Les enfants d’un camp de réfugiés reçoivent une surprise de Noël

Other Manual Translations: English

Un élan de générosité a poussé la délégation de l’Eglise Méthodiste Unie et du district d’Aboisso à franchir la frontière Ghanéenne le jour de Noël avec les bras chargés de présents pour plus de 540 enfants réfugiés.

Le préau de la place publique de ce camp au Sud-ouest du Ghana a été paré pour la circonstance de décorations de Noël et aux couleurs des drapeaux de la Côte d’Ivoire et du Ghana. Des spectateurs de tout âge s’y sont attroupés pour être témoins de cette célébration. C’était la première fois qu’un tel événement avait lieu dans ce camp, qui a ouvert en 2011. 
(A partir de la gauche) Eunice Mel, 9 ans, Syntiche Tia, 5 ans, et Gnonsio Tryphene, 9 ans, membres de l'église Méthodiste Unie Bethel du camp de réfugiés Ivoriens d'Ampain (Ghana) prient durant une célébration d’arbre de Noël organisé dans le camp. Le district d'Aboisso de l'Église Méthodiste Uie de Côte d'Ivoire soutient cette communauté. Photo de Isaac Broune, UM News.
(A partir de la gauche) Eunice Mel, 9 ans, Syntiche Tia, 5 ans, et Gnonsio Tryphene, 9 ans, membres de l'église Méthodiste Unie Bethel du camp de réfugiés Ivoriens d'Ampain (Ghana) prient durant une célébration d’arbre de Noël organisé dans le camp. Le district d'Aboisso de l'Église Méthodiste Uie de Côte d'Ivoire soutient cette communauté. Photo de Isaac Broune, UM News.
Les enfants âgés de 0 à 12 ans avaient les yeux rivés sur les paquets cadeaux apportés par la délégation ivoirienne. Ils attendaient le Père Noël, certains plus impatients que d’autres. 

« A un moment comme celui-ci, alors que nous ne savions pas comment offrir des cadeaux de Noël à nos enfants, le geste de l’église est un baume au cœur, » a dit Debi Dalli Gbalawoulou, un résident du camp et ex-directeur du Conseil National de la Presse en Côte d’Ivoire. « Les réfugiés n’ont pas assez de moyens pour offrir de la nourriture aux enfants à plus forte raison des cadeaux de Noël. » 

Suite à la crise sociopolitique intervenue au lendemain des élections présidentielles de 2011 en Côte d’Ivoire, plusieurs ivoiriens se sont exilés au Ghana, trouvant refuge à proximité du village d’Ampain où le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) en collaboration avec le gouvernement Ghanéen a ouvert ce camp de réfugié. 

Ce camp abrite 4000 pensionnaires dont 1500 enfants de moins de 17 ans, selon Herman Koué, président des Ivoiriens du camp. Pour la plupart, ces enfants sont nés sur le territoire Ghanéen.
Le Révérend Alphonse Affi, Surintendant du District d’Aboisso de l’Eglise Méthodiste Unie-Côte d’Ivoire, s’adresse aux enfants du camp des réfugiés Ivoiriens d’Ampain (Ghana). L’église a organisé un arbre de Noël pour plus de 540 enfants dans ce camp. En arrière-plan, le Révérend Mensah Goka Kodjo, Aumônier de l’Université Méthodiste de Côte d’Ivoire. Photo de Isaac Broune, UM News.
Le Révérend Alphonse Affi, Surintendant du District d’Aboisso de l’Eglise Méthodiste Unie-Côte d’Ivoire, s’adresse aux enfants du camp des réfugiés Ivoiriens d’Ampain (Ghana). L’église a organisé un arbre de Noël pour plus de 540 enfants dans ce camp. En arrière-plan, le Révérend Mensah Goka Kodjo, Aumônier de l’Université Méthodiste de Côte d’Ivoire. Photo de Isaac Broune, UM News.
A l’appel de leurs noms, les enfants se sont succédé auprès du père noël pour récupérer soit un ballon, une poupée, des dinettes et bien d’autres types de jouets, contenus dans le chariot du père Noël. Cette manière de procéder a duré trois heures. Chaque enfant de moins de 12 ans a pu recevoir un présent et constater que l’église s’intéressait à lui ou à elle.

