Un fidèle méthodiste uni finance la construction d’une église locale au Congo


Points-clés :

 • Un fidèle Méthodiste Uni a construit le bâtiment de cette église locale, Temple Mémorial Kakudji et la maison du Pasteur.

 • Un autre fidèle méthodiste uni a offert un terrain à l’église pour construire le nouveau bâtiment en matériaux durable.


En République démocratique du Congo, une famille Méthodiste Unie a construit et équipé un temple dans le district ecclésiastique de Samarie, Conférence Annuelle du Sud-Congo en Région Episcopale du Sud-Congo/Zambie. Cette famille a également construit et équipé la maison du Pasteur de cette église locale.

Pouvant accueillir plus de 500 fidèles, le bâtiment du Temple Mémorial Jean-Claude Kakudji se situe à Kamasaka, un quartier agro-pastoral, de plus ou moins 80 000 habitants, se trouvant dans la banlieue de Lubumbashi, deuxième ville au pays après Kinshasa la capitale, se trouvant au Sud de la République Démocratique du Congo.

Jean-Claude Kakudji, chef de la famille Kakudji, est un missionnaire local et membre effectif du Temple Mémorial du Centenaire Joli Site à Lubumbashi.

Selon le Rev. Kasongo Lyemo Honoré, Surintendant du District Ecclésiastique de Samarie, la famille dont le temple porte désormais le nom, a trouvé mieux d'offrir à son Dieu ces infrastructures pour répondre à l’appel de Mgr. Kassap Owan qui exhorte les méthodistes locaux, ne cesse jamais d'exhorter le peuple de Dieu de se prendre en charge.

"Ce qui était comme un rêve devient aujourd'hui une réalité palpable. Cette famille n'a pas construit seulement le Temple mais aussi la maison type ville pour le Pasteur titulaire de cette paroisse," se réjouit-il.

Rev. Kasongo ajoute que le Temple est doté des bancs, chaire et chaises des officiants ainsi que des instruments de sonorisation ultra-moderne.

"Nous avons été touchés par la qualité et la valeur des matériaux utilisés dans ce Temple. L'engagement de la famille, l'humilité, simplicité, la sociabilité, la compassion, le respect des personnes, le respect du sacré, leur amour envers Dieu, leur amour pour l'Eglise, et leur amour pour ce Temple," se réjouit-il.

Le terrain de 2. 979 m2 qui a servie à la construction de ce temple avait été donné à l’église par un autre fidèle méthodiste uni, papa Mulema François. Ce fidèle méthodiste uni décédé en 1983 a travaillé comme conducteur laïc dans cette paroisse dans les années 1962-1963.

Construit en matériaux durable, les travaux exécutés par une entreprise locale ont durée trois ans. La construction de ce temple est un soulagement pour les fidèles de cette église locale, souligne le Diacre Kazadi.

Il indique que les prières et cultes étaient organisés dans des conditions très difficile, exposées parfois à des intempéries.

"Nous étions en train de prier dans des conditions difficiles. Notre chapelle était sous une bâche, soutenue par des troncs d’arbres. En cas des pluies, nous ne pouvions pas prier. Il nous était difficile de continuer à adorer notre Dieu dans ces conditions," se souvient-il.

Vue extérieure de la maison du Pasteur du temple mémorial Jean-Claude Kakudji. En plus de la maison du pasteur, le donateur dont le temple porte désormais le nom du donateur a aussi équipé les deux bâtiments. Photo par John Kaumba Makalu, UM News. 

Vue extérieure de la maison du Pasteur du temple mémorial Jean-Claude Kakudji. En plus de la maison du pasteur, le donateur dont le temple porte désormais le nom du donateur a aussi équipé les deux bâtiments. Photo par John Kaumba Makalu, UM News.

Kazadi a fait savoir que prier dans des mauvaises conditions, exposées à des intempéries a été très difficile pour les fidèles.

"Lorsque ce lieu était encore une Chapelle en bâche soutenue avec des arbres, un dimanche, il s’est abattue une forte pluie, qui avait fait que cette bâche soit emportée par le vent et tous les fidèles se sont retrouvé sous la pluie," témoigne-t-il.

Au-delà des intempéries, les fidèles de cette église locale étaient critiqués par les fidèles d’autres confessions religieuses.

