Appel à observer le Dimanche mondial du Migrant

Frères et Sœurs de l'Église Méthodiste Unie,

Grâce et paix à vous dans le nom compatissant de notre Seigneur Jésus Christ !

Je vous écris au nom de notre Conseil des Evêques pour vous inviter à observer le Dimanche mondial du Migrant le 3 décembre 2017. C'est le premier dimanche du temps de l'Avent, une période au cours de laquelle nous nous souvenons de la naissance à venir de l'enfant Jésus qui fut lui-même un migrant.

De l'Asie et à l'Europe en passant par l'Afrique et les Amériques, la détresse de plus de 65 millions d'hommes, de femmes et d'enfants contraints de quitter leurs foyers et d'émigrer vers des lieux inconnus appelle tous les chrétiens à se souvenir de ce que Dieu attend de nous.

Les guerres, les catastrophes naturelles, les persécutions, les difficultés économiques et la violence croissante dans le monde sont les principales causes profondes de la migration mondiale sans précédent dont nous sommes témoins aujourd'hui. Comme si ces forces mortelles ne suffisaient pas, les migrants sont également confrontés à de nombreux problèmes, notamment des voyages périlleux, des barrières culturelles et des coûts physiques et émotionnels en territoires étrangers où ils ne sont pas toujours les bienvenus.

Pour la plupart de ces migrants, la décision de fuir leur patrie n’est qu’une mesure de dernier ressort pour survivre. Nous nous souvenons de Joseph et de Marie qui ont cherché à sauver leurs vies et surtout la vie de l'enfant Jésus lorsqu’ils se sont enfuis en Afrique pour échapper à la colère du roi Hérode (menacé par la naissance de Jésus) qui a ordonné le massacre des enfants (Matthieu 2:13 14).

En tant que Méthodistes Unis, nous croyons que les prières du peuple de Dieu peuvent provoquer l'effusion de la miséricorde et de la justice de Dieu. En tant que vos évêques, nous espérons ardemment que pendant le Dimanche mondial du Migrant le 3 décembre, toutes les congrégations Méthodistes Unies partout dans le monde joindront leurs voix aux nôtres pour prier pour nos frères et sœurs qui empruntent le chemin de la migration forcée. De plus, en tant que peuple qui prie et agit, nous demandons à toutes nos congrégations de recueillir une offrande dédiée aux souffrances humaines infligées par la migration forcée. Les offrandes recueillies doivent être envoyées au programme Migration Advance No. 3022144.

Nous exprimons notre reconnaissance à nos agences générales qui ont préparé d'excellentes ressources pour le dimanche mondial du Migrant en anglais, en arabe, en français et en espagnol, y compris la prière que nous demandons de dire le 3 décembre.

Jésus a dit : « Quand vous accueillez l'étranger, vous m'accueillez. » (Matthieu 25:35)

Accueillons nos frères et sœurs migrants avec compassion, prions sans cesse pour eux et donnons généreusement afin qu'ils aient aussi la vie.

Grâce et paix,

L’Evêque Bruce R. Ough

Président, Conseil des Evêques

Regardez la vidéo animée « Le Migrant. » 

Articles connexes

Croissance de l'Eglise
L’Evêque Gabriel Unda de la Région Episcopale du Congo-Est procède à l'inauguration de l'église locale Onotamba de Kisangani (RDC). Cette église est le don d’un laïc,

Les laïcs Méthodistes Unis aident à reconstruire l’Eglise en Centrafrique

Grâce aux dons des laïcs dans cette région, les Méthodistes Unis apportent des changements positifs dans la reconstruction de l’Eglise.
Les Femmes Méthodistes Unies
Harriett Jane Olson, United Methodist Women chief executive officer, gives closing remarks at the United Methodist Women Assembly 2018 in Columbus, Ohio. Photo by Mike DuBose, UMNS.

Les femmes Méthodistes Unies exhortées à changer hardiment le monde

Plus de 6000 femmes se sont réunies pendant trois jours pour écouter, apprendre et mener des actions sociales visant à leur donner le « pouvoir de l'audace. »
Mission
Health officials have declared a new Ebola outbreak in Bikoro in the northwest part of the Democratic Republic of Congo. Photo courtesy of Google Maps.

La RDC signale son premier décès dû à l’Ebola

Les leaders de l'Église Méthodiste Unie s’engagent à aider à arrêter la propagation du virus mortel.