Les ‘Kamana’ gagnent les curs des delegues de la Conference Generale 2012

Accompagnés par leur père, le Rév. Bienvenu Kamana, directeur des ministères connexionnels de la Conférence Annuelle du Congo-Ouest, les cinq enfants Kamana, Patrick 21 ans, Providence 18 ans, Bienvenu 11 ans, Désiré 9 ans et Dorcas 15 ans ont émerveillé l'assistance au cours de leur visite de quatre jours à la Conférence Générale de l'Eglise Méthodiste Unie réunie au Centre de Convention de Tampa Convention (Floride) du 24 avril au 4 mai 2012.

Ce lundi 30 avril, le groupe a chanté en otetela "Que la paix demeure lorsque la tempête fait rage," juste avant le sermon de l'Evêque David Yemba Kikumba de la région épiscopale du Congo central en République Démocratique du Congo (RDC), un cantique que l'évêque leur avait appris. Ce groupe a également chanté ce même lundi à un événement célébrant les ministères de l'Eglise auprès des pauvres. Le week-end précédant, ces enfants ont chanté à Orlando au cours des différents cultes de l'Eglise Méthodiste Unie St. Luke.

Trois de ces enfants avaient chanté en Février 2011 à Kinshasa pendant les assises du Comité Permanent de la Conférence Générale chargé des questions des Conférences centrales. Byrd Bonner de San Antonio, Texas très impressionné par la qualité artistique des jeunes chantres a envoyé un enregistrement à Marcia McFee, directeur de la musique de la Conférence Générale de 2012 qui les a ensuite invités à Tampa. Les jeunes chanteurs viennent de Kinshasa (RDC), où ils sont connus sous l'appellation 'la Bonne Semence.' La famille chante dans un style gospel congolais en Anglais, en français et en langues locales congolaises.

*Tshitenga est le directeur de la radio Méthodiste Lokolé de Kinshasa, Région Episcopale du Congo Central.

Contact media: Tim Tanton, Tampa (Floride), (813) 574-4837; après le 4 mai, Nashville, (Tennesse). (615) 742-5470, [email protected].

L'Eglise
Les Évêques Méthodistes unis se rendent au service d'ouverture de la Conférence Générale spéciale de 2019 à St. Louis. Le Conseil Judiciaire, le Tribunal Supérieur de l'Église Méthodiste Unie, a publié un mémorandum qui clarifie une décision antérieure sur les élections des évêques. Photo d'archives par Mike DuBose, UM News.

Le tribunal ecclésiastique modifie sa décision sur les élections des évêques

Le Tribunal Suprême de l'Église Méthodiste Unie a fixé au 1er janvier 2023 la date à laquelle les évêques américains confrontés à la retraite obligatoire devront quitter leurs fonctions et leurs successeurs nouvellement élus entrer en fonction.
La Conférence Générale
Le Révérend Gary Graves donne des instructions aux délégués lors de la Conférence Générale Méthodiste Unie 2019 à Saint-Louis. Les organisateurs de la Conférence Générale forment deux équipes chargées d’examiner les visas et la logistique dans l’espoir d’éviter tout nouveau retard de la principale Assemblée législative de la dénomination après son report à 2024. Graves est le Secrétaire de la Conférence Générale. Photo d’archives de Mike DuBose, UM News.

Des efforts visent à mettre fin aux retards de la Conférence Générale

Les organisateurs de la plus importante Assemblée législative de l’Église Méthodiste Unie cherchent à résoudre les principaux problèmes qui les ont amenés à reporter une troisième fois la Conférence Générale. Ces problèmes sont les visas et la logistique.
Le Haut-Conseil Judiciaire
Membres du Conseil Judiciaire 2016-2020. (De gauche à Droite) Premier rang : Deanell Reece Tacha, N. Oswald Tweh Sr. et le Révérend Luan-Vu Tran. Rangée arrière : Lydia Romão Gulele, feu Ruben T. Reyes, le Révérend Øyvind Helliesen, le Révérend Dennis Blackwell, et le Révérend J. Kabamba Kiboko. (Pas sur la photo, Beth Capen) Le Conseil judiciaire a publié d'autres décisions le 16 mars. Photo de Kathleen Barry, United Methodist Communications.

La cour de l’église examine les questions relatives à la Conférence Annuelle

Le Conseil Judiciaire prévoit également de reprendre les questions des Évêques après le troisième report de la Conférence Générale. Entre-temps, la Cour Méthodiste Unie continue à travailler sur son rôle d'automne.