L'Église aide les déplacés Centrafricains vivant au Congo

Translate Page
Deux femmes centrafricaines déplacées reçoivent une enveloppe contenant de l'argent pour acheter de la nourriture. Le United Methodist Committee on Relief a fourni 50 000 dollars pour aider près de 1 000 familles déplacées de la République Centrafricaine vivant dans un camp de réfugiés à Limasa, au Congo. Photo reproduite avec l'aimable autorisation du Bureau de Désastre et de Gestion des Catastrophes de l'Est du Congo. 
Deux femmes centrafricaines déplacées reçoivent une enveloppe contenant de l'argent pour acheter de la nourriture. Le United Methodist Committee on Relief a fourni 50 000 dollars pour aider près de 1 000 familles déplacées de la République Centrafricaine vivant dans un camp de réfugiés à Limasa, au Congo. Photo reproduite avec l'aimable autorisation du Bureau de Désastre et de Gestion des Catastrophes de l'Est du Congo.

Points clés :

  • Grâce au programme Global Migration de l'UMCOR, l’Église Méthodiste Unie a déboursé 50 000 dollars pour acheter de la nourriture pour les personnes déplacées vivant au Congo.
  • L'argent a permis de venir en aide à près de 1 000 familles vivant dans le camp de Limasa, dans le territoire de Yakoma, dans la province du Nord-Oubangui. Environ 16 000 réfugiés centrafricains vivent dans cette province depuis fin 2020.
  • L'Evêque Méthodiste Uni Gabriel Yemba Unda a déclaré qu'il est du devoir des chrétiens d'aider les personnes dans le besoin.

L’Église Méthodiste Unie a aidé près de 1 000 familles de la République centrafricaine vivant dans un camp de réfugiés à Limasa. 

Limasa se trouve à environ 70 kilomètres en aval de Yakoma sur la rivière Ubangi dans la province de l'Équateur.

"Ces personnes déplacées vivent dans un camp mis en place par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et vivent des situations beaucoup plus difficiles", a déclaré Jean Tshomba, Coordinateur du Bureau de Désastre et de Gestion des Catastrophes du Comité méthodiste de secours des Nations unies dans l'Est du Congo.

Le territoire Congolais de Yakoma, qui se trouve dans la province du Nord-Ubangi, est considéré comme une zone d'accueil pour les réfugiés et les personnes déplacées des pays voisins en raison de sa situation géographique et de la situation sécuritaire.

Quelque 16 000 Centrafricains vivent depuis fin 2020 dans le Nord-Oubangui, au Nord-Ouest du Congo. Ils ont fui les violences entre la Seleka et les milices anti-balaka et ont été accueillis à Yakoma. La plupart d'entre eux sont dans des sites mis en place par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, mais d'autres sont hébergés dans des familles d'accueil qui leur sont venues en aide.

La République Centrafricaine est une Conférence Missionnaire au sein de la Région Épiscopale du Congo Est.

Le Coordonnateur du Bureau de Désastre et de Gestion des Catastrophes du Comité Méthodiste Uni de Secours dans l'Est du Congo aide à distribuer de l'argent aux personnes déplacées de la République Centrafricaine vivant dans un camp de réfugiés à Limasa, au Congo. L'organisme de secours a fourni 50 000 dollars pour aider les familles à se nourrir. Photo reproduite avec l'aimable autorisation du Comité Méthodiste Uni de Secours. 
Le Coordonnateur du Bureau de Désastre et de Gestion des Catastrophes du Comité Méthodiste Uni de Secours dans l'Est du Congo aide à distribuer de l'argent aux personnes déplacées de la République Centrafricaine vivant dans un camp de réfugiés à Limasa, au Congo. L'organisme de secours a fourni 50 000 dollars pour aider les familles à se nourrir. Photo reproduite avec l'aimable autorisation du Comité Méthodiste Uni de Secours.

Par le biais du programme Global Migration de l'UMCOR, l'organisme d'aide humanitaire et de développement de l’Église Méthodiste Unie a déboursé 50 000 dollars pour acheter de la nourriture afin d'aider les personnes déplacées.

Le Bureau de Gestion des Catastrophes de l'église a distribué de l'argent liquide "pour éviter de créer une pénurie de produits sur le marché local en raison de l'importance du tonnage recherché et aussi pour éviter la hausse des prix sur le marché de Yakoma", a déclaré Tshomba. "Parmi les bénéficiaires, nous avons des pères, des mères, des veuves, des orphelins, des filles et des mères qui vivent dans des conditions difficiles."

Bangakpela Ngbokoli Séverin, qui vit au camp de Limasa depuis quelques mois, a déclaré qu'il appréciait de recevoir l'aide de l’Église Méthodiste Unie.

Comment aider

Les dons peuvent être versés à l'Advance Global Migration #3022144 de l'UMCOR afin de soutenir le travail de lutte contre la crise mondiale des réfugiés et des migrations.

"L'argent liquide me permettra d'avoir accès non seulement à la nourriture mais aussi à d'autres services", a déclaré M. Bangakpela.

