Un rêve et une banderole aident une église dans un village du Congo

Henriette Awuy pointe le nouveau bâtiment de l'église Méthodiste Unie de Bita. Elle a fait don d’une somme d’argent et des pièces de tôle pour sa construction.

Une bannière, portant l’inscription « Mission Méthodiste de Bita » à l’entrée d’une église faite de branches de palmiers a suscité la construction d’un nouveau bâtiment d’une église Méthodiste Unie dans un village situé à environ 80 kilomètres de Kinshasa dans la République Démocratique du Congo.

L'an dernier, le Révérend Apomana Famba Dje utilisait ses propres moyens pour se rendre à Bita, où la Conférence Annuelle du Congo Ouest de l’Eglise Méthodiste Unie avait ouvert la Cellule de Bita plusieurs années auparavant.

Mais, il gardait toujours espoir en Dieu. « Si je peux faire quelque chose pour ton œuvre, révèle-le-moi Seigneur. Je le ferai pour bâtir une église en ton nom » se souvient Apomana, dans ses prières.

« Un jour, après avoir reçu mon salaire mensuel de 30 $, je décide de faire une banderole. J'ai demandé à trois jeunes de la placer tous les dimanches matins et de l'enlever à 18 heures. »

Ces trois garçons ont joué un rôle essentiel dans les débuts de l'église à Bita. Un des garçons partait à la ferme tous les jours, y compris le dimanche. Il a rêvé que s'il continuait à aller à la ferme le dimanche, il serait mordu par un serpent. De ce fait, les deux autres garçons et lui ont décidé de trouver une église dans laquelle prier le dimanche. Ils ont commencé à fréquenter l'Eglise Méthodiste Unie Bethel II, située à 5 kilomètres de Bita.

Lors de la visite d’Apomana à Bita, les trois garçons ont travaillé avec lui et sont maintenant évangélistes pour l'église.

Après avoir accroché banderole, Apomana est allé assister aux funérailles de sa mère. A son retour, quelques semaines plus tard, il a reçu 1000 $ et 25 pièces de tôle pour la construction de l'église afin de remplacer la structure faite de branches de palmiers.

La donatrice se rendait de Kinshasa à Bandundu quand elle a vu la banderole.

« En voiture, un dimanche, je dormais pendant le trajet lorsqu’une de mes employées m’a réveillé et m'a dit ‘ maman, voici ton église’ » se souvient Henriette Awuy. « A mon réveil, j'ai vu la banderole sur une maison de branches de palmiers où les gens se rencontraient pour le culte tous les dimanches. Pendant toute la journée, je n’étais pas en paix. »

« J’étais troublée et ne supportais pas de voir mes frères et sœurs arrêter le culte pendant la saison des pluies » a déclaré Awuy. Elle s’est renseigné auprès du surintendant du district pour savoir s’il existait une église à Bita.

Après la réponse positive du Révérend Louis Loma Otshudi, surintendant de district de Kinshasa Est, elle a fait un don de 1000 $ et 25 pièces de tôle pour un nouveau bâtiment.

«Je suis ravie de voir que mon rêve est devenue une réalité, » a reconnu Awuy lors de l'inauguration de la nouvelle église le 5 Juin 2016.

Damas Omadiheke, le président des laïcs du district de Kinshasa Est, a exprimé sa fierté de savoir que l'église et les membres laïcs « font de leur mieux pour contribuer, avec leurs moyens, à l'œuvre de Dieu. »

L’Evêque David K. Yemba, bien que convalescent, s’est rendu à Bita pour la dédicace de la nouvelle église.

« La Conférence Générale 2016 est terminée, mais l'œuvre de Dieu continue, » a déclaré Yemba. Dans sa prière de bénédiction, il a demandé à Dieu de porter ses regards sur cette église locale et d’exaucer les prières de ses membres.

« Quand tes serviteurs t’invoqueront dans cette église locale, écoute leurs prières, pardonne leurs péchés et exauce-les » a-t-il prié.

« La maison du Seigneur est terminée, mais nous avons encore besoin de construire une maison pour le pasteur, pour qu’il y habite afin de poursuivre l’œuvre de Dieu, » a formulé Yemba. « De plus, notre espoir est d'avoir des écoles et des hôpitaux pour le développement de notre communauté. »

Les Méthodistes Unis des districts de Kinshasa Ouest et Kinshasa Centre se sont joints à la célébration.

Boniface Okende Bonge, président des laïcs de la conférence, a exprimé le vœu de la direction de la conférence que les fidèles contribuent à l'achat de plus de terrains. Il a encouragé les responsables de l'église à continuer de bâtir un fondement solide dans l’esprit des jeunes afin qu'ils soient des chrétiens forts capables de résister aux « enseignements qui créent des problèmes dans d'autres pays. »

Omadjela est responsable des projets spéciaux pour la Conférence Centrale du Congo du département des Technologies de l’Information et de la Communication développement de l’Agence Méthodiste Unie de Communication.

Articles connexes

Croissance de l'Eglise
L’Evêque Gabriel Unda de la Région Episcopale du Congo-Est procède à l'inauguration de l'église locale Onotamba de Kisangani (RDC). Cette église est le don d’un laïc,

Les laïcs Méthodistes Unis aident à reconstruire l’Eglise en Centrafrique

Grâce aux dons des laïcs dans cette région, les Méthodistes Unis apportent des changements positifs dans la reconstruction de l’Eglise.
Les Femmes Méthodistes Unies
Harriett Jane Olson, United Methodist Women chief executive officer, gives closing remarks at the United Methodist Women Assembly 2018 in Columbus, Ohio. Photo by Mike DuBose, UMNS.

Les femmes Méthodistes Unies exhortées à changer hardiment le monde

Plus de 6000 femmes se sont réunies pendant trois jours pour écouter, apprendre et mener des actions sociales visant à leur donner le « pouvoir de l'audace. »
Mission
Health officials have declared a new Ebola outbreak in Bikoro in the northwest part of the Democratic Republic of Congo. Photo courtesy of Google Maps.

La RDC signale son premier décès dû à l’Ebola

Les leaders de l'Église Méthodiste Unie s’engagent à aider à arrêter la propagation du virus mortel.