La conversion est l'œuvre du Saint-Esprit. Notre tâche est de raconter la bonne nouvelle.

Notre Dieu est un Dieu qui cherche, sauve et envoie. « Jésus leur dit encore : « La paix soit avec vous! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie. » (Jean 20:21)

L’appel à témoigner, à évangéliser les nations est notre réponse permanente au don de salut de Dieu par Jésus-Christ. La congrégation vit chaque jour son attitude envers les personnes non croyantes dans la communication qu'elle propose, dans son implication dans la communauté et dans la manière unique dont elle exprime et pratique l'hospitalité.

En tant que Méthodistes, nous devrions comprendre que le partage de la foi ou de l'évangélisation exige une ouverture à l'Esprit Saint. John Wesley a qualifié ces moyens de moyens de grâce: prière et jeûne, étude des Saintes Écritures, culte, réception régulière de la Sainte Cène et conversation ou conférence chrétienne. L’évangélisation est très importante pour les Méthodistes quand ils s’adressent aux autres, les accueillent dans la communion, leur offrant des possibilités de grandir dans leur relation avec Dieu ; les nourrissant dans la foi chrétienne, les envoyant pour servir les fins du royaume dans les endroits où ils vivent, travaillent et jouent.

En tant que disciples de Jésus-Christ, le grand commandement appelle chaque chrétien à partager l'évangile et à inviter les autres à rechercher Dieu en Christ. En faisant de l'évangélisation, les gens sont invités à faire l'expérience de la communauté de foi. Nous devons nous rappeler que certains sont appelés à être des évangélistes, mais que tous sont appelés à être des témoins.

L’une des erreurs que les gens font toujours est de considérer l’évangélisation comme la seule tâche du pasteur. En tant qu'enfants de Dieu, nous témoignons du Christ dans nos vies, sur la base des expériences personnelles que nous avons de la rencontre et de la réception de Jésus en tant que sauveur personnel. Nous témoignons de la grâce de Dieu dans nos vies quand nous mûrissons dans notre foi. Tandis que la congrégation a des ministères qui permettent à l'église locale de remplir une fonction d'évangélisation, cela revient finalement à l'individu qui prend la responsabilité personnelle de partager avec les autres comment Dieu a travaillé dans sa vie.

Le premier mouvement Méthodiste devait être un mouvement d'évangélisation. Avant tout, ils devaient se préoccuper de la prédication de l’évangile et du salut des âmes. Wesley a écrit à ses prédicateurs: « Ce n'est pas votre affaire de prêcher tant de fois, de prendre soin de telle ou telle église, mais de sauver autant d'âmes que possible. Apporter autant de pécheurs que vous le pouvez à la repentance et user de tout votre pouvoir pour les faire croitre dans cette sainteté sans laquelle ils ne peuvent pas voir le Seigneur. »

Aujourd'hui, nous devons prendre notre effort d'évangélisation au sérieux parce que le monde en a plus besoin plus qu'avant. Le monde est malade. Nous devons continuer de prêcher l'Évangile de Jésus-Christ au monde. En tant que Méthodistes, nous ne devrions pas nous contenter d'appeler les gens à justifier la foi uniquement, mais à appeler les gens à la sainteté du cœur et de la vie.

Le pasteur Jean Claude Masuka Maleka est un missionnaire Méthodiste Uni en Côte d’Ivoire.
David F. Watson.  Photo de United Theological Seminary.

Wesley appellerait les Méthodistes d’aujourd’hui à retourner à leurs origines

David F. Watson, professeur de séminaire, pense que Wesley dirigerait l'Eglise d'aujourd'hui vers les pratiques intentionnelles des sociétés Méthodistes.
Le Révérend Steven W. Manskar.  Photo de l'Église Méthodiste Unie Trinity.

Wesley exhorterait les Méthodistes d’aujourd’hui à rester centrés sur Christ

Les conseils de Wesley sur la façon de vivre et de servir avec d'autres Méthodistes ayant des opinions différentes sur la doctrine et la pratique s'appliquent aux Méthodistes Unis d'aujourd'hui, écrit un pasteur.
La Révérende Laceye C. Warner.  Photo de Les Todd.

John Wesley nous rappelle que la grâce est disponible pour tous

Laceye C. Warner, professeure de séminaire, écrit que les instructions de Wesley aux Méthodistes modernes seraient les mêmes que celles des Méthodistes de son temps : Étendre l'amour et la grâce de Dieu aux autres.