Les délégués approuvent la nouvelle structure de l’Eglise Méthodiste Unie

Après plusieurs tentatives pour créer une nouvelle structure, la session de la Conférence générale du 2 mail a approuvé  un modeste réajustement de ses 13 agences générales qui servent les 13 millions de Méthodistes Unis.

Le Conseil Général des Finances et de l'Administration et la Table connexionnelle évalueront le coût de cette nouvelle structure avant le vote final qui sera fait le 4 mai 2012, jour de la clôture de cette session.

Le plan retient le Conseil Général des Finances et de l’Administration ainsi que quatre autres agences - Enseignement supérieur, Ministères globaux, Église et Société, et Discipolat.

Les commissions générales sur le statut et le rôle des femmes et sur la religion et la race seront combinées en une commission sur l'inclusivité au plus tard le 30 Juin 2013. 

Ce comité et quatre agences de programme rendront compte à un Conseil Général de Stratégie et de Supervision composé de 45 membres. Les responsables de ces organismes seront désignés par les conseils d'administration et élus par le conseil. Le conseil élira un secrétaire général exécutif qui ne peut pas être un évêque.

La Commission des Archives et l'Histoire sera changé à un comité de l'agence des finances avant Juin 30, 2013. Le directeur général sera un secrétaire général adjoint du conseil.

Comme voté au cours d’une session plénière précédente, l’Organisation des Femmes Méthodistes Unies deviendra une agence indépendante qui se joindra à l’Organisation des Hommes Méthodistes Unis, le Conseil des Pension de retraites et des prestations de santé, la Maison de Publication Méthodiste Unie et l’Agence de Communication Méthodiste Unie en tant qu’agences qui relèveront de la

Conférence générale. Les dirigeants de ces agences organismes seront des membres non votants du Conseil Général de Stratégie et de Supervision.

La Commission sur l'Unité Chrétienne et les questions interreligieuses deviendra un département du Conseil des évêques au plus tard le 30 juin 2013. Le directeur général deviendra secrétaire général associé du conseil.

Edité par Isaac Broune, pour le Service francophone

 

Edité par Isaac Broune, pour le Service francophone

Cliquez pour lire l'article complet de Rich Peck»

Audio Files

Ecoutez les reportages de la Conférence Générale sur 'La voix de l'Espérance,' la Radio de l'Eglise Méthodiste Unie Côte d'Ivoire.

Sign up for our newsletter!

SUBSCRIBE
General Church
A group of centrist, progressive and traditionalist church leaders have come up with a plan for The United Methodist Church to separate amicably into two or more denominations. It's called the Indianapolis Plan, after where the group met. Photo by William Sturgell, courtesy of Pixabay; graphic by UM News.

Group drafts separation plan for denomination

Citing irreconcilable differences over homosexuality, a theologically diverse team of 12 envisions ʻnew expressions’ of United Methodism in a plan for the church’s future.
General Church
Bishop Rodolfo Alfonso “Rudy” Juan, who leads the Davao Area in the southern Philippines, preaches at the Commission on General Conference meeting in Lexington, Ky. Juan expressed disappointment in the decision not to hold the 2024 General Conference in the Philippines. Photo by Heather Hahn, UM News.

Plans canceled for GC2024 in Philippines

The 2024 gathering was expected to be the first time The United Methodist Church’s lawmaking assembly met outside the United States.
General Conference
Spare voting machines rest on a table at the 2019 United Methodist General Conference in St. Louis. Photo by Mike DuBose, UM News.

Ask The UMC: How are decisions made at General Conference?

General Conference is the highest legislative body in The United Methodist Church. It usually convenes once every four years to determine the denomination’s future direction.