L’église donne des repas aux malades soignés dans des structures médicales au Congo

Other Manual Translations: English

Points forts:

 • Des fidèles méthodistes unis en République Démocratique du Congo donne des repas aux malades soignés dans des structures médicales.

 • Tous les trois mois, des fidèles partagent le repas avec ces malades dans des structures médicales de la région épiscopale du Congo centrale.

 • Des milliers de personnes vivants dans la région du Kasaï sont confrontées depuis des années à une situation d’insécurité alimentaire.


En région du Kasaï au centre de la République démocratique du Congo, les méthodistes unis apportent nourrissent régulièrement les malades internés au Centre de Santé de Diengenga, une structure médicale méthodiste unie se trouvant dans le District ecclésiastique de Lodja Nord, Conférence annuelle du Congo Central dans la Province du Sankuru.

Des milliers de personnes vivants dans la région du Kasaï sont confrontées depuis des années à une situation d’insécurité alimentaire. Selon une enquête du Programme Alimentaire Mondiale datant de 2018, plus de trois millions se sont retrouvées dans une situation d’insécurité alimentaire sévère dans la zone du Kasaï. La situation a été empirée en particulier par la rébellion Kamwina Nsapu qui a sévit dans la région entre 2016 et 2018. La pandémie du Coronavirus depuis mars 2020 au pays a encore accentué la situation et a affecté plusieurs familles sur le plan économique.

"La plupart où la majorité des malades internés au Centre de Santé de Diengenga sont issus des familles démunies qui ne sont pas en mesure de se faire nourrir par manque de moyens financiers surtout en cette période de la COVID-19 où presque toutes les activités sont paralysées," a fait savoir Désiré Tangenyi Okito Médecin Directeur du Centre de Santé de Dienganga.

Durant les trois dernières années, l’église méthodiste unie a travaillé pour essayer de remédier à cette situation en finançant le projet de prise en charge des enfants malnutris et l’agriculture.

Dans le cadre du programme de lutte contre la mortalité maternelle, néonatale et infantile, avec le financement de Global Health, l’église s’est engagée depuis 2019 dans la lutte contre la malnutrition dont les enfants de 0 à 59 Mois sont victimes dans la province du Sankuru. Un financement des méthodistes unis a permis à des communautés locales de se lancer dans l’agriculture, élevage et pisciculture pour lutter efficacement contre la malnutrition dans la région.

Pour venir en aide aux malades, les méthodistes unis du District ecclésiastique de Lodja Nord apportent tous les trois mois une bonne quantité de la nourriture qui est distribuée aux malades.

Le Révérend Bernard Okalu, District Suprendent de Lodja Nord a fait savoir qu’il s’agit d’un repas de fraternité destinés aux malades sous traitement au Centre de santé de Diengenga suivant la parole de Dieu telle qu’écrite dans l’évangile selon Matthieu 25 :34-35.

"Ceci, c’est pour accomplir la parole de Dieu tire dans le livre de Matthieu 25.34-45 qui dit j’étais à l’hôpital vous n’étiez pas venu me voir, j’étais en prison vous n’étiez pas venu me rendre visite. Il y a un grand amour lors que nous visitons nos Frères et Sœurs qui sont malades à l’Hôpital ou qui sont en prison que d’attendre lors que quelqu’un va mourir et y apporter les draps de lux surtout pendant cette période de crise économique causée par la COVID-19," indique-t-il.

L’aide des méthodistes unis a permis à certains malades de manger à leur faim durant quelques jours passés sur le lit de l’Hôpital.

Mme AYOMBO Marie une parmi les malades du Centre de Santé de Diengenga. Tous les trois mois, les fidèles méthodistes unis de ce district partagent le repas avec les malades internés dans les structures médicales méthodistes unies. Photo par François Omanyondo. 
Mme AYOMBO Marie une parmi les malades du Centre de Santé de Diengenga. Tous les trois mois, les fidèles méthodistes unis de ce district partagent le repas avec les malades internés dans les structures médicales méthodistes unies. Photo par François Omanyondo.

Oyomba Lopoko, âgée de 45 ans a été hospitalisée au Centre de Santé Diengenga à la suite de Colopathie fonctionnelle sur MET pendant plus de 20 jours. Elle indique qu’il s’agit d’une surprise de voir les équipes de Chrétiens méthodistes unis apporter la nourriture aux malades

"Moi personnellement je ne m’attendais même pas car, depuis que je suis réveillée je n’ai même pas encore trouvé de quoi manger. Voilà le Dieu qui ne dort ni ne somnole nous a surpris par le canal de ses serviteurs. Je remercie le Seigneur Jésus Christ et les membres de l’Eglise Méthodiste Unie de Diengenga pour ce geste," s’est-elle exprimée.