Koué a remercié l'Église Méthodiste Unie pour ce moment important.

« Quiconque réjouit le cœur des enfants réjouit le cœur de Dieu. Merci d’avoir organisé une grande fête pour nos enfants. »

Le surintendant du district d’Aboisso, le Révérend Alphonse Affi a remercié les partenaires qui ont rendu ce moment de joie possible et salué l’esprit de fraternité qui règne entre les campeurs. 

« Loin de votre pays vous avez su faire valoir l’esprit de fraternité, » a-t-il dit.

Il leur a prêché l’espérance de Noël avant de prier pour eux. 

« Jésus est né pour les faibles. Après son exil en Égypte, il est retourné sain et sauf dans son pays d'origine. Ce sera votre cas, » a-t-il promis.
Les enfants ont fait la queue pour recevoir un cadeau du Père Noël au camp de réfugiés Ivoiriens d'Ampain le jour de Noël. Le district d'Aboisso de l'Église Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire a organisé la célébration et la distribution de cadeaux pour plus de 540 enfants. Photo de Isaac Broune, UM News.
Les enfants ont fait la queue pour recevoir un cadeau du Père Noël au camp de réfugiés Ivoiriens d'Ampain le jour de Noël. Le district d'Aboisso de l'Église Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire a organisé la célébration et la distribution de cadeaux pour plus de 540 enfants. Photo de Isaac Broune, UM News.
Broune est le directeur des rédactions francophones pour UM News et est basé à Abidjan, Côte d'Ivoire.
Contact média : [email protected].
L'Eglise
L'évêque Warner H. Brown prêche lors du culte d'ouverture de la Conférence Générale de l'Eglise Méthodiste Unie de 2016 à Portland, Ore. Photo d’archives de Maile Bradfield, UM News.

Comment les délégués à la Conférence Générale sont-ils choisis ?

Tous les quatre ans, des délégués du monde entier se réunissent pour prendre des décisions au nom de l'Église Méthodiste Unie. Demandez à l’EMU, un ministère de l’Agence de Communication Méthodiste Unie, explique comment les délégués sont sélectionnés et leur rôle lors de la Conférence Générale.
Préoccupations sociales
Helene Bataku (en robe orange), membre de l'église Méthodiste Unie Mwambangu à Fizi, a appris à lire et à écrire dans un nouveau centre de formation professionnelle dirigé par l'église Méthodiste Unie de Fizi, au Congo. Elle a déclaré que ce centre offrait aux femmes de nouvelles opportunités et une chance de rattraper leurs pairs. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News.

L'Église aide à former les femmes et les jeunes marginalisés

L'Église Méthodiste Unie de l'Est du Congo a collaboré avec le gouvernement congolais pour ouvrir un centre de formation professionnelle pour les femmes et les jeunes. L'évêque Gabriel Yemba Unda a déclaré qu'il avait recherché ce partenariat pour aider les fidèles de sa région épiscopale - dont beaucoup sont des femmes qui ne savent ni lire ni écrire ou sont victimes de violences sexuelles - à se donner une vie meilleure.
L'Eglise locale
Une membre de l’Organisation des Femmes Méthodistes Unies apprend à fabriquer des serviettes hygiéniques en tissu lors de la réunion annuelle du groupe à Camphor Mission, au Liberia. Les femmes ont lancé un nouveau programme pour fabriquer localement des serviettes hygiéniques réutilisables, afin que les filles des zones rurales n'aient pas à manquer l'école pendant leur cycle menstruel. Photo de Michael Boegley, département des communications de l'Église Méthodiste Unie du Libéria.

Un projet des femmes Méthodistes Unies aide les filles des zones rurales à rester à l'école.

Les femmes Méthodistes Unies du Liberia visent à maintenir les filles des zones rurales à l'école pendant leur cycle menstruel grâce au lancement d'un nouveau programme de fabrication locale de serviettes hygiéniques réutilisables.