Résumé du 10 Mai : Culte d’ouverture et règles de procédures

C’est dans un concert d’alléluias exécuté en plusieurs langues au rythme des tambours des peuples indigènes du Pacifique Nord-Ouest que les Méthodistes Unis ont entamé la Conférence Générale 2016, la plus haute instance de décisions de l’Eglise Méthodiste Unie.

Réunis du 10 au 20 Mai 2016 à l'Oregon Convention Center, les 864 délégués qui composent le corps législatif suprême de l'Église Méthodiste Unie examineront 1.000 pétitions qui détermineront la façon dont cette dénomination de 12,3 millions de membres organise ses ministères, structure ses agences et évoque les questions de justice sociale, y compris la sexualité humaine, pour les quatre prochaines années.

Le thème de la Conférence Générale 2016 est « Ainsi donc, Allez. » La Commission de la Conférence Générale a choisi ce thème sur la base des racines de l'Église Méthodiste Unie dans la Grande Commission de Christ (Matthieu 28: 19-20). Le directeur du culte et de la louange est la Révérende Laura Jaquith Bartlett de Eagle Creek, Oregon.

Les délégués des Etats-Unis, de l’Europe, de l’Afrique et des Philippines ont ouvert la session avec le Sacrement de la Sainte-Cène et une adresse de l’Evêque Warner H. Brown Jr., de la Région Episcopale de San Francisco et président du Conseil des évêques.

Le Plan UMC jugé partiellement constitutionnel

L'un des plans proposés pour restructurer l'Église Méthodiste Unie sera de nouveau réviser si cette assemblée législative décide de l'adopter.

Dans une décision rendue le 9 Mai, le Haut Conseil Judicaire de l’Eglise Méthodiste Unie a déclaré que « le Plan UMC révisé contient des points qui sont anticonstitutionnels et des points qui sont tout à fait constitutionnels. »

Que les délégués de l'église veuillent adopter les points du plan qui sont « en conformité avec la constitution » est une « décision législative qui relève des assises de la Conférence Générale, » la plus haute instance de décision de l’Eglise a soutenu ce Conseil. 

Certaines préoccupations de la constitution porte sur les questions d'autorité. « Le Plan UMC révisé » confère une nouvelle autorité et un nouveau pouvoir à la Table Connexionnelle, l’organe de coordination de l'église; restructure les agences générales et élimine trois commissions.

Dans la décision 1310, le Haut Conseil Judiciaire a rejeté la plupart des termes législatifs qui donnaient à la Table Connexionnelle de nouveaux pouvoirs dans le recrutement et le licenciement des directeurs des agences.

Cependant, le Haut Conseil Judiciaire de l'Eglise a affirmé que la Conférence générale a le pouvoir de mettre fin aux missions des commissions, telles que proposées dans le Plan UMC révisé.

La fracture numérique en Afrique ?

Lors de la Conférence Générale 2016, les délégués sont invités à utiliser une tablette pour enregistrer leur intention de prendre la parole en public ; une décision pour laquelle certains délégués africains expriment leur mécontentement.

Les délégués des Conférences Centrales ont chacun reçu des tablettes pour qu’ils puissent accéder à l’édition en ligne du Daily Christian Advocate (le journal quotidien de la Conférence Générale) et à d'autres documents importants. Mais, certains délégués qui ne sont pas habitués aux tablettes ont du mal à suivre le rythme.

L’Evêque Warner H. Brown Jr., président du Conseil des évêques, a dit qu'il était conscient de la « fracture numérique » concernant les préoccupations des Africains et les a relayées à la Commission sur la Conférence Générale. Il a assuré que des dispositions seront prises dans ce sens.

Une ordination officieuse

Susan Laurie, 21 ans après avoir répondu à l'appel de Dieu au ministère, a été officieusement ordonnée comme pasteur Méthodiste Uni par un groupe de personnes et sympathisants LGBTQ et supporters local à 10h32 le 10 mai à l'intérieur de l'Oregon Convention Center.

Cette cérémonie n’est pas officiellement reconnue. L'Eglise Méthodiste Unie ne permet pas aux personnes déclarées homosexuelles d’être ordonnées.

Cette cérémonie était significative. C’était en référence à la décision 1032 du Haut Conseil Judiciaire, qui a jugé les homosexuels pourraient se voir refuser l'appartenance à l'Église Méthodiste Unie en raison de leur orientation sexuelle.

Après l'imposition des mains et la prière, Laurie et son épouse, Julie Bruno, ont servi la Sainte-Cène.

Autres actualités :

L’Evêque Christian Alsted, qui dirige la Région nordique et baltique, a exhorté les délégués à adopter le concept de conférence chrétienne pendant la Conférence Générale, en particulier sur les questions houleuses.

Une Commission législative permanente de l'Église Méthodiste Unie a confirmé, le 9 Mai, son plan de recommander cinq nouveaux évêques pour l'Afrique dans quatre ans.

Les délégués ont adopté toutes les règles de procédure recommandées par la Commission sur la Conférence Générale, sauf une. Les délégués ont différé leur décision sur un processus proposé par le Groupe Discernement, décrit dans l'article 44, jusqu'au 11 Mai.

Butler est éditeur/producteur multimédia pour le compte de United Methodist Communications. Contact Média : [email protected]

L'Eglise
Les Évêques Méthodistes unis se rendent au service d'ouverture de la Conférence Générale spéciale de 2019 à St. Louis. Le Conseil Judiciaire, le Tribunal Supérieur de l'Église Méthodiste Unie, a publié un mémorandum qui clarifie une décision antérieure sur les élections des évêques. Photo d'archives par Mike DuBose, UM News.

Le tribunal ecclésiastique modifie sa décision sur les élections des évêques

Le Tribunal Suprême de l'Église Méthodiste Unie a fixé au 1er janvier 2023 la date à laquelle les évêques américains confrontés à la retraite obligatoire devront quitter leurs fonctions et leurs successeurs nouvellement élus entrer en fonction.
La Conférence Générale
Le Révérend Gary Graves donne des instructions aux délégués lors de la Conférence Générale Méthodiste Unie 2019 à Saint-Louis. Les organisateurs de la Conférence Générale forment deux équipes chargées d’examiner les visas et la logistique dans l’espoir d’éviter tout nouveau retard de la principale Assemblée législative de la dénomination après son report à 2024. Graves est le Secrétaire de la Conférence Générale. Photo d’archives de Mike DuBose, UM News.

Des efforts visent à mettre fin aux retards de la Conférence Générale

Les organisateurs de la plus importante Assemblée législative de l’Église Méthodiste Unie cherchent à résoudre les principaux problèmes qui les ont amenés à reporter une troisième fois la Conférence Générale. Ces problèmes sont les visas et la logistique.
Le Haut-Conseil Judiciaire
Membres du Conseil Judiciaire 2016-2020. (De gauche à Droite) Premier rang : Deanell Reece Tacha, N. Oswald Tweh Sr. et le Révérend Luan-Vu Tran. Rangée arrière : Lydia Romão Gulele, feu Ruben T. Reyes, le Révérend Øyvind Helliesen, le Révérend Dennis Blackwell, et le Révérend J. Kabamba Kiboko. (Pas sur la photo, Beth Capen) Le Conseil judiciaire a publié d'autres décisions le 16 mars. Photo de Kathleen Barry, United Methodist Communications.

La cour de l’église examine les questions relatives à la Conférence Annuelle

Le Conseil Judiciaire prévoit également de reprendre les questions des Évêques après le troisième report de la Conférence Générale. Entre-temps, la Cour Méthodiste Unie continue à travailler sur son rôle d'automne.