Comme Lopoko, Kabisa Lowenga âgée de 26 ans a été hospitalisée pendant plus de deux semaines dans la structure médicale méthodiste unie de Diengenga.

"C’est ma première fois de voir un acte pareille posé par l’Eglise et m’a beaucoup marqué. Je ne saurai pas vous dire dans quelles conditions je me trouve pour le moment par rapport aux moyens financiers, mais, cet acte me va droit au cœur car, c’est arrivé au bon moment où je n’ai presque rien. Merci à l’Eglise Méthodiste Unie," a indiqué Lowenga.

Docteur Désiré Tangenyi, Médecin Directeur du Centre de Sante Méthodiste Unie Diengenga a indiqué que la nourriture apportée aux malades qui vient soulager tant soit peu la situation de nos malades.

"Il y a certains malades qui ont déjà passé plus d’un mois et demi ici à l’hôpital et n’ont même pas de l’argent pour honorer leurs factures et manquent même à manger. Pour lui, cette assistance qui tombe à point nommé est vraiment nécessaire. Nous espérons que ça ne sera pas la dernière," souligne-t-il.

Wandja Yanyi, 47 ans a passé deux mois à l’Hôpital. Il a eu des difficultés pour honorer la facture des soins après avoir subi l’opération chirurgicale.

"Je suis vraiment impressionné par l’acte que vient de poser l’église Méthodiste Unie. Bien que je sois de l’église Kimbanguiste, ils n’ont pas tenu compte de ma confession religieuse. Je pense que c’est un exemple à prendre. Je vais mobiliser les membres de mon église pour."

"L’acte pose par l’Eglise aujourd’hui donne le vrai sens de l’Eglise car, toute la loi de Dieu se résume sur l’amour du prochain. Nous ne pouvons que dire merci car, ils nous ont témoigné leurs amours encore vivants," a déclaré Ekanga Dowo, 43 ans.

François est communicateur pour la Conférence Annuelle du Congo Central.

Contact media : 
[email protected]

L'Eglise locale
Coupure du Ruban devant la porte principale du Temple Jean-Claude Kakudji par le Bishop Kasap Owan Tshibang Alex, ce dimanche 11 Juillet 2021 au Quartier Kamasaka à 8 Km du Centre-ville de Lubumashi. Construit par un fidèle de l’église locale de Joli Site, ce temple a été baptisé du nom du donateur, Jean-Claude Kakudji. Le bâtiment a la capacité d’accueillir plus de 500 fidèles. Photo par John Kaumba Makalu, UM News.

Un fidèle méthodiste uni finance la construction d’une église locale au Congo

Un fidèle Méthodiste Uni du temple mémorial Joli Cite au Congo a construit une église locale en matériaux durable pouvant accueillir plus de 500 fidèles dans la Conférence annuelle du Sud-Congo à Lubumbashi.
Préoccupations sociales
Les enfants pris en charge et encadrés au sein de l'orphelinat Mam'Ekoko II avec la ministre des affaires sociales du gouvernement Congolais le jour de l'inauguration du bâtiment. Grâce au financement de UMCOR, l’église a construit un bâtiment qui abrite l’orphelinat Mam’Ekoko II à Kinshasa la capitale du pays. Photo par Pierre Omadjela.

L’église au Congo construit un abri pour les orphelins et enfants abandonnés

L’Église Méthodiste Unie en République Démocratique du Congo a construit un nouveau bâtiment pour l’orphelinat afin d’encadrer les enfants abandonnés vivant dans les rues et ceux qui ont perdu leurs parents.
Mission
Alice M. Nyankolor exprime sa reconnaissance pour le nouveau fauteuil roulant qu’elle a reçu grâce à l’église Méthodiste Unie Asbury d’Allentown, en coopération avec Healthy Women, le centre de soins de santé primaires Waterfield de Kakata, au Libéria. Photo de E Julu Swen, UM News.

Des fauteuils roulants permettent à 50 Libériens d’indépendants

Alice M. Nyankolor affirme que son nouveau fauteuil roulant est une bénédiction qui lui offre un sentiment d'indépendance. Elle fait partie des 50 personnes qui ont bénéficié de nouveaux fauteuils roulants de l’église Méthodiste Unie Asbury d’Allentown, en Pennsylvanie, et d’autres partenaires.