L’église assiste les personnes déplacées de guerre dans l’Est du Congo

Translate Page

Points-clés : 

  • L’Eglise Méthodiste unie a assisté plus de 1000  ménages avec les vivres et non vivres.
  • UMCOR, la branche de secours de l'Église Méthodiste Unie chargée de l'aide humanitaire et du développement a décaissé 100 000 USD qui ont servi à l’achat de ces vivres. 
  • Plusieurs personnes ont fui l’insécurité dans les zones périphériques de la province de l’Ituri pour se réfugier à Bunia dans des familles d’accueil.

L’Eglise Méthodiste Unie a apporté une assistance aux personnes déplacées de guerre dans la ville de Bunia en République démocratique du Congo.

En mars dernier, plus de 1000 ménages du District Ecclésiastique de Béni dans la Conférence Annuelle du Kivu ont bénéficié des vivres apportés par le Bureau de Gestion des Urgences et des Catastrophes dans la Région Episcopale du Congo Est.

UMCOR, la branche de secours de l'Église Méthodiste Unie chargée de l'aide humanitaire et du développement a décaissé 100 000 USD qui ont servi à l’achat des vivres pour assister les déplacés logés dans des familles d’accueil à Bunia.

Jean Tshomba, Coordonnateur du Bureau de Gestion des Catastrophes de l’Eglise Méthodiste Unie au Congo Est entrain de parler à une jeune fille qui vient de bénéficier des vivres. L’Eglise Méthodiste unie a assisté plus de 1000  ménages avec les vivres et non vivres; Photo de Jolie Mulebinge Shabani, UM News. 
Jean Tshomba, Coordonnateur du Bureau de Gestion des Catastrophes de l’Eglise Méthodiste Unie au Congo Est entrain de parler à une jeune fille qui vient de bénéficier des vivres. L’Eglise Méthodiste unie a assisté plus de 1000 ménages avec les vivres et non vivres; Photo de Jolie Mulebinge Shabani, UM News.

Jean Tshomba Coordonnateur du Bureau de Gestion de Catastrophe a indiqué que plus de 70 000 kilogrammes de nourriture constitués de riz et farine de maïs et d’huile végétale ont été distribués à plus de 1 000 ménages des personnes déplacées.

“Chaque ménage était bénéficiaire de 1 sac de 30 kilogrammes de farine de maïs, 1 sac de 30 kilogrammes de riz, 4 kilogrammes de haricots, 5 litres d'huile de table, 1 kilogramme de sel. En ce qui concerne la nourriture," indique Jean Tshomba et d’ajouter. "Et pour les non vivres et autres articles d'hygiène, chaque ménage était bénéficiaire de : 1 bassin plastic, 1 bidon vide de 20 litres, 6 cuillères, 6 assiettes, 6 gobelets, 5 savons de douche, 5 savons de lessive, 5 brosses à dents, 5 dentifrices, 2 paquets de bande d'hygiène."

Tshomba a expliqué que “parmi les bénéficiaires, nous avons les papa, maman, les veuves, les orphelins, les filles mère qui vivent dans des conditions difficiles dans de famille d’accueil.”

L'Ituri, frontalière de l'Ouganda, est aussi affectée par les violences attribuées aux rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF), considérées comme le plus meurtrier des multiples groupes armés qui écument l'est de la RDC depuis plus d'un quart de siècle. Les ADF sont aussi accusées de récents attentats djihadistes sur le sol ougandais.

L'Ituri et la province voisine du Nord-Kivu sont placées depuis mai 2021 sous état de siège, une mesure exceptionnelle qui donne pleins pouvoirs à l'armée et à la police mais qui n'a pas permis jusqu'à présent de mettre fin aux exactions des groupes armés.

Vue de la nourriture lors de l’opération de distribution dans la ville de Bunia. UMCOR, la branche de secours de l'Église Méthodiste Unie chargée de l'aide humanitaire et du développement a décaissé 100 000 USD qui ont servi à l’achat de plus de 70 000 kilogrammes des vivres. Photo de Jolie Mulebinge Shabani, UM News. 
Vue de la nourriture lors de l’opération de distribution dans la ville de Bunia. UMCOR, la branche de secours de l'Église Méthodiste Unie chargée de l'aide humanitaire et du développement a décaissé 100 000 USD qui ont servi à l’achat de plus de 70 000 kilogrammes des vivres. Photo de Jolie Mulebinge Shabani, UM News.

Tshomba a indiqué que ce sont les personnes vivant dans des familles d’accueil qui ont été ciblées par cette assistance.

"Nous avons jugé bon d’apporter l’assistance aux déplacés qui se trouvent dans des familles d’accueil, car ceux qui sont dans des camps reçoivent les appuis régulièrement. À Bunia, il y a encore beaucoup à faire en ce qui concerne la situation humanitaire."

