L’église au Congo relance la station de radio FM

L'Église méthodiste unie a récemment rouvert sa station de radio FM à Kinshasa, au Congo. La Radio Méthodiste Lokole couvre près de 4 000 milles carrés dans une région habitée par environ 17 millions d'auditeurs potentiels au Congo et dans les régions environnantes. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de François Wetshi Emongo. 
L'Église méthodiste unie a récemment rouvert sa station de radio FM à Kinshasa, au Congo. La Radio Méthodiste Lokole couvre près de 4 000 milles carrés dans une région habitée par environ 17 millions d'auditeurs potentiels au Congo et dans les régions environnantes. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de François Wetshi Emongo.

Après des années de silence, la Radio Méthodiste Lokole est opérationnelle, permettant à l'Eglise Méthodiste Unie du Congo de toucher des millions de personnes à Kinshasa et dans les environs, et d'intensifier la lutte contre le COVID-19.

Relancée en juillet avec le soutien financier de United Methodist Communications, la station a récemment acheté de nouveaux équipements pour répondre aux réglementations audiovisuelles.

Lokole, la première station de radio Méthodiste Unie, a été créée il y a 21 ans, a déclaré Pierre Omadjela, chef de projet sur le terrain pour l'équipe Global Communications Technology de United Methodist Communications.

Les objectifs étaient d'évangéliser, d'éduquer et d'informer les fidèles méthodistes unis et les membres d'autres confessions religieuses, a déclaré M. Omadjela, qui est l'ancien directeur des communications de la région épiscopale du Congo central.

La Radio Méthodiste Lokole a été l'une des premières stations de radio chrétiennes de Kinshasa, la capitale. Le dernier vendredi de chaque mois, la station organisait un programme de prière pour rapprocher les gens de Dieu et de l'église.

‘’Au début, dit Omadjela, la radio avait beaucoup de succès. Mais elle s'est effondrée en 2002, lorsque l'émetteur radio a été endommagé.”

En 2014, l'évêque de l'époque, David Kekumba Yemba, avec l'aide de partenaires de l'UMCom, a essayé de remettre la station en marche en réparant l'émetteur, a indiqué Omadjela. Cependant, cela n'a pas fonctionné comme prévu. ‘’Après quelques mois, la radio est à nouveau tombée en panne.”

Désormais équipée d'un émetteur de 2 000 watts, la station couvre près de 4 000 miles carrés dans une région habitée par environ 17 millions d'auditeurs potentiels en République démocratique du Congo, en République du Congo et dans les régions avoisinantes.

Henriette Kumakana, Directrice de la Radio Méthodiste Lokole, a déclaré que l'Église Méthodiste Unie de la Région Épiscopale du Congo Central a besoin d'une station de radio, surtout pendant une pandémie. C'est une occasion d'atteindre de nombreuses personnes qui restent à la maison.

En une journée, a-t-elle dit, ‘’la radio a la capacité d'atteindre les mêmes endroits que nous pouvons atteindre en une année d'évangélisation. Grâce à la radio, nos fidèles, la population de Kinshasa et une partie de nos fidèles de Brazzaville, peuvent suivre nos prédications et nos messages d'encouragement et d'exhortation’’

En RDC, où moins de 20% de la population a accès à l'internet, la radio FM est un moyen pratique de transmettre des informations. Kinshasa compte plus de 15 millions d'habitants, dont la majorité sont des chrétiens catholiques et protestants.

Onalowa Wembolenga, évangéliste de l'Église Méthodiste Unie Mapamboli à Kinshasa, a déclaré que les églises de la région se font concurrence et que chaque dénomination développe des stratégies pour conserver ses membres.

"Nous sommes dans une zone évangélique avec une concurrence où chaque communauté cherche à s'imposer", a déclaré Wembolenga. "Il y a de multiples radios et télévisions communautaires (stations) qui cherchent à retenir les membres". Cette situation a influencé les méthodistes unis à s'impliquer, a-t-il dit.

‘’L'Église Méthodiste’’, dit Wembolenga, ‘’ne pouvait pas rester sans suivre les étapes".

Il a ajouté que la radio est un excellent véhicule pour l'évangélisation en profondeur prônée par l'évêque Daniel Onashuyaka Lunge, qui dirige la Région Épiscopale du Congo Central.

"Cette station de radio nous aide à évangéliser, non seulement les membres de notre région épiscopale, mais aussi les non-croyants, les non-méthodistes qui nous suivent et deviennent également membres de notre église", a noté Wembolenga. "Cela nous aide à renforcer et à garder un contact permanent avec nos fidèles".