Ngbangayema Hervé, un autre Centrafricain vivant dans le camp de Limasa, a déclaré que lui et sa famille avaient fui l'insécurité sans rien.

"Lorsque nous avons quitté la République Centrafricaine, nous avons tout laissé derrière nous", a-t-il déclaré. "Notre priorité était d'abord de sauver nos vies. L'aide de l’Église Méthodiste Unie arrive à un moment où nous en avons vraiment besoin."

Le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Congo a facilité le transport de Tshomba vers le camp de Limasa. Dans une lettre adressée à l'Evêque Méthodiste Uni Gabriel Yemba Unda, Simplice Kpandji, Chef du Bureau local du HCR à Yakoma, a loué les efforts de l'église pour aider les déplacés.

"Au nom de la communauté humanitaire de Yakoma, je tiens à vous remercier pour cette aide opportune aux réfugiés nécessiteux de Limasa. Que Dieu vous bénisse pour cet acte salvateur en cette période de grande crise."

Yakonzu Odette Charlot a déclaré que l'aide de l'église lui permettra de nourrir sa famille pendant un mois.

"Depuis que je suis dans ce camp, je cultive un potager qui me permet de vendre les légumes et de gagner un peu d'argent", a-t-elle déclaré. "L'argent que je gagne n'est pas suffisant pour nourrir ma famille. L'argent reçu me permettra de faire une grande provision et de tenir pendant plusieurs semaines, voire plus d'un mois."

Yagremenga Sylvie, une autre Centrafricaine déplacée qui a bénéficié de l'aide de l'église, a déclaré qu'elle prévoyait d'utiliser l'argent à bon escient : "Je vais me lancer dans les affaires pour continuer à soutenir ma famille".

À l'occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire, célébrée le 19 août de chaque année, Modeste Mutinga Mutuishayi, ministre des Affaires sociales, des Actions humanitaires et de la Solidarité nationale, a salué le dévouement de ceux qui œuvrent pour sauver des vies et préserver la dignité des personnes dans le pays.

"Les acteurs humanitaires, parfois au péril de leur vie, font un travail incommensurable pour apporter une aide d'urgence à des millions d'hommes, de femmes et d'enfants affectés de manière répétée par les conséquences des conflits et des violences armées, des épidémies et des catastrophes naturelles dans le pays. C'est aussi l'occasion de saluer les familles congolaises qui font spontanément preuve d'humanité en offrant leur maison aux personnes en détresse, constituant ainsi la première ligne de réponse humanitaire dans le pays", a déclaré Mutuishayi.

L'Evêque Unda a déclaré qu'il est du devoir des chrétiens d'aider les personnes dans le besoin.

Londe est rédacteur en chef des nouvelles françaises pour UM News au Congo.

Contact presse : Julie Dwyer à [email protected] Pour lire d'autres nouvelles du mouvement méthodiste uni, abonnez-vous gratuitement au Daily and Friday Digest.

Vous aimez ce que vous lisez ? Soutenez le Ministère de UM News ! Votre soutien permet de garantir que les dernières nouvelles confessionnelles, les histoires dynamiques et les articles informatifs continueront à connecter notre communauté mondiale. Faites un don déductible des impôts à ResourceUMC.org/GiveUMCom.

Assistance Humanitaire
Des femmes et des enfants qui ont fui leurs maisons en Ukraine pour échapper à la guerre avec la Russie sont accueillis au camp de l’Église Méthodiste Unie de Poušť près de Bechyně, en République tchèque. Quelque 19 hôtes venus d’Ukraine y vivent. Au centre se trouve Alžběta Opočenská, un membre du personnel du camp. Photo de Mike DuBose, UM News.

Les Méthodistes Unis tchèques offrent un hébergement aux réfugiés ukrainiens

Le camp de l’Église Méthodiste Unie de Poušť aurait normalement dû accueillir des enfants cet été, mais au lieu de cela, il sert de foyer à des mères ukrainiennes et à leurs enfants.
Préoccupations sociales
Vue de la nourriture lors de l’opération de distribution dans la ville de Bunia. UMCOR, la branche de secours de l'Église Méthodiste Unie chargée de l'aide humanitaire et du développement a décaissé 100 000 USD qui ont servi à l’achat de plus de 70 000 kilogrammes des vivres. Photo de Jolie Mulebinge Shabani, UM News.

L’église assiste les personnes déplacées de guerre dans l’Est du Congo

UMCOR, la branche de secours de l'Église Méthodiste Unie chargée de l'aide humanitaire et du développement a décaissé 100 000 USD qui ont servi à l’achat des vivres pour assister 1000 ménages des personnes déplacées internes à Bunia dans la province de l’Ituri à l’Est de la RD Congo.
Préoccupations sociales
L’Evêque Daniel Lunge remet une enveloppe contenant une bourse d'assistance à Papa Jean Okito une des personnes déplacées. L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. Photo par François Omanyondo, UM News.

L'Eglise aide les familles déplacées par le conflit communautaire au Congo

L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. L’aide constituée de la nourriture va permettre à quelque 155 ménages de se nourrir pendant un mois.