Bienvenu Imboko, Chef de Quartier Ndele à Bunia a remercié l’Eglise Méthodiste Unie pour l’aide apportée aux personnes déplacées hébergées dans des maisons d’accueil ou des familles.

"Nous sommes vraiment reconnaissant pour cet acte que l’Eglise Méthodiste Unie vient de poser dans cette entité en faveur des déplacés qui se trouvent dans des maisons d’accueil," a indiqué Bienvenu Imboko et d’ajouter que "les déplacés qui vivent dans des familles d’accueil ne sont pas assez assistés comme ceux qui se trouvent dans des camps de déplacés, nous disons merci aux méthodistes qui ont pensé à cette catégorie des vulnérables." 

Une personne déplacée transporte la nourriture dans un sac après avoir bénéficié de l’assistance de de l’Eglise Méthodiste Unie. Plusieurs personnes ont fui l’insécurité dans les zones périphériques de la province de l’Ituri pour se réfugier à Bunia dans des familles d’accueil. Photo de Jolie Mulebinge Shabani, UM News. 
Une personne déplacée transporte la nourriture dans un sac après avoir bénéficié de l’assistance de de l’Eglise Méthodiste Unie. Plusieurs personnes ont fui l’insécurité dans les zones périphériques de la province de l’Ituri pour se réfugier à Bunia dans des familles d’accueil. Photo de Jolie Mulebinge Shabani, UM News.

Baba André qui a trouvé refuge dans la maison d’un Pasteur a dit que l’aide allait lui permettre de manger pendant plusieurs jours.

"Je dis merci pour cette aide de ce matin. Que le nom de Dieu soit loué, vraiment je ne pensais pas à ceci, c’est une surprise pour moi. Que mon Dieu vous bénisse," a fait savoir baba André.

Adolphine Tebabo qui a aussi bénéficié de l’assistance a exprimé ses sincères remerciements.  

"Vraiment que mon Dieu bénisse cette église méthodiste qui vient de nous donner à manger aujourd’hui, plusieurs structures nous promettent l’assistance, mais elles ne réalisent pas leur promesse, mais grâce à vous les Méthodistes Unis, nous venons de bénéficier de la nourriture."

Jolie Shabani Mulebinge est la Communicatrice de l’Agence des Femmes dans la Conférence annuelle du Kivu.

Contact presse : Julie Dwyer, rédactrice des nouvelles, [email protected] ou 615-742-5469. Pour lire d'autres Nouvelles Méthodistes Unies, abonnez-vous aux Digests Quotidiens ou Hebdomadaires Gratuits.

Assistance Humanitaire
Le typhon Odette a causé des dégâts considérables à Surigao City, dans la partie nord de Mindanao aux Philippines, en décembre 2021. De nombreuses maisons ayant été détruites, les habitants continuent de s’abriter dans les églises locales, les garderies, les bâtiments municipaux, les écoles et les installations sportives. Photo reproduite avec l’aimable autorisation des garde-côtes philippins via Wikipédia.

Les églises philippines se mobilisent après le super typhon

Des associations et des leaders d’églises portent assistance aux survivants après la tempête meurtrière de décembre qui a tué plus de 400 personnes, détruit des maisons et endommagé des cultures aux Philippines.
Mission
Madame Ortance Tshikonga 38 ans et l'un des volontaires qui l’a aidé à transporter ses vivres et non vivres après la réception. Tshikonga  est veuve et Mère de quatre enfants. Plus de 415 familles constituées de plus de 2 490 personnes expulsées de l’Angola, ont bénéficié de la nourriture et vêtements, une assistance de l’Eglise Méthodiste Unie. Photo du Pasteur Serge Mukendi, UM News.

L’Eglise au Congo aide les familles expulsées de l’Angola

L’Eglise Méthodiste Unie a apporté une assistance, de 45 tonnes de nourriture et des vêtements, à plus de 415 familles constituées de plus de 2 490 personnes expulsées de l’Angola.
Mission
Une vue d'un bâtiment effondré suite à un tremblement de terre aux Cayes, en Haïti, vue dans cette image fixe tirée d'une vidéo obtenue par Reuters le 14 août 2021. Les méthodistes unis travaillent avec des partenaires de longue date en Haïti pour réagir après le tremblement de terre de magnitude 7,2 et à l'approche d'une tempête majeure. REUTERS TV via REUTERS.

Aux côtés d'Haïti dans le séisme et la tempête

Les méthodistes Unis travaillent avec des partenaires de longue date en Haïti après un tremblement de terre de magnitude 7,2 et à l'approche d'une tempête majeure. L'église a déjà aidé à la reconstruction après le tremblement de terre de 2010.