Mgr Lunge a approuvé. "C'est une grande joie pour nous de voir que la radio a repris ses activités", a déclaré l'Evêque. "Avec l'aide de Dieu, nous ferons encore mieux d'avoir une chaîne de télévision. Nous demandons une bonne utilisation de cet outil pour diffuser la parole de Dieu.’’

Selon M. Omadjela, la survie de la radio dépendra des efforts de tous les méthodistes unis, des auditeurs et des donateurs.

Le Révérend Kemba Djamba, qui sert l'église Méthodiste Unie de Nazareth dans la conférence du Congo Ouest, s'est dit heureux de la reprise de la Radio Méthodiste de Lokole.

‘’Le genre de prédication que j'aimerais entendre à la radio concerne la repentance pour devenir un véritable enfant de Dieu’’, a-t-il déclaré.

Francine Buvara est une femme de ménage et une fidèle auditrice de la station. En raison des prédications qu'elle a entendues sur la Radio Méthodiste Lokole, elle a décidé de devenir méthodiste unie. Le 1er août, elle a rejoint l'église locale de Mapamboli.

"Je pense que cette radio est pour l'avenir", a-t-elle déclaré.

L'Église Méthodiste Unie exploite trois autres stations de radio en Afrique : Voix de l'espoir (Côte d'Ivoire), Radio Kairos (Angola) et ELUM 98.7 (Liberia). Ces quatre stations font partie du Réseau de radios méthodistes unies, lancé en 2015 pour soutenir et donner des ressources aux ministères de la radio existants et en devenir.

Omadjela a admis avoir de grandes attentes pour la Radio Méthodiste Lokole. Au-delà du divertissement, il espère qu'à travers la station, les valeurs et la doctrine de l'église seront enseignées.

"Surtout en cette période de COVID-19, a-t-il dit, nous espérons que la Radio Méthodiste de Lokole, à travers ses programmes de santé, continuera à éduquer et à sensibiliser la population sur les mesures de barrière, mais aussi en ce qui concerne le vaccin."

Il y a eu plus de 56 000 cas de COVID-19 au Congo et plus de 1 000 décès, selon les données de l'Université Johns Hopkins. Les travailleurs de la santé et d'autres groupes vulnérables ont commencé à être vaccinés dans huit provinces du Congo en avril, mais moins de 1 % de la population de 89,6 millions d'habitants a été entièrement vacciné, selon les Centre Africain de Contrôle des Maladies.

Omadjela a exprimé l'espoir que l'église poursuivra ses efforts avec la radio ‘’pour sauver des vies grâce au partage de bonnes informations (et que) nous serons découverts par ceux qui ne nous connaissent pas encore".

Okito est directeur de la communication de la Région Épiscopale du Congo Central. Contact : [email protected] Pour lire d'autres nouvelles méthodistes, abonnez-vous gratuitement au Daily ou au Friday Digests.
Mission
À l'Hôpital Méthodiste Uni d'Uyira, un participant à la formation fait des simulations avec un microscope. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News.

Les membres de l'église se concentrent sur les tests COVID-19 et les secours aux sinistrés

Une pandémie en cours et le rétablissement après une éruption volcanique mettent l'église au défi de répondre de manière nouvelle.
Préoccupations sociales
Docteur Claude Watukalusu à gauche après avoir reçu son Diplôme de Mérite de l'Eglise du Christ au Congo au Sud Kivu avec les membres de sa famille. Watukalusa fait parti de deux méthodistes unis qui ont reçu le certificat de mérite pour leur rôle dans la recherche de la paix au Kivu. Photo de Philippe Kituka Lolonga, UM News.

Des Méthodistes Unis primés pour leurs efforts de la paix au Congo

Les Méthodistes Unis jouent un rôle important dans la pacification de la région en redoublant les efforts et les stratégies pour que la paix durable soit maintenue dans la région.
Mission
Des femmes veuves attendent la distribution de la nourriture au camp des déplacés de Bojuvu 1 dans le territoire de Nyirango au Sud Kivu. De nombreuses femmes et des veuves souffrent pendant cette période après que leurs champs aient été calcinés par le feu du volcan. L’Eglise a apporté une assistance aux femmes veuves et orphelins. Photo par Jolie Mulebinge, UM News.

L’église au Congo assiste les femmes après une éruption volcanique

L’Agence Méthodiste Unie des femmes a apporté une assistance à plus de 200 ménages des femmes après l’éruption du volcan Nyiragongo en mai 2021.