Témoignages

Mission
Le révérend César Lodiha Akoka rend visite à l’une des veuves qu’il aide grâce à son club de Volontaires en Mission créé à Africa University à Mutare, au Zimbabwe. Photo de Chenayi Kumuterera, UM News.

Un pasteur de la RDC bénit les orphelins et les veuves

Les nombreuses fois où Dieu a répondu à ses prières ont conduit le révérend César Lodiha Akoka à créer le premier club de Volontaires en Mission dans sa ville natale de Kinshasa, en RDC.
Mission
Le Révérend Félicien Katambwe Luedi, Pasteur Associé de l’église locale Centrale à Kananga pendant le culte avec des familles réunies dans la cour de l'église se trouvant au quartier plateau dans la commune de Kananga. Photo de Serge Mukendi, UMNS.

Les pasteurs de la RDC maintiennent la foi des fidèles grâce aux visites à domicile

Malgré la fermeture des temples, les pasteurs Méthodistes Unis permettent aux fidèles de maintenir la foi en Jésus-Christ.
Mission
Le personnel de La Voix de l’Espérance assistant au culte de clôture des festivités marquant les 10 années d’existence de La Voix de l’Espérance le dimanche 15 mars 2020. De 5 personnes en 2010, cette radio fonctionne aujourd’hui 24/7 avec 25 jeunes dont la plupart est à sa première expérience dans le monde des médias. Photo de Isaac Broune, UM News.

La Radio Voix de l’Espérance célèbre 10 années de témoignages par les ondes

La Radio de l’Eglise Méthodiste Unie-Côte d’Ivoire a célébré du 9 au 15 mars 2020 ses 10 années d’existence dans une liesse populaire autour du thème : « 2010-2020 : 10 ans ! Merci Seigneur ».
Mission
Mme Marcelle Ekou se tient devant le studio de diffusion qui porte désormais le nom de sa mère Kouassi Mahé Thérèse honorée pendant la semaine des festivités marquant les 10 années d’existence de La Voix de l’Espérance. Thérèse fait partie des bénévoles qui animent les émissions en langues vernaculaires. Photo de Isaac Broune, UM News.

La Radio Voix de l’Espérance rend hommage aux ouvriers de la première heure

Ni le temps, ni la souffrance encore moins la maladie n’ont pu altérer leur désir de servir leurs semblables. Leurs émissions en langues locales et sous régionales, à la radio, ils en ont fait un véritable sacerdoce car leur souhait ultime était de toucher les autochtones par la Parole de Dieu.
Loading