Les pasteurs et les leaders laïcs de Kivu désormais connectés

Other Manual Translations: English

Le révérend Binwa Alimasi compte beaucoup sur le bouche à oreille pour communiquer avec sa congrégation dans le village de Makabola en République Démocratique du Congo. Grâce à la formation dispensée lors de la conférence annuelle du Kivu, il a récemment fait connaissance avec un nouvel outil de communication : le courrier électronique.

Il est ravi de cette nouvelle façon de recevoir et de partager des informations.

« Je suis capable d'envoyer mes rapports via mon propre compte de messagerie et de recevoir chaque jour des nouvelles de l'Église Méthodiste Unie, » a déclaré Alimasi.

Le renforcement des capacités dans les technologies de l’information et des communications, a déclaré le pasteur Kombi Ramazani, directeur des ministères connexionnels pour la conférence, « est un défi auquel nous devons faire face. »

L’évêque Gabriel Yemba Unda, région épiscopale de l'est du Congo, le soutient.

« Pour la mission de l'église, » a-t-il dit, « les TIC sont importantes. Nous pouvons transformer le monde si chacun s’approprie les TIC. Nous pouvons entendre la Parole de Dieu en ligne, une fois la personne connectée à Internet. J'encourage tous les pasteurs à s'approprier cette initiative. »

Ramazani a travaillé en collaboration avec l’Agence de l’Eglise Méthodiste Unie chargée de l'enseignement supérieur et des ministères pour organiser des ateliers technologiques pour 35 pasteurs et 15 laïcs du Kivu.

Le révérend Godelive Wakubenga, de l’Église Méthodiste Unie Swahiliphone d’Uvira, a soutenu que la formation « permettrait aux pasteurs du Kivu d’être au fait de l’actualité de l’Église Méthodiste Unie dans le monde. »

« En tant que pasteur, » a-t-il ajouté, « il est important de connaître les informations diffusées au niveau mondial » afin que les pasteurs puissent « donner de bonnes informations aux fidèles. »

« Les pasteurs, » selon le formateur Jacques Useni, « sont les premiers communicateurs. »

Représentant la Radiodiffusion Télévision Nationale au Congo, il a axé son intervention sur la définition d'un public cible, la création de stratégies de communication, l'élaboration d'un budget et l'évaluation des résultats. Il a exhorté les participants à toujours se poser la question de savoir « quoi, comment, quand, où et à qui communiquer, en particulier pendant les sermons dominicaux et les campagnes d'évangélisation de masse. »

Kazidi Albert, professeur d’université, a souligné les avantages et les inconvénients des médias sociaux et a conseillé aux participants d’utiliser le bon sens pour communiquer via Facebook, Twitter et d’autres réseaux sociaux.

Ramazani a indiqué que la formation se poursuivrait dans les quatre districts de la conférence. Via une bibliothèque virtuelle, les pasteurs auront la possibilité d’être au fait des questions théologiques. Les étudiants et les enseignants de l'Université méthodiste de Kindu utilisent déjà la bibliothèque virtuelle.

La prochaine étape consiste à étendre l’opportunité de formation à d’autres conférences dans la région épiscopale de l’est du Congo.

Kituka Lolonga est un communicateur pour la conférence du Kivu.

Contact Média: newsdesk@umcom.orgInscrivez-vous pour recevoir notre bulletin mensuel gratuit des événements dans la vie de l'Église Méthodiste Unie dans votre boîte de réception

Articles connexes

Evangélisation
Children celebrate Mardi Gras at the United Methodist Koumassi School in Abidjan, Côte d'Ivoire. Promoting unity across denominational and religious lines is a core mission in the country’s United Methodist schools where civil strife is a recent national memory. Photo by Mike DuBose, UMNS.

Enseigner aux musulmans et aux chrétiens la paix

Une musique exubérante et des rires emplissent l'air tandis que les enfants quittent leurs études pour une pause dans la cour de sable de leur école primaire. Ils chantent une chanson en français qui traduit "Venez et voyez".