Les membres de l'église se concentrent sur les tests COVID-19 et les secours aux sinistrés

Translate Page

Points-clés:

 • La pandémie en cours et le rétablissement après l'éruption volcanique du mois de mai mettent l'église au défi de répondre de manière nouvelle.

 • Les techniciens de laboratoire augmentent la capacité à diagnostiquer les maladies et à fournir le test rapide COVID-19.

 • Plus de 20 volontaires participent à une formation UMCOR sur la gestion des catastrophes naturelles.

 • En août 2021, plus de 920 ménages vulnérables ont reçu de la nourriture et des articles non alimentaires grâce au soutien de l'UMCOR.


Les Méthodistes Unis de la République démocratique du Congo prennent l'initiative d'améliorer le diagnostic des maladies et la gestion des catastrophes naturelles.

Le Docteur Frederic Yemba coordonne les efforts d'Imagine No Malaria en RDC. Il a déclaré que plus de 30 techniciens de laboratoire ont été renforcés récemment dans leur capacité à diagnostiquer les maladies, y compris le COVID-19, dans les laboratoires des hôpitaux de l'Eglise Méthodiste Unie au Congo Est. Et en réponse à l'éruption volcanique du volcan Nyiragongo à Goma en mai 2021, plus de 20 volontaires ont reçu une formation sur la gestion appropriée des catastrophes naturelles de la part du Comité Méthodiste Uni de Secours (United Methodist Committee On Relief, UMCOR). Plus de 920 foyers ont été touchés par l'éruption volcanique, a rapporté Jean Tshomba, coordinateur des catastrophes dans la Conférence annuelle du Congo oriental.

Grâce à United Methodist Global Health, les patients du centre de santé Méthodiste Uni d'Irambo ont désormais accès au test rapide COVID-19, a déclaré le Dr Jimmy Kasongo. Ceux dont le test est positif au virus sont directement orientés vers un centre de traitement du COVID-19.

‘’Avec cette formation", a déclaré Leonard Telonga, infirmier au Centre de Santé Méthodiste Uni de Majengo, "je suis capable de prendre une décision dans le traitement des maladies’’

Yemba, lui aussi, s'est dit satisfait du programme.

Au stade de Kibati, Patrick Idumba Molengo, Administrateur du Territoire de Nyiragongo, distribue des vivres et non-vivres. Cet effort fait suite à l'éruption volcanique du Nyiragongo à Goma. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News. 

Au stade de Kibati, Patrick Idumba Molengo, Administrateur du Territoire de Nyiragongo, distribue des vivres et non-vivres. Cet effort fait suite à l'éruption volcanique du Nyiragongo à Goma. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News.

Moise Mwango, un volontaire du Bureau des Catastrophes du Congo Est, a félicité UMCOR pour cette formation. ‘’Je suis actuellement capable de gérer la catastrophe dans mon district’’, a-t-il déclaré. Les volontaires ont également distribué de la nourriture et d'autres articles aux survivants de la catastrophe de Goma, ce qui leur a donné l’occasion de mettre la théorie en pratique.

Selon Tshomba, chaque ménage a reçu 15 articles, dont une bassine en plastique, un récipient vide, un pagne, du savon pour la douche et le linge, du dentifrice et des brosses à dents, des tasses et des assiettes, des cuillères, de l'huile végétale, du sucre, du sel, de la farine de maïs et du riz.

Josephine Kavira, bénéficiaire, a déclaré : ‘’Je suis ravie aujourd'hui, car je viens de trouver de la nourriture. Je plaide pour que l'église pense à reconstruire des maisons, car nous vivons dans de mauvaises conditions, et nous craignons cette saison des pluies qui se profile à l'horizon’’

Jean Tshomba distribue des vivres et non-vivres aux survivants de la catastrophe. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News. 

Jean Tshomba distribue des vivres et non-vivres aux survivants de la catastrophe. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News.

Une autre bénéficiaire, Tantine Kiavinyonge, a fait écho à la gratitude de Kavira. Elle a particulièrement souhaité que la distribution prenne en compte les plus vulnérables. ‘’Merci à l'Église Méthodiste Unie pour cet acte de générosité envers le peuple de Dieu’’, a-t-elle déclaré.

Patrick Idumba Molengo, Administrateur du territoire de Nyiragongo, a loué les efforts humanitaires de l'église, surtout depuis l'éruption volcanique.

‘’Les efforts que mène cette église’’, a déclaré M. Tshomba, ‘’contribuent à la mission de l'église. Je vais continuer à plaider pour trouver d'autres aides pour cette population sinistrée.”

L'Évêque Gabriel Yemba Unda, de la Région Épiscopale du Congo Est, a déclaré que l'église a le devoir de soutenir l'État congolais en cas de catastrophe. ‘’J'encourage le Bureau des catastrophes de l'Est du Congo à continuer à plaider en faveur de cette population qui bénéficie aujourd'hui de vivres mais qui manque encore d'abris’’, a-t-il déclaré.

Philippe Kituka Lolonga est communicateur à la Conférence Annuelle du Kivu.

Contact presse : Julie Dwyer, rédactrice des nouvelles,
[email protected] ou 615-742-5469. Pour lire d'autres Nouvelles Méthodistes Unies, abonnez-vous aux Digests Quotidiens ou Hebdomadaires Gratuits.

Mission
La photo de famille devant l’Hôpital Mémorial Bishop Jean Alfred Ndoricimpa. Un financement du GBGM a permis de restaurer cet hôpital qui fournira des soins vitaux à plus de 300 000 personnes dans une région mal desservie du Burundi. Photo de Ladislas Niyiragira, UM News.

L’Eglise rénove un hôpital au Burundi

L’Hôpital Mémorial Bishop Jean Alfred Ndoricimpa fournira des soins vitaux dans une région mal desservie du Burundi. La Ministre de la Santé du Burundi s’est jointe à l’Evêque Daniel Wandabula pour son inauguration.
Préoccupations sociales
L’Evêque Daniel Lunge remet une enveloppe contenant une bourse d'assistance à Papa Jean Okito une des personnes déplacées. L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. Photo par François Omanyondo, UM News.

L'Eglise aide les familles déplacées par le conflit communautaire au Congo

L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. L’aide constituée de la nourriture va permettre à quelque 155 ménages de se nourrir pendant un mois.
Santé Mondiale
Le docteur Patrick Kilunji, directeur de la clinique Méthodiste Unie de Shungu à Kamina, en RDC, montre à une femme enceinte comment prendre sa propre tension artérielle à la clinique. En partenariat avec Harper Hill Global et d’autres organisations, la clinique et la Région épiscopale du Nord Katanga contribuent à éduquer les habitants des villages sur l’hypertension et les risques pour les femmes enceintes. Photo de la Rév. Betty Kazadi Musau, UM News.

Une campagne de lutte contre l’hypertension sauve des vies en RD Congo

Des contacts venant d’aussi loin que le Tennessee ont aidé Mwange Assy à accoucher d'un bébé en bonne santé. Elle a bénéficié de contrôles vitaux grâce à une campagne de sensibilisation à l’hypertension, fruit d'un partenariat entre l’Eglise Méthodiste Unie du Nord Katanga, Harper Hill Global et d'autres organisations.