Les délégués approuvent l’autonomie de l’organisation des femmes

Le 1er mai 2012, la Conférence Générale a fait de l'Organisation des Femmes Méthodistes Unies une organisation autonome au sein de l'Eglise Méthodiste Unie par un vote de 889 contre 20,

Ce vote historique sépare cette organisation de l'Agence chargée de la mission de l'Eglise Méthodiste Unie après 70 ans d'inclusion.

"C'est très bon résultat pour les femmes Méthodistes Unies et pour l'Eglise et nous positionne pour les 143 prochaines années de mission», a déclaré Harriett Jane Olson, Directrice Générale de l'organisation nationale des femmes Méthodistes Unies.

La Conférence générale a également approuvé une série de recommandations de la Division des Femmes Méthodistes Unies qui renforcent les liens structurels entre les femmes de l'organisation locale, leur structure nationale et les ministères qu'elles soutiennent à travers le monde.

L'Organisation nationale américaine des femmes Méthodistes Unies sera dirigée par un conseil d'administration de 25 femmes dont 20 élues par les femmes Méthodistes Unies des conférences juridictionnelles.Ce conseil sera responsable de la gestion de la politique, des finances et du personnel de cette organisation.

Un groupe consultatif de 70 à 80 membres conseillera le conseil sur des questions liées à ses activités.Chaque conférence annuelle des Etats-Unis sera représentée dans l'organisation nationale des femmes Méthodistes Unies, renforçant ainsi les liens entre les femmes locales et de leur institution nationale de prise de décision.

Edité par Isaac Broune, pour le Service francophone

Sign up for our newsletter!

SUBSCRIBE
General Church
The Rev. William B. Lawrence.  Photo by H. Jackson/Southern Methodist University.

United Methodists behind closed doors

The United Methodist Church can be messy, but church law requires that nearly all meetings be open.
General Conference
United Methodist bishops and delegates gather together to pray at the front of the stage before a key vote on church policies about homosexuality on Feb. 26 during the special session of the General Conference of The United Methodist Church in St. Louis. Photo by Paul Jeffrey, UM News.

Breaking up would be hard to do

The 2020 United Methodist General Conference will continue the denomination’s 47-year debate on homosexuality.
General Conference
The Rev. Will Green (center) leads the singing of "Jesus Remember Me When You Come Into Your Kingdom" at the "Queer Prayer Station" during the Feb. 23 morning of prayer at the 2019 Special Session of the United Methodist General Conference in St. Louis. Green serves one of nine New England churches looking into leaving the denomination. Photo by Kathleen Barry, UMNS.

9 New England churches consider disaffiliation

Congregations express dismay that The United Methodist Church’s policies on LGBTQ issues have not changed.