L’église aide le personnel soignant à améliorer la prise en charge des patients en RD Congo


L’Eglise Méthodiste Unie appuie les structures sanitaires de la Région Episcopale du Congo Central.

Global Health permet à plus de 20 établissements sanitaires de la région épiscopale du Congo central d’améliorer la qualité de leurs services aux populations des provinces de Kinshasa, Kongo Central, Kwilu, Mai-Ndombe, Kasai, Kasai-Central, Kasai Oriental, Sankuru et une partie de la Lomami.

« Nous assurons une formation permanente des animateurs des structures sanitaires afin de les rendre capable de bien exécuter leurs tâches, » indique Gabriel Dikete Otshudi, responsable du département de la santé dans la Région Episcopale du Congo Central.

Ces visites de supervision effectuées avec le financement de l’Eglise Méthodiste Unie ont permis d’améliorer les soins de santé.

« Nous notons avec satisfaction que le nombre des femmes enceintes a augmenté dans certaines maternités de nos établissements de santé telles que Dingele et Diengenga, » affirme Otshudi.

Il rappelle qu’avant le développement de cette initiative, les constats faits lors des visites antérieures montraient des faiblesses qui ne permettaient pas d’améliorer la situation sanitaire des populations locales.

« Nous avons constaté, avant la mise en œuvre du nouveau programme, une faible implication des relais communautaires dans l’orientation des femmes enceintes vers les établissements de santé pour les consultations prénatales, le mauvais remplissage des outils de données statistiques et des difficultés pour la transmission des données par SMS, ainsi que le non-respect des directives de prise en charge du paludisme, de la malnutrition, des infections sexuellement transmissibles, » soutient-il.
Madame Denise MONDJI, (à gauche), coordinatrice de santé de la mère et de l'enfant explique aux prestataires et aux relais communautaires les signes de danger pendant la grossesse. Global Health est un programme de renforcement du système de santé dans la Région Épiscopale du Congo Central.
Madame Denise MONDJI, (à gauche), coordinatrice de santé de la mère et de l'enfant explique aux prestataires et aux relais communautaires les signes de danger pendant la grossesse. Global Health est un programme de renforcement du système de santé dans la Région Épiscopale du Congo Central.
Dr. Kele Diowo, médecin directeur du centre de santé de Référence Diengenga estime avoir amélioré son travail grâce aux notions apprises lors des séances de supervision. « Aujourd’hui je peux recueillir les informations dans tous les services de mon établissement et les analyser avant de les partager avec la coordination. »

Marie Nyande Omoyi est infirmière depuis plus de 15 ans dans des structures médicales Méthodistes Unies. Cet encadrement lui a permis de s’améliorer dans son rôle de garde au sein du service d’hospitalisation.

« Malgré les connaissances acquises au cours de mes études, le début dans ce service était angoissant, mais avec les enseignements que j’ai reçus toutes mes gardes ne sont plus stressantes car je sais ce que je dois, désormais, faire » témoigne-t-elle.

Le professionnalisme acquis par le personnel soignant est ressenti par les communautés locales qui viennent se faire soigner.

Jean-Louis Ongambo se fait soigner souvent avec sa famille dans l’hôpital Méthodiste Uni de Diengenga depuis plusieurs années. Père de cinq enfants, il dit avoir assisté impuissant à la mort de son fils de trois ans. « A cette époque, mon fils était beaucoup déshydraté et il en est mort, » se souvient-il.

Il y a trois mois, sa fille a aussi contracté la diarrhée. « Après quelques jours d’hospitalisation, notre fille a recouvré la santé, » témoigne Albertine sa femme.
 
« En tant qu’évêque de l’Eglise Méthodiste Unie, c’est une fierté pour moi et toute ma communauté, car l’éducation et la formation continue font partie de notre évangélisation, » indique l'Évêque Daniel Lunge, de la Région Episcopale du Congo Central.

« La nomination de nos médecins pour des postes au niveau national est un bon baromètre de la qualité de nos services et de notre personnel. Nous allons faire tout notre possible pour renforcer la formation de notre personnel à tous les niveaux » a ajouté Lunge. 

Londe est un communicateur de la Conférence du Congo Est.

Contact Média : [email protected].
Mission
Jean Tshomba, coordinateur du Bureau de gestion des catastrophes d'UMCOR dans l'Est du Congo, remet un sac de farine à l'un des bénéficiaires lors de la distribution de nourriture dans le district ecclésiastique de Lubutu fin novembre 2019. UMCOR a fourni une aide humanitaire aux personnes déplacées par la guerre dans la région. Photo fournie par le Bureau de gestion des catastrophes d'UMCOR de l’Est du Congo.

L'Eglise aide les familles déplacées par la guerre dans l'Est du Congo

Grâce à un don de 100 000 dollars accordé par UMCOR, le Bureau de gestion des catastrophes dans l'Est du Congo a distribué plus de 90 tonnes de nourriture à près de 6 000 personnes qui ont fui les violences dans la région.
Mission
Dr Marie Claire Manafundu (côte gauche) forme des femmes sur les moyens de prévenir la propagation du virus Ebola au cours d'une classe à l’Eglise Méthodiste Unie Ibanda de Bukavu, au Congo.  Photo de Philippe kituka Lolonga, UMNS.

L’épidémie d'Ebola fait rage au Congo Est

Alors que l'épidémie d'Ebola continue de faire rage dans les provinces du Kivu et de l'Ituri, dans l'Est du Congo, l'Église Méthodiste Unie intensifie ses efforts pour informer les communautés locales des mesures d'hygiène visant à prévenir la propagation de la maladie et à lutter contre l'épidémie.
Un rassemblement de fidèles sur la place publique de Kindu (RDC) pendant une campagne d’évangélisation conduite par le Rév. Martin Kasongo. Plus de 100 personnes ont rejoint l’Eglise Méthodiste Unie pendant cet évènement. Photo Rév. Martin Kasongo

Une campagne d'évangélisation conduit plus de 1 000 personnes à Christ

Tout en témoignant de leur foi en République démocratique du Congo, des chrétiens invitent les autres à partager le récit du Christ.