"Il arrivée de fois, les fidèles étaient humiliés par les passants qui disaient, réellement vous êtes dans une église ou vous êtes dans un Restaurant ? Alors chaque fois, ça leurs faisaient du mal et cela fut leur prière de tous les jours à Dieu, pour réponde à leur besoin. C’est ainsi que ce bienfaiteur a été envoyé par Dieu pour construite ce beau Temple moderne," a indiqué le Diacre Kazadi.

L’Evêque Méthodiste Uni de la région épiscopale du Sud Congo, Mgr. Kassap Owan Tshibang Alex a dédicacé cette église locale en juillet dernier en présence des autorités politico-administratives de la ville de Lubumbashi et d’autres confessions religieuses.

Mgr Kassap a rendu grâce à Dieu de voir les fidèles locaux construire des églises dans la Région Episcopale du Sud Congo/Zambie.

"Avant ce sont les Missionnaires qui construisaient des œuvres comme ça avec l’aide des fonds qui venaient soit des Etats-Unis ou même de l’Europe. Je suis dans la grande joie, je béni le Seigneur parce que je comprends maintenant que les congolais ont compris le sens de la prise en charge avec ça ils peuvent faire encore plus, pour ça je remercie la famille Maitre JC Kakudji  pour avoir construit une Eglise pour Dieu. Cette église est comparable aux églises que nous voyons en Europe, aux Etats-Unis et partout ailleurs, avec ça je béni l’Eternel," a fait savoir l’Evêque Méthodiste-Uni Kassap Owan.

Présent à la cérémonie de l’inauguration, Guillaume Tata Muti l’autorité municipale s’est dite surprise de voir un fidèle construire pour son Dieu un beau Temple de prière et d’adoration. Se référant aux Saintes Ecritures contenues dans le livre de Néhémie 4 :17-19, il a prié Dieu de bénir le bienfaiteur.

"Je suis très joyeux et j’implore l'Éternel à bénir le bienfaiteur, Maître Jean-Claude Kakudji ainsi que toute sa famille, pour le sacrifice consentis en nous offrant cette grande œuvre pour la gloire de notre Dieu," a indiqué l’autorité municipale dans son discours.

Guillaume a non seulement remercié l'Eglise Méthodiste-Unie, pour l'aménagement de la route qui mène vers ce Temple, mais aussi demandé à la population de son entité de bien protéger ce Temple qui fait le respect de leur quartier Kamasaka, à 8km du Centre-ville de Lubumbashi, a-t-il souligné.

L’Evêque Méthodiste-Uni Kassap Owan Tshibang Alex a dit souhaiter que les fidèles méthodistes-unis congolais puissent construire une grande Université Méthodiste dans les jours à venir.

Mission
Madame Ortance Tshikonga 38 ans et l'un des volontaires qui l’a aidé à transporter ses vivres et non vivres après la réception. Tshikonga  est veuve et Mère de quatre enfants. Plus de 415 familles constituées de plus de 2 490 personnes expulsées de l’Angola, ont bénéficié de la nourriture et vêtements, une assistance de l’Eglise Méthodiste Unie. Photo du Pasteur Serge Mukendi, UM News.

L’Eglise au Congo aide les familles expulsées de l’Angola

L’Eglise Méthodiste Unie a apporté une assistance, de 45 tonnes de nourriture et des vêtements, à plus de 415 familles constituées de plus de 2 490 personnes expulsées de l’Angola.
Conférence Annuelle
Vue extérieure du nouveau bâtiment de l’église locale de Djalo. Les délégués de la Conférence Annuelle du Congo Central ont pris la résolution de construire de manière rotative dans chaque district une grande église et chaque année. Photo de François Omanyondo, UM News.

Des fidèles construisent une église au Congo

Les délégués de la Conférence Annuelle du Congo Central ont pris la résolution de construire de manière rotative dans chaque district une grande église. La première église construite dans le cadre de cette initiative est celle de Djalo.
Une partie de l’école primaire Salongo 1 englouti par les géantes érosions. Les travaux effectués sur ce lieu par les Méthodistes Unis ont permis de sauver ces infrastructures. Photo par Serge Mukendi, UM News.

Des fidèles luttent contre les érosions qui menacent l’église au Congo

Des fidèles Méthodistes Unis dans le district ecclésiastique de Kananga dans la Conférence Annuelle du Kasaï travaillent dans la lutte contre les érosions qui menacent des bâtiments de l’église. Une initiative des autorités du district a permis de mobiliser des jeunes de l’église et d’autres volontaires pour effectuer des travaux.