L'Evêque Unda choisi pour diriger un groupe œcuménique

Translate Page

Points clés : 

  • L'évêque méthodiste uni Gabriel Yemba Unda a été élu président provincial de l'Église du Christ au Congo au Maniema.
  • L’ECC est une union de 95 dénominations chrétiennes protestantes et évangéliques en République démocratique du Congo.
  • Le clergé et les laïcs de la partie Est du Congo ont salué les résultats des élections.

L'évêque Gabriel Yemba Undapremier Évêque Méthodiste Uni de la Région Episcopale du Congo Est, a été élu président provincial de l'Église du Christ au Congoen sigle ECC, au Maniema.

L’ECC est une union de 95 dénominations chrétiennes protestantes et évangéliques en République démocratique du Congo.

L'Evêque Unda, qui est également le modérateur du Synode national de l'Église du Christ au Congo, a remercié Dieu pour son nouveau rôle.

"Aujourd'hui, les délégués venus de plusieurs communautés de l'Église du Christ au Congo viennent de me confier une nouvelle fonction. Je glorifie le Seigneur et je remercie tout le monde pour la confiance placée en ma personne", a-t-il déclaré.

Le pasteur Unda a obtenu 66 voix sur 91 lors des élections, qui ont été conduites par l'évêque André Bokundoa, président national de l'Église du Christ au Congo. Le Révérend Boluta Bofee, pasteur Méthodiste Uni de Kisangani, a également été élu au poste de vice-président de l'Eglise du Christ au Congo dans la Province Orientale.

Mgr. Unda présidera les différentes dénominations des églises protestantes du Maniema pendant les six prochaines années. Il succède à l'évêque Joseph Bitingo Lusambya de la Communauté de la 7ème Grâce, décédé en avril 2021.

Sylvestre Muthoma, un délégué méthodiste uni, a déclaré qu'il était heureux de voir d'autres dénominations protestantes faire confiance à l'Église Méthodiste Unie.

"Notre joie est de voir plusieurs communautés se joindre à nous pour dire que nous voulons que l'Evêque Gabriel Unda Yemba dirige l’ECC Maniema comme il le fait avec les méthodistes unis du Congo East", a-t-il déclaré.

Quelques pasteurs méthodistes unis de l'Est du Congo célèbrent l'élection de l'évêque Unda à son arrivée au bureau épiscopal de la Mission Lokole. Photo de Judith Osongo, UM News. 
Quelques pasteurs méthodistes unis de l'Est du Congo célèbrent l'élection de l'évêque Unda à son arrivée au bureau épiscopal de la Mission Lokole. Photo de Judith Osongo, UM News.

Au cours de son mandat, M. Unda a déclaré vouloir s'efforcer de relever plusieurs défis. 

"Mon premier défi est de restaurer l'image de l’ECC dans la province du Maniema. Avec le soutien et l'effort de toutes les communautés, nous trouverons d'abord le bureau de l'Église du Christ au Congo dans la province du Maniema, car ensemble nous sommes plus forts", a-t-il déclaré.

Des scènes de jubilation ont éclaté lorsque la nouvelle de l'élection d'Unda a été partagée sur les médias sociaux.

De nombreux pasteurs et laïcs ont exprimé leurs sentiments de joie.

Le Révérend Kalema Tambwe, surintendant du district de Kindu Sud, a déclaré que l'élection de Unda est une réponse de Dieu aux prières de plusieurs membres du clergé de différentes dénominations qui réclamaient un changement à la tête de l'Église du Christ au Congo au Maniema.

"C'est un jour spécial pour nous méthodistes aujourd'hui, ici à Kindu en particulier et dans toute la Région Episcopale du Congo Est", a déclaré Tambwe. "Le Seigneur Dieu des armées vient d'exaucer la prière de milliers de méthodistes et de non-méthodistes pour le changement de leadership".

Meieli Stettler, un missionnaire allemand qui a longtemps travaillé au bureau national de l'Église du Christ au Congo, a salué l'élection d'Unda.

"J'avais lu la nouvelle de votre élection, Papa Unda", a déclaré Meieli dans son message de félicitations. "Vous savez que nous avons partagé à plusieurs reprises la fidélité de Dieu envers ses justes et comment il sait défendre la cause de ses serviteurs. Vous venez d'en faire l'expérience une fois de plus. Je me réjouis avec vous et vous adresse mes sincères félicitations pour cette nouvelle preuve de la bonté du Seigneur."

Lévi Ngangura Manya, l'évêque qui préside l'Église du Christ au Congo dans la province du Sud-Kivu, a également salué les résultats.

"Le choix de cet homme de Dieu n'est pas une coïncidence, mais Dieu veut l'utiliser pour apporter quelque chose de plus à cette province", a-t-il déclaré.

Le Dr. Damas Lushima, coordinateur de la santé pour l'église de l'Est du Congo, a déclaré avoir la foi que Dieu accompagnera Unda face à plusieurs défis dans cette grande structure œcuménique du Maniema.

"Je suis convaincu qu'avec l'expérience de l'évêque Gabriel Unda et avec l'aide du Seigneur, il fera bien son travail et nous lui souhaitons un bon mandat", a déclaré M. Lushima.  

Le Révérend Henry Jean Robert Kasongo Numbize, surintendant du district ecclésiastique de Goma, est d'accord.

"L'Est du Congo a et aura toujours besoin de Mgr. Unda, car il est un homme d'évangélisation, un rassembleur, un artisan de la paix et un homme de développement", a-t-il déclaré.

Le Révérend Clément Kingombe Lutala, surintendant du district ecclésiastique de Bukavu, a déclaré que le choix de Unda à la tête de l’ECC est la preuve que les Méthodistes Unis sont respectés au Congo pour leur discipline.

"L'Église du Christ au Congo a une grande extension, car elle regroupe plusieurs églises protestantes qui croient en Jésus-Christ et aujourd'hui, c'est une fierté pour les Méthodistes Unis de voir leur leader élu à la tête de cette grande structure", a déclaré Lutala.

François Lububu, un leader laïc de la Conférence Annuelle de Province Orientale et Equateur, a fait écho à ces sentiments. 

"Le pacificateur, un formateur et un bâtisseur, c'est le nom que nous aimons donner à Papa Unda", a-t-il déclaré. 

M. Meieli a souhaité que l'évêque soit béni dans ses nouvelles fonctions. 

"Que le Dieu que vous servez avec zèle vous utilise puissamment pour l'avancement de son royaume dans la province du Maniema et dans toute l'Église du Christ au Congo", a-t-elle déclaré.

Osongo est la Directrice de communication de l'Église Méthodiste Unie du Congo Est et Kituka Lolonga est un communicateur de la Conférence du Kivu.

Contact presse : Julie Dwyer, rédactrice des nouvelles, [email protected] ou 615-742-5469. Pour lire d'autres nouvelles méthodistes unies, abonnez-vous aux Digests quotidiens ou hebdomadaires gratuits.

Mission
La photo de famille devant l’Hôpital Mémorial Bishop Jean Alfred Ndoricimpa. Un financement du GBGM a permis de restaurer cet hôpital qui fournira des soins vitaux à plus de 300 000 personnes dans une région mal desservie du Burundi. Photo de Ladislas Niyiragira, UM News.

L’Eglise rénove un hôpital au Burundi

L’Hôpital Mémorial Bishop Jean Alfred Ndoricimpa fournira des soins vitaux dans une région mal desservie du Burundi. La Ministre de la Santé du Burundi s’est jointe à l’Evêque Daniel Wandabula pour son inauguration.
Dirigeants de l’Église
Des membres de l'Initiative pour l'Afrique, des Évêques Méthodistes Unis et des invités posent pour une photo pendant le Sommet de prière et de leadership du groupe de plaidoyer, qui s'est tenu du 13 au 18 mai à Nairobi, au Kenya. Le thème du rassemblement était "Envisager le prochain méthodisme en Afrique". Photo par E Julu Swen, UM News.

L'Initiative pour l'Afrique réfléchit à l'avenir du méthodisme

Les membres du groupe de plaidoyer de l'Initiative Africaine se sont réunis pour discuter de l'avenir de l'Église Méthodiste Unie et des implications du récent lancement d'une nouvelle dénomination méthodiste traditionaliste.
Préoccupations sociales
L’Evêque Daniel Lunge remet une enveloppe contenant une bourse d'assistance à Papa Jean Okito une des personnes déplacées. L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. Photo par François Omanyondo, UM News.

L'Eglise aide les familles déplacées par le conflit communautaire au Congo

L’Eglise a apporté de la nourriture à des personnes déplacées qui ont fui les affrontements entre deux communautés à la suite d’un conflit forestier. L’aide constituée de la nourriture va permettre à quelque 155 ménages de se nourrir pendant